Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon

Barbes au Moyen Age

Le Moyen Âge est la période de l'Histoire située entre l'Antiquité et la Renaissance. Traditionnellement, on le fait commencer en 476 et le terminer en 1492.

Messagede Barberousse » 25 Sep 2005 09:48

Devant mon amour imodéré pour les barbes :lol: :je lance un post et une question qui est la suivante:Auriez vous des infos diverses à me donner sur le thèmes "barbes au moyen age"?
Merci d'avance!
Il faut féconder le passé pour enfanter l'avenir.
Avatar de l’utilisateur
Barberousse
Contributeur actif
Contributeur actif
 
Messages: 691
Inscription: 22 Juin 2005 18:04
Localisation: BRETAGNE (Morbihan)

Messagede snorri » 26 Sep 2005 06:15

Tu peux te fier à Viollet-le-Duc pour le sujet dans son encyclopédie ...
Eitt sinn skal hverr deyja
Chacun doit mourir un jour
Image
Avatar de l’utilisateur
snorri
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 801
Inscription: 25 Nov 2004 15:35

Messagede blackfenrir » 26 Sep 2005 10:56

En parlant de violet le duc je dispose de son encyclopedie enfin du moins le condensé des 18 volumes d'origines mais j'ai ouie tout son de cloche quand a son sujet, selon certain vu l'ecart entre sa periodes et celle du sujet de son encyclopedie il y aurais beaucoup d'erreur .. et d'autre en parle tel une references...

je vous demande simplement votre avis sur le sujet ;)


P.S: je me permet de rebondir sur le sujet ici mais si cela est maladroit de ma pars ne pas hesiter a bouger mon message :)


merci
Avatar de l’utilisateur
blackfenrir
Petit contributeur
Petit contributeur
 
Messages: 21
Inscription: 23 Sep 2005 09:56
Localisation: 17

Messagede Smaragde » 26 Sep 2005 12:03

C'est une référence, mais comme toutes les références, à prendre avec des pincettes, voire des avis différents d'autres auteurs sur le même sujet, afin d'en tirer des conclusions pas ton propre esprit critique.
Lao-Tseu a dit: "Deux Sake et que ça saute!"

"Si tu te sens sombrer dans la Folie... PLONGE!"
Vieux Proverbe Malkavien
Avatar de l’utilisateur
Smaragde
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 140
Inscription: 15 Avr 2005 22:37
Localisation: Bruxelles - Belgique

Messagede Barberousse » 26 Sep 2005 16:30

snorri a écrit:Tu peux te fier à Viollet-le-Duc pour le sujet dans son encyclopédie ...

Je ne trouve pas d'article sur la barbe :bien sur il y a des dessins qui montre des hommes "barbus" mais a t il laissé parlé son imagination?
Il y a des choses où je me réfère à Violet Le duc et à d'autres je préfère voir les "oeuvres" récentes ...Bref je détient l'encyclopédie de violet le duc et j'y jeterais un coup d'oeil!
Maintenant y'a til des études récentes où moins récentes à ce sujet?
Où est ce que la barbe est un objet purement "barbare",qui montre le côté quelque peu primitif à l'image que l'on veut acollé au MA?
Merci.
:wink:
Il faut féconder le passé pour enfanter l'avenir.
Avatar de l’utilisateur
Barberousse
Contributeur actif
Contributeur actif
 
Messages: 691
Inscription: 22 Juin 2005 18:04
Localisation: BRETAGNE (Morbihan)

Messagede armoisine » 26 Sep 2005 17:43

J'ai trouvé ça:

Barbes
Vers le commencement du dixième siècle, on vit refleurir la mode des visages barbus. Il est parlé dans l'histoire de la barbe du roi Robert, concurrent de Charles-le-Simple : « Elle était longue et toute blanche, disent les auteurs ; il la mit hors de son armure, pour être mieux reconnu de ses soldats et comme signe de ralliement dans la mêlée. » Les barbes prirent, à cette époque, diverses formes. Ce fut la mode, pendant un temps, de les séparer en trois parties ; d'avoir de la barbe sur les deux joues, sous le nez et au bas du menton. On supprima par la suite la barbe des joues ; mais on réunit les moustaches à la barbe qui environnait le menton.
Sous Henri Ier, fils du bon roi Robert, les Français se décorèrent singulièrement la figure : les cheveux, les moustaches et la barbe étaient disposés pour ainsi dire en cascade. Les cheveux, ronds, égaux et plats, ne passaient point les oreilles ; c'était la première chute ; les moustaches, tombantes, dégagées et sans pointes, formaient la seconde ; une barbe fort longue, fort pointue, et placée à l'extrémité du menton, terminait la troisième.
C'était ainsi qu'Hugues, comte de Châlons, avait la tête décorée, lorsqu'après avoir été vaincu par Richard, duc de Normandie, il vint se jeter à ses pieds, une selle sur le dos, pour marquer qu'il se soumettait entièrement à lui : aussi les chroniqueurs disent-ils qu'on l'aurait pris plutôt pour une chèvre que pour un cheval.
Avatar de l’utilisateur
armoisine
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1325
Inscription: 02 Juin 2005 20:21
Localisation: Dans mes rêves

Messagede armoisine » 27 Sep 2005 08:32

C'est pas dans la période mais exemple de barbus brimés, les russes de Pierre le Grand:

5 septembre 1698 Le tsar Pierre le Grand taxe les barbus
Pour financer ses travaux de prestige et la modernisation de la Russie qu'il entend occidentaliser, Pierre le Grand met sur pied de nouvelles taxes : des impôts sont prélevés sur les moulins, les bains, les ruches d'abeilles, les fours mais aussi les barbes dont Pierre le Grand interdira le port.


C'est peut être un indice comme quoi la "modernité" passe par un visage imberbe. La barbe et les cheveux longs étant considérés comme des insignes barbares. Voir les représentations des victoires greco-romaines, notamment un groupe sur la victoire contre les Galates (...que je devrais retrouver incessamment sous peu), l'intitulé "gaule chevelue",etc.
C'est un signe distinctif qui rapporte à une tradition, disons "pas greco-romaine".
Autres indices de l'importance de la pilosité chez les germains, quand Clovis s'installe et décime une partie de sa famille pour conserver le trône sans redistribution des alleux à ses fils, il fait raser les cheveux des enfants avant de les enfermer dans des couvents.
Le poil serait la force vitale? Samson est un bon exemple...
Avatar de l’utilisateur
armoisine
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1325
Inscription: 02 Juin 2005 20:21
Localisation: Dans mes rêves

Messagede Smaragde » 27 Sep 2005 09:49

Pour Clovis, et les Mérovingiens, le cheveu est important, on ne se le taille pas, plus il est long mieux c'est, en signe de je ne sais plus quoi (virilité, force, un truc dans le genre, faut dire que ça faisait des protections de tête naturelles).

Un roi ne pouvait gouverner sans une belle chevelure et on a plusieurs textes de coups de "je te rase le crâne, ainsi tu arrêtes de menacer mon trône"., je crois que c'est ce qu'il fait préventivement avec ces gamins.

Pour le barbe au MA, je connais surtout les XIV-XV, et dans les iconos, on en voit pas tellement, mais chez les riches en tout cas, ils ont souvent le visage imberbe,, mais quand on tombe sur des images de paysans, on peut en voir nu-tête (à l'encontre de cette "obligation" que l'on entend souvent de toujours porter quelque chose, mais il y a une juste milieu, la tête nue comme maintenant est quelque chose de récent aussi), et avec toutes longueurs de cheveux, des moustaches et des barbes.

Il y en a une frappante qui montre 3 paysans tous différents pour les longueurs de poils.
Lao-Tseu a dit: "Deux Sake et que ça saute!"

"Si tu te sens sombrer dans la Folie... PLONGE!"
Vieux Proverbe Malkavien
Avatar de l’utilisateur
Smaragde
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 140
Inscription: 15 Avr 2005 22:37
Localisation: Bruxelles - Belgique

Messagede Barberousse » 27 Sep 2005 15:56

Alors en effet la barbe et les cheveux longs avait une certaine importance au moyen age :tout d'abord les cheveux longs était signe de liberté chez les mérovingiens :d'ailleurs n'était pas par servitude que les moines avait la tonsure?Ce couper les cheveux était alors signe de dèshonneur ...Autrement Armoisine tu dis que vers le dixième siècle on voit apparaitre la mode de la barbe mais n'appelait t-on pas Charlemagne :l'empereur à la barbe fleuri ?Bref la barbe serait donc lié à des coutumes et valeurs "barbares" mais existait t-il une mode de la barbe avait le MA à l'époque dite romaine par exemple où est ce que la barbe était signe de sauvagerie et de coutumes barbares?
Merci
Il faut féconder le passé pour enfanter l'avenir.
Avatar de l’utilisateur
Barberousse
Contributeur actif
Contributeur actif
 
Messages: 691
Inscription: 22 Juin 2005 18:04
Localisation: BRETAGNE (Morbihan)

Messagede armoisine » 27 Sep 2005 16:24

C'est pas "Armoisine dit que", c'est "le document trouvé par Armoisine dit que" :evil: . Je mets les citations en couleur qui plus est, mais la prochaine fois je me contenterai d'un simple lien!
Evidemment, la barbe n'est pas née au Xès, mais j'ai rien trouvé d'autre à ce sujet.
Et toi?

Pour les moines je dirais que c'est signe d'humilité plutôt que de déshonneur, mais là je joue sur les mots.

Concernant l'Antiquité, voir message plus haut. Certaines pratiques esthétiques caractérisent tel ou tel peuple mais l'Antiquité c'est long, et les habitudes ont évoluées. D'autant plus sous l'empire et le brassage culturel (les empereurs peuvent venir des provinces). Hadrien est né en Espagne et est le premier empereur à porter la barbe, une mode s'ensuit parmi les élites.
Je ne saurais être catégorique sur la mode barbue à travers les siècles, mais dans l'Antiquité, je pense que ce devait être en général symbole de sagesse et de vieillesse.
Avatar de l’utilisateur
armoisine
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1325
Inscription: 02 Juin 2005 20:21
Localisation: Dans mes rêves

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Le Moyen Age... Info complémentaires

Services et Infos