Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon

Barbes au Moyen Age

Le Moyen Âge est la période de l'Histoire située entre l'Antiquité et la Renaissance. Traditionnellement, on le fait commencer en 476 et le terminer en 1492.

Messagede Visiteur » 15 Jan 2006 16:44

Ca ne conserne que les germains antiques ou du tres haut Moyen-Age...
Visiteur
 

Messagede Foulques » 23 Jan 2006 23:57

Nous avons un Geoffroy le Barbu au XIe s. ... Petit-fils de Foulques Nerra ! Et donc de la maison d'Anjou.

Mais s'il a été désigné comme ça , c'est bien la preuve que la chose devait être peu courante à l'époque. En fait il y a des tas de raisons de la porter, y compris médicales (certaines peaux ne supportent pas le rasoir) ou ... pour cacher quelque chose : disgrâce ressentie (comme Lincoln) ou vilaine cicatrice (comme François Ier).

L'exemple venant toujours du dominant sur le dominé, il ne faut pas s'étonner si on trouvera plus de barbes à la "Renaissance" avec ce dernier exemple royal.

Je trouve que Barberousse avait raison en dissociant la réalité de l'image : voyez Charlemagne "à la barbe fleurie", image toute chargée de symbole, alors qu'il ne semble pas qu'il en ait eu une en réalité.
Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal. [R. Sheckley]
Avatar de l’utilisateur
Foulques
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 942
Inscription: 01 Avr 2005 19:39

Messagede Conrad Von Guirsberg » 30 Mar 2006 16:55

pour moi V L D a fait des superbes recherches mais comme il n'est pa parfaits il s'est bien sur trompre sur quelques points mais bonil faut l'excuser!!
Avatar de l’utilisateur
Conrad Von Guirsberg
Petit contributeur
Petit contributeur
 
Messages: 44
Inscription: 30 Mar 2006 16:17
Localisation: france (alsace)

Messagede Smaragde » 30 Mar 2006 17:32

Aujourd'hui je suis tombé sur une icono XIV (B.M. MS. Addl. 12228, 14C. pour ceux qui savent décrypter) où l'on voit des soldats (apparemment des nobles, vu les vêtements) s'équiper pour le combat (l'un d'entre eux se fait enfiler une coat of plate).

Sur les 8 personnes représentées, 3 au moins on une belle barbe, avec des variations de formes légère (en général pointue, remontant peu ou fort selon la personne sur la machoire)
Lao-Tseu a dit: "Deux Sake et que ça saute!"

"Si tu te sens sombrer dans la Folie... PLONGE!"
Vieux Proverbe Malkavien
Avatar de l’utilisateur
Smaragde
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 140
Inscription: 15 Avr 2005 22:37
Localisation: Bruxelles - Belgique

Messagede Foulques » 30 Mar 2006 20:05

Etonnant. Et c’est dans quelle région Smaragde ? Quels évènements ?

Sinon, je viens de voir aussi qu’avant Hastings, un espion d’Harold revenant du camp des Normands lui affirme que Guillaume n’est accompagné que d’ecclésiastiques…
Il a dit ça parce qu’ils sont glabres. Une bonne indication sur la pilosité des Anglais, des Saxons du coin au XIe s.
Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal. [R. Sheckley]
Avatar de l’utilisateur
Foulques
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 942
Inscription: 01 Avr 2005 19:39

Messagede Smaragde » 30 Mar 2006 20:51

Un rapide commentaire de l'auteur sur la plance parle de personnages anglais (elle est apparemment anglaise et aime dire que leur culture est propre et bien différente, etc.)

Cela dit, si quelqu'un arrive à décrypter les coordonnées fournies en légende, recopiées plus haut, ça devrait aider à mieux localiser... :p (et pourtant, en ce moment je bosse beaucoup dans la cryptographie, mais celle des bibliothécaires dépasse toutes les lois de la théorie de l'information ;) )
Lao-Tseu a dit: "Deux Sake et que ça saute!"

"Si tu te sens sombrer dans la Folie... PLONGE!"
Vieux Proverbe Malkavien
Avatar de l’utilisateur
Smaragde
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 140
Inscription: 15 Avr 2005 22:37
Localisation: Bruxelles - Belgique

Messagede Barberousse » 31 Mar 2006 08:57

Intéressant tout cela...Merci :D

La barbe sucite toujours autant d'interogations...parce qu'elle est propre à l'homme celui ci sens en elle une marque de sa masculinalité...quoi de plus normal que de la culitver!Les modes passent et repassent...pour ce qui ai du moyen age, sans doute n que selon les époques la barbe était acepté différament suivant la nationalité (le mot n'est pas aproprié mais l'on comprend mieux le sens), la culture, la situation géographique( à mon humble avis je pense plsu pratique pour un scandinave une bonne grosse barbe que pour le Grec :wink: )...Au delà de cette vision n'y a t'il pas dans la barbe une manière d'affirmé son côté sauvage?
Il faut féconder le passé pour enfanter l'avenir.
Avatar de l’utilisateur
Barberousse
Contributeur actif
Contributeur actif
 
Messages: 691
Inscription: 22 Juin 2005 18:04
Localisation: BRETAGNE (Morbihan)

Messagede Ytyuï » 31 Mar 2006 16:15

C'est fort inétressant tout cela! :)
Même si àa s'écarte un eput du sujet j'aimerai en savoir plus sur la façon dont on se rasait à l'époque en général et les dimension à peut près enfin, jusqu'où on la laissait pousser?

Personne n'a de renseignement sur "En parlant de barbe que dire des cheveaux j'ai lu quelque part qu'un garcon les coupaient pour la première fois à l'age de quatorze ans!" qu'a dit Barberousse à la page précédente?
Pourquoi devoir gagner sa vie alors que les dieux nous la donnent à la naissance?

Proverbe Myraï.
Avatar de l’utilisateur
Ytyuï
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 162
Inscription: 19 Mar 2005 23:21
Localisation: près de Nantes(44)

Messagede Foulques » 31 Mar 2006 18:38

Barberousse a écrit:En parlant de barbe que dire des cheveaux j'ai lu quelque part qu'un garcon les coupaient pour la première fois à l'age de quatorze ans!


Ah non, moi j'ai pas de renseignements là-dessus. Enfin si ce sont bien des cheveux dont tu parles. Des chevaux coupés ça s'appelle des hongres :lol:
Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal. [R. Sheckley]
Avatar de l’utilisateur
Foulques
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 942
Inscription: 01 Avr 2005 19:39

Messagede armoisine » 01 Avr 2006 19:29

Comme dirait notre Hermione, mdr! :lol:
L'homme n'est pas entièrement coupable: il n'a pas commencé l'histoire; ni tout à fait innocent, puisqu'il la continue. Camus
Avatar de l’utilisateur
armoisine
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1325
Inscription: 02 Juin 2005 20:21
Localisation: Dans mes rêves

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Le Moyen Age... Info complémentaires

Services et Infos

cron