Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon

Aux origines de l'Islam

Ensemble des croyances, des dogmes, des pratiques et des rites définissant le rapport de l'humain avec le sacré durant le Moyen Âge.

Messagede armoisine » 19 Jan 2006 08:57

Un nouveau post parce que le sujet mérite d'être isolé des autres.

De ce que j'en sais, l'Islam est né dans une région de melting pot culturel et religieux. la Mecque.
Une halte pour les nomades de divers horizons qui se ravitaillent échangent, et surtout un lieu de pélerinage autour de la pierre noire, météorite adorée par diverses religions.

C'est dans ce creuset où les religions monothéistes correspondent de plus en plus aux aspirations contemporaines, d'une foi plus individuelle et répondant aux angoisses de la mort, que naît l'Islam.
L'homme n'est pas entièrement coupable: il n'a pas commencé l'histoire; ni tout à fait innocent, puisqu'il la continue. Camus
Avatar de l’utilisateur
armoisine
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1325
Inscription: 02 Juin 2005 20:21
Localisation: Dans mes rêves

Messagede Visiteur » 19 Jan 2006 09:05

Tu as parfaitement raison. Rajoutons que la premiere femme de Mohamed était (parait-il) nestorienne. Cela n'enleve rien au fait que sa religion soit directement inspirée du judaisme.
Les exemples sont nombreux:
Ancetre mythique commun (Abraham), "révélation" par l'ange Gabriel, personnage de l'ancien Testament, tabou sur le porc, que les chrétiens ont supprimé (Paul de tarse, si ma mémoire est bonne), attitude "iconoclastique" (meme si le terme est grec)...
Visiteur
 

Messagede armoisine » 19 Jan 2006 09:22

Et oui, c'est le privilège de la chronologie!
Le judaïsme, plus ancien, a inspiré le christianisme, qui en est l'émanation directe, et l'islam.

Toutefois, il y a bien influence et échange des trois éléments, entre autres.
je n'ai lu qu'une partie du Coran et des amis plus spécialiste du fait de leur religion m'ont aidé à trouver le passage sur Jésus.
Sourate IV "Les femmes" verset155
Et là où il reconnaissent Jésus, où ils accusent les juifs de ne pas avoir reconnu leur messie (là je suis pas sûr de ce que je dis, je renvoie à la lecture), ils disent que Jésus n'est pas mort sur la croix (verset 156).

"un autre individu qui lui ressemblait lui a été substitué, ils ne l'ont point tué réellement, Dieu l'a élevé à lui"

D'ailleurs cela a deux lectures, l'une qui dit que Jésus n'est pas mort sur la croix, et l'autre qui soutient quelques hérésies chrétiennes qui voient en Jésus une illusion humaine, une enveloppe qui n'est pas réelle sur une essence divine.
L'homme n'est pas entièrement coupable: il n'a pas commencé l'histoire; ni tout à fait innocent, puisqu'il la continue. Camus
Avatar de l’utilisateur
armoisine
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1325
Inscription: 02 Juin 2005 20:21
Localisation: Dans mes rêves

Messagede Visiteur » 19 Jan 2006 09:40

C'est vrai. D'ailleurs, croix ou pas croix, le seul fait qu'il considere Jesus comme un prophete les écartent du judaisme pour les rapprocher du christianisme.
C'est peut-etre ce qui a fait la force de l'Islam, qui ne renie quasiment rien de ce qui l'a précédé (je parle des deux autres monotheismes) mais prétend en etre la version finale et définitive.
Recemment, un musulman a cru bon de m'expliquer la chose en ces termes: "Moise a préché pour les juifs, Jésus pour les occidentaux (sic), Mohammed pour le monde antiers."
Bien entendu, c'est un peu naïf, il oublie sans doute que jésus était juif lui-meme, qu'historiquement, on voit mal le rapport avec l'occident, et que l'objectif réel de Mohamed était, au plus, le Moyen-orient mais ce n'est pas un érudit et je pense que son point de vue est représentatif. C'est sans doute l'idée que ce fait le "musulman-lambda"...
Visiteur
 

Messagede armoisine » 19 Jan 2006 10:16

Toute religion a une vocation universelle et on ne peut demander à un fidèle de penser autrement!
Un adepte d'une autre religion te dira vaguement la même chose....
L'homme n'est pas entièrement coupable: il n'a pas commencé l'histoire; ni tout à fait innocent, puisqu'il la continue. Camus
Avatar de l’utilisateur
armoisine
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1325
Inscription: 02 Juin 2005 20:21
Localisation: Dans mes rêves

Messagede Visiteur » 19 Jan 2006 10:34

Mais les autres religion prétendent généralement supprimer les précédentes. L'Islam prétend les "accomplir"...
De plus, pour ce qui est d'etre universelle, c'est contestable. Dans la quasi-totalité des cas, elle ne sont que l'idéalisation et la codification d'un mode de vie. Judaisme et Islam n'aurait pas été les memes, s'ils n'avaient pas été inventés par des peuples nomades du moyen-orient.
Il fait savoir faire le tri entre ambition et réalité!
Visiteur
 

Messagede armoisine » 19 Jan 2006 12:12

Demetrios Vlattera a écrit:Mais les autres religion prétendent généralement supprimer les précédentes. L'Islam prétend les "accomplir"...

Cette dimension est effectivement très présente.

Demetrios Vlattera a écrit:De plus, pour ce qui est d'etre universelle, c'est contestable. Dans la quasi-totalité des cas, elle ne sont que l'idéalisation et la codification d'un mode de vie.

Je ne te comprend pas. Je parlais d'universalité dans le sens "applicable à tous", la plupart des religions cherchent à convertir. Parce qu'à la base le message de Dieu est pour tous. Mais bien sûr, dans la pratique, elles sont imprégnées de culture et traditions locales.

Demetrios Vlattera a écrit:Il fait savoir faire le tri entre ambition et réalité!

Ben ça c'est l'évidence même, sinon, les trois quart de la planète serait catholique à la suite des conquêtes impérialistes de l'époque moderne!
L'homme n'est pas entièrement coupable: il n'a pas commencé l'histoire; ni tout à fait innocent, puisqu'il la continue. Camus
Avatar de l’utilisateur
armoisine
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1325
Inscription: 02 Juin 2005 20:21
Localisation: Dans mes rêves

Messagede armoisine » 19 Jan 2006 12:16

Extrait de l'article de Wiki sur Mahomet:

Le Coran affirme que la venue de Mohamad comme prophète de l'islam pour toute l'humanité est annoncée dans la Torah et dans les Évangiles.

« Comment pouvez-vous désirer qu'ils croient avec vous, alors que certains d'entre eux ont altéré sciemment la parole de Dieu, après l'avoir entendue ? » Le Coran (II ; 75)

Certains exégètes voient dans ce verset une accusation envers les juifs et les chrétiens. Un nom céleste de Mohamad est Ahmad qui peut se traduire en grec par περικλυτος (loué, renommé, célèbre). Dans les évangiles, Jésus annonce l'arrivée du παρακλητος (en grec moderne : avocat, défenseur, réconfort) (Jean XIV: 16, XV: 26 et XVI: 7) Dans les Églises chrétiennes, on considère que ce paraclet est l'Esprit Saint, et qu'il est venu à la Pentecôte.

Une polémique entre chrétiens et musulmans est née de cette situation floue.

La tradition islamique affirme que Mahomet est le dernier (au sens du sceau) des prophètes, qu'il scelle ainsi le cycle de la prophétie, en confirmant et en totalisant les messages véhiculés précédemment par la lignée des prophètes.


Il y a bien la notion de continuité et d'accomplissement.
L'homme n'est pas entièrement coupable: il n'a pas commencé l'histoire; ni tout à fait innocent, puisqu'il la continue. Camus
Avatar de l’utilisateur
armoisine
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1325
Inscription: 02 Juin 2005 20:21
Localisation: Dans mes rêves

Messagede Visiteur » 19 Jan 2006 19:17

Je voulais simplement dire que si elle sensée etre "applicable à tous", dans les faits elle correspond (au moins au départ) à la pensée d'un peuple. Ceci dit, je n'attaque particulierement l'islam en disant cela. le christianisme, lui aussi, a l'ambition (que je trouve prétentieuse) d'etre universel et à commis son lot de conversions "à la rustique" et autre méfait pour tenter de faire coller d'autres cultures à son modele pré-établi.
Visiteur
 

Messagede Visiteur » 19 Jan 2006 19:32

Je vais t'expliquer comment je raisonne sur ce point, pour qu'il n' y ai pas de confusion puis nous pourrons revenir à un sujet plus médieval.
J'ai un réel respect pour l'INDIVIDU, quelque soit son origine ethnique, socio-culturelle, son mode de vie (démocratique) etc... Par extension, je reconnais à chacun le droit de choisir de croire à l'existence réelle bien que non prouvée d'une (ou plusieurs) divinité(s).
Par contre, je me méfie de certains concepts et des INSTITUTIONS qui les pronent, voire souvent les imposent. En fait, je ne percois pas de la meme façon ouailles et clergé. Meme si c'est un sujet que j'évite souvent pour ne pas blesser les theistes ou deistes dans ce qu'ils pensent etre bon. (je n'emploie jamais les termes "fideles" ou "croyants" car ils sou-tendent implicitement un pendant négatif: INcroyant, INfidele...)
En clair, je pense que tant que la conviction religieuse (chretienne, musulmane, zorroastrienne ou ce que tu veux) releve d'un vrai choix personnel et intime, tout va bien. par contre, les concepts de Théocratie ou de "guerre sainte" me révulse. Les musulmans ou chrétiens que je fréquente sont donc naturellement tous des gens qui n'adherent pas à ces concepts odieux que pronnent certaines branches de leur religion...

Voilà, c'est dit. Et maintenant, LE MOYEN AGE!
Visiteur
 

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Le Moyen Age... Info complémentaires

Services et Infos

cron