Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon

Age d'or militaire de la chevalerie

La différence entre une guerre réussie ou non ne dépend pas uniquement de ses troupes, mais aussi de ses ennemis ainsi que de nombreux facteurs extérieurs.

Messagede marco » 18 Fév 2006 10:46

J'ai eu une discussion avec des amis pour savoir quand se situe, d'un point de vue militaire, l'age d'or de la chevalerie.

Nos points de vue se résument ainsi:
ceux qui placent cette période a la fin 15° et au 16 siècle, en considérant que les progrés technqiues réalisés à ce moment rendent les armurees particulièrement efficaces et les chevaliers difficilement vulnérables.

ceux qui placent cette période au 13° siécle car ils considèrent que même si les cotes demaille ne sont pas la meilleure portection, l'état d'esprit, la mobilité et la tactique utilisée alors par la chevalerie est nettement supérieure.

Quel est votre avis?
marco
 
Messages: 6
Inscription: 15 Avr 2005 18:57

Messagede An1000.org » 18 Fév 2006 17:38

Age d'or militaire en termes technique ou réussite ?

Parce que si la technique était à son apogé à la fin du 15e, la réussite face aux armes à feu l'était beaucoup moins...
Rod
Les petits ruisseaux font les grandes rivières...
Avatar de l’utilisateur
An1000.org
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 808
Inscription: 18 Sep 2004 09:30

Messagede Barberousse » 18 Fév 2006 18:54

Oui je tiendrait les mêmes propos que Rod sachant que je pencherais davantage sur le XIII ème parce qu'a mon sens c'est vraiment là que l'éthique chevaleresque se développe et qu'un code déontologique est reélement en place :c'est un tout coordonées tandis que le XVème aurait plus tendance à se focaliser sur un point de vue: la technique mais au fond de soi la chevalerie n'est plus...
Il faut féconder le passé pour enfanter l'avenir.
Avatar de l’utilisateur
Barberousse
Contributeur actif
Contributeur actif
 
Messages: 691
Inscription: 22 Juin 2005 18:04
Localisation: BRETAGNE (Morbihan)

Messagede Ytyuï » 25 Fév 2006 13:59

Moi je dirait fin XIIème et XIII, les armures sont certes moins développées qu'au XVème mais plus efficaces quand même parce qu'il n'y a pasles armes feu nottament.
Tu as beau être le mieux équipé du monde si on peut te tuer facilement...alors que si tu as un bon équipement et que les autres n'ont pas de quoi te tuer, tu es bien plus efficaces! C'est à peut près ça pour la chevalerie le XVème équivalerais au début de la phrase et le XIIIème la fin de la phrase.
Pourquoi devoir gagner sa vie alors que les dieux nous la donnent à la naissance?

Proverbe Myraï.
Avatar de l’utilisateur
Ytyuï
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 162
Inscription: 19 Mar 2005 23:21
Localisation: près de Nantes(44)

Messagede baggio » 26 Fév 2006 13:52

Les chevaliers du 14-15e sont beaucoup plus forts mais aussi plus fiers, bref, ils foncent dans le tas sans stratégie...
Baggio
baggio
 
Messages: 8
Inscription: 24 Fév 2006 15:24

Messagede Barberousse » 26 Fév 2006 13:56

baggio a écrit:Les chevaliers du 14-15e sont beaucoup plus forts mais aussi plus fiers, bref, ils foncent dans le tas sans stratégie...

Je pense pas qu'il faut généraliser ainsi mais d'une amnière géénrale ta remarque se justifie...la chevallerie devient une instituion héréditaire et réduite:une véritable caste d'où ce sentiment de supériorité...après il faut nuancer :wink:
Il faut féconder le passé pour enfanter l'avenir.
Avatar de l’utilisateur
Barberousse
Contributeur actif
Contributeur actif
 
Messages: 691
Inscription: 22 Juin 2005 18:04
Localisation: BRETAGNE (Morbihan)

Messagede Jehan » 21 Mar 2006 15:48

Je crois que le XIII° est préférable. Les piétons flamands ont montré dès le début du XIV° que la cavalerie reine des batailles était pour le moins en déclin, et ne suffisait pas à l'emporter. Sauf exception, les charges de cavalerie lourde n'ont plus donné les résultats d'autrefois.
Jehan
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 359
Inscription: 15 Déc 2005 14:00

Messagede Qirubia » 21 Aoû 2009 19:51

Pareil, je dirais XIIème-XIIIème siècle, pour l'esprit surtout. Et j'ajouterais que la littérature courtoise (donc de cehvalerie) s'est développée à ce moment, renforçant l'esprit chevaleresque.
Avatar de l’utilisateur
Qirubia
Petit contributeur
Petit contributeur
 
Messages: 11
Inscription: 19 Aoû 2009 15:33
Localisation: Nancy (Meurthe-et-Moselle, Lorraine, France, Europe, Monde)

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Le Moyen Age... Info complémentaires

Services et Infos