Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon

Alors brille la Fleur Inverse...

Vous avez particulièrement apprécié un livre, vous recherchez un ouvrage bien précis...
La section littérature vous est ouverte.

Messagede Mélisende De Hennezel » 15 Oct 2006 15:14

J'ai beaucoup hésité à le mettre dans le topic de la musique mais finalement, il est plutôt question ici de belles lettres...et les troubadours sont avant tout des poètes.

Voilà, en hommage particulier à Trencavel, je souhaite vous faire part d'un véritable bijou du Moyen Age, la Fleur Inverse de Raimbaut d'Orange.
Pour avoir une idée sur ce troubadour voici un petit article qui contient le texte de la Fleur Inverse en occitan :
http://histoire-ma.chez-alice.fr/trouba ... nga-1.html

Pour ceux qui seraient interessé de comprendre cette poésie mystérieuse, l'ouvrage de Jacques Roubaud La Fleur Inverse, l'Art des Troubadours est un excellent moyen d'en saisir quelques pourquois.
Image
L'auteur est un homme sensible qui tente de nous mettre sur la route initiatique de ces textes vertigineux, précieux témoins des jeux de langue et des état d'âme chez les poètes.
voici un article pour s'en faire une idée :
http://edel.univ-poitiers.fr/licorne/do ... hp?id=3330

Voici la transcription de Roubaud qui est, à mon sens celle qui fait le plus ressortir la répétition obsessionnelle et lancinante du groupe de mots tournant dans les vers (inverse, colline, glace, tranche, siffle, branche, joie, corbeaux).

La Fleur Inverse
- Raimbaut d'Orange
(Jacques Roubaud)

Alors brille la fleur inverse entre falaises tranchantes et collines
quelle fleur neige gel et glace qui coupe et tourmente et tranche dont meurent appels cris chants sifflets
en feuilles en rameaux en branches mais me tient vert la joyeuse joie et secs et douloureux les corbeaux

Ainsi toutes choses j'inverse belles plaines pour moi collines
et la fleur pour moi est glace pour moi la chaleur le froid tranche et le tonnerre chante et siffle se couvrent
de feuilles les branches ainsi ferme enlacé de joie je ne vois plus rien des corbeaux

Mais l'espèce des fiidas inverses qui furent élevés en collines
me font plus de mal que la glace ils parlent bas et bas sifflent
rien n'y fait ni batons ni branches ni menaces c'est leur joie
de faire ce qui les fait corbeaux

Vous embrassant je vous renverse dame ni plaine ni collines
ne m'en empêchent gel ni glace mais le non pouvoir m'en
retranche dame pour qui je chante et siffle vos yeux beaux sont pour moi branches qui me fouettent si je dis ma joie et je n'ose mes désirs corbeaux

J'ai fouillé comme chose inverse moi crevasses val et collines
tourmenté comme un que la glace bouscule torture tranche
ne me vainquent chants ni sifflets plus qu'écolier battu de
branches enfin par Dieu m'héberge joie malgré les mauvaises
langues corbeaux

Qu'aillent mes vers qu'ainsi J'inverse que ne les tiennent bois ni
collines là où nul ne ressent la glace où nul pouvoir du froid
rie tranche à ma dame qui chante et siffle si clair qu'au coeur entre la branche celui qui sait chanter la joie mon chant ne veut passer, in corbeau
Douce dame qu'amour et joie nous joignent malgré les corbeaux

Joglar j'ai bien moins de joie sans vous voir mon visage est corbeau


Et vous, y a-t-il un poème du Moyen Age qui vous touche en particulier ?
Ar Resplan la Flors Enversa
Avatar de l’utilisateur
Mélisende De Hennezel
Contributeur
Contributeur
 
Messages: 60
Inscription: 11 Oct 2006 19:07

Messagede Trencavel » 16 Oct 2006 08:42

Un grand merci pour cet hommage Gente Dame Mélisende ! Celà me va droit au coeur ^^ Merci aussi pour cet ouvrage que je ne connaissais pas .

Je vois que cette Fleur Inverse vous interpelle, et il est vrai que c'est un subtil concept dont j'avoue m'être moi aussi inspiré pour écrire un long poème reprenant un de ceux de Guiraut de Bornel qui parlait d'un jeune épervier enchainé . Je vous l'enverrai par MP si vous le souhaitez ;)

D'ailleurs merci pour votre réponse que j'ai lu avec grande attention .
Pour un poème médiéval qui me plairait plus que d'autres, eh bien, c'est là une tâche hardue vu qu'il y en a plusieurs qui me plaisent . Mais je tacherai de vous donner les liens de quelques-uns qui me touchent particulièrement ;)

Je vous redonne le lien vers les poèmes en ma possession :
http://djedge.oldiblog.com/?page=articles&rub=36208
Ma collection de moults poèmes de troubadours VO et VF chacun à cette adresse : http://djedge.oldiblog.com/?page=articles&rub=36208

Mes montages-photos ici :
http://djedge.skyblog.com/

Défends-moi par l'épée, je te défendrai par la plume .
Avatar de l’utilisateur
Trencavel
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 131
Inscription: 08 Sep 2005 15:56
Localisation: Tarn (81) Pays Cathare aussi, en Albigeois

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Le Moyen Age... Info complémentaires

Services et Infos