Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon

Baronnie et chateau de Beaudinet a Saint André en Vivarais

L'architecture médiévale désigne l'étude et l'inventaire des constructions propre au Moyen Âge. Cette discipline ne se cantonne pas au château.

Messagede smourff » 28 Déc 2010 18:09

aujourd'hui ça dégèle un peu..
en faisant un grand rangement dans mon bureau, j'ai trouvé une petite note chiffonnée au fond d'un tiroir sur laquelle j'avais inscrit ceci :

"Audoin de Romanet de Lestrange de Beaudiner épouse Adélaïde de Drouas le 28/10/1883"

vous dire pourquoi j'ai noté ça et où je l'ai trouvé je n'en sais rien!
je ne sais pas si vous aviez ce renseignement, je vous le donne à tout hasard!
smourff
Contributeur
Contributeur
 
Messages: 92
Inscription: 02 Sep 2007 18:41

Messagede castelard II » 01 Jan 2011 10:20

Alors en ce qui concerne la guerre de 100ans j’ai lu les livres :
Essai historique sur le Vivarais pendant la guerre de 100 ans 1337-1453 A. Mazon
Les chroniques d'Etienne Medicis I et II
Les grandes compagnies en Velay Jacques Monicat
Et je n’ai rien trouvé pour St André et Beaudiner, par contre j’ai :

- En 1350 Dans le secteur de Lamastre (36.5 km) Géraud, seigneur de Crussol (et de Beaudiner) avec Briand seigneur de Beauchastel et le chevalier Gérenton de Solignac attaquent Jausserand seigneur de Saint Didier. Celui-ci regroupe ces allies et contre attaque lors de plusieurs chevauchées. (C’est une guerre privé entre seigneur)
- En 1358 L’anglais Robert Knolles (célèbre noble anglais)avec un corps de 3000 hommes essayent de traverser le Velay, en partant d’Auvergne et en direction d’Avignon, tous les nobles du Velay et du Vivarais ce portent à sa rencontre . Robert Knolles aurait occupé le Cheylard (32 km de st André), il fut arrêter, est peut être battu à Saint-Martin-de-Valamas (32 km de st André), Pour aller à Saint-Martin-de-Valamas ou au Cheylard Robert Knolles doit passer par Saint Agrève (16 km de st André)
Aucun documents authentiques ne confirment ces faits ce sont des dires de chroniqueurs de l’époque, selon l'auteur.
- En 1382 les consuls de Rochepaule (10km de st André) présente une supplique aux états du Velay pour demander du secours, ils ont été pillés et réduits à la misère par des compagnies de routiers « anglois » et se trouvent sans aide dans une vallée déserte…..
- En 1384 les consuls de Rochepaule déclarent aux états du Velay qu’ils sont réduits à la misère et obtiennent une diminution de taille.
- En 1385 le bailli du Velay ordonne au prieur de Tence (16 km de st André) « ville close » d’envoyer à l’évêque du Puy les clefs du fort de la ville afin de voir s’il a besoin de réparations et d’y nommer un capitaine. Plus tard ont renforce une porte haute de la tour de Tence avec une barre de fer.
- En 1361 à 1366, 1374, 1381, 1390 les routiers sont à Annonay (30km), ou ils commirent des violences et des pillages. Et ce serait rependu sur les territoires environnants.
- En 1362 le bailli du Vivarais confisque le château d’Annonay à son propriétaire pour le roi, les compagnies de routiers refluent vers le nord…
- En 1376 passages de gens de guerre (français) au Cheylard (32 km) procès avec la ville pour des histoires de tonneaux de vin….
- En 1420 Le capitaine Rochabaron prend le château de Fay (34 km de saint andré), le château est reprit par les gens du Puy.
- Toujours en 1420 Destruction du château de Mahun près de Satillieu (27 km) par une bande de pillards routiers.
- En 1426 Annonay répare ses fortifications ruinées par les compagnies de routiers (30 km)
- En 1429 Rodrigo de Villandrando (célèbre capitaine de compagnie) tient les quartiers autour d’Annonay

Dans quel document avez-vous lu que Monthivers et Beaumes avait brulés ?

J’ai relut la notice de Mr Debard, je n’ais rien trouver sur la guerre de 100 ans par contre il cite des écrits de l’abbé Varraut , curé de St André (archives départementales de la Loire fonds convers J237)

Bonnes année à tous
castelard II
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 112
Inscription: 07 Sep 2007 19:20

Messagede christian » 01 Jan 2011 13:47

Bonjour et Bonne Année à tous.
Je viens de terminer le dépouillement du premier registre de Saint André et je prépare une synthèse sur Beaudiner et les hameaux environnants entre 1637 et 1705.
En attendant, voici quelques renseignements sur cette période dans le mandement de Beaudiner.
Deux corps de métiers sont cités: en 1669 Antoine Mazet est maître chapelier à la Chave.En 1686, Claude Neyron est maître tailleur au village qui compte 70 feux en 1644, 620 habitants en 1689 avec 8 à 9 personnes par feu et 488 habitants en 1773 avec 4 à 5 personnes par feu.
Pendant longtemps , au moins 20 ans,vers 1680, Aymar Poullemar sera sonneur de cloches à Saint André et participera aux convoys funéraires.
En 1670 une révolte secoue le Vivarais. Une rumeur concernant deux nouveaux impôts portant sur les chapeaux et les naissances soulève la population. Les mousquetaires répriment la révolte, des centaines de montagnards sont pendus, d'autres envoyés aux galères.
On note en cette seconde moitié de XVIIème siècle des tensions entre Catholiques et Huguenots qualifiés parfois d'hérétiques. Le 17 septembre 1691, la totalité des sacrements n'est pas administrée par le vicaire de Saint André à un nouveau converti car il n'a pas fait preuve de toute la sincérité de sa conversion.
Les années 1693, 1694 ont été terribles pour les habitants , peu de naissances et de très nombreux décès.En effet depuis plusieurs années déjà de très mauvaises conditions climatiques avaient ruiné les récoltes. En 1693 un hiver glacial suivi d'un printemps 1694 sans précipitations et d'un été caniculaire avait été la cause d'une famine épouvantable accompagnée d'épidémies de dysenterie, de typhoide et autres épidémies. Des familles entières étaient décimées, à Saint André les enfants étaient enterrés avec leurs parents. Les organismes affaiblis ne pouvaient résister au froid et à la disette.On mangeait n'importe quoi; orties , coquilles de noix, herbes blé vert, pépins de raisin, charognes. Le bétail et les animaux mourraient de froid et de faim.L 'abbé Chapelon de Saint Etienne écrivait en 1694 : on mange les chiens et les chevaux tout crus on fait des bouillons avec les os. Pendant l'hiver les gens n'ont mangé que des raves de la soupe d'avoine et des trognons de choux, les boyaux de poulet dindons lapins étaient d'agréables morceaux.Pendant ces deux années 1,7 million de français mourront. (ramené à la population d'aujourd'hui cela ferait environ 5 millions de morts).
Cependant, quelques habitants vivent très vieux par exemple:
Décès le 19 août 1696 de Anne Valentin de St André âgée d'environ nonante cinq ans.
Décès le 16 mars 1698 de jean Robiquet de Jonquet âgé d'environ huitante neuf ans.
décès le 10 février 1705 à Ruches de Jeanne Larue âgée d'environ 100 ans.
Hélas on trouve aussi de jeunes mères enterrées avec leur bébé, mortes en couches, et des enfants abandonnés.
Voilà pour la vie des paysans laboureurs ou manouvriers de Saint André en cette fin de XVIIème siècle.

L'incendie de Beaumes au XIV ème siècle et sa reconstruction au XVIème sont cités dans "patrimoine d'Ardèche, visite à Beaumes 5 juin 2004". Pour Montivers le château a fait l'objet d'une reconstruction à la fin de la guerre de 100 ans mais je ne retrouve plus la source!
Cordialement.
christian
Contributeur
Contributeur
 
Messages: 92
Inscription: 06 Sep 2010 09:18

Messagede castelard II » 01 Jan 2011 16:27

dans Jourdan de Vaux - le Nobilaire du Velay et de l'ancien diocèse du Puy tome 3
il est écrit que Jacques II de Crussol vend la baronnie à Henri de Fay qui la transmet à sa fille Judith de Fay qui hommage pour cette baronnie en 1618)!!!

Alors que Emmanuel de Crussol la vend aussi pour 41000 livres à à Jean de Romanet pour 41000 livres en 1620
castelard II
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 112
Inscription: 07 Sep 2007 19:20

Messagede smourff » 02 Jan 2011 06:38

J'ai appris hier le déces du papa d'Ardèchois, enterré à Saint André.
Je lui présente donc mes condoléances.
smourff
Contributeur
Contributeur
 
Messages: 92
Inscription: 02 Sep 2007 18:41

Messagede Ardechois » 02 Jan 2011 06:58

Merci.
Ardechois
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 111
Inscription: 09 Aoû 2007 11:52

Messagede Ardechois » 02 Jan 2011 07:07

castelard II a écrit:Alors en ce qui concerne la guerre de 100ans j’ai lu les livres :
Essai historique sur le Vivarais pendant la guerre de 100 ans 1337-1453 A. Mazon
Les chroniques d'Etienne Medicis I et II
Les grandes compagnies en Velay Jacques Monicat
Et je n’ai rien trouvé pour St André et Beaudiner, par contre j’ai :

- En 1350 Dans le secteur de Lamastre (36.5 km) Géraud, seigneur de Crussol (et de Beaudiner) avec Briand seigneur de Beauchastel et le chevalier Gérenton de Solignac attaquent Jausserand seigneur de Saint Didier. Celui-ci regroupe ces allies et contre attaque lors de plusieurs chevauchées. (C’est une guerre privé entre seigneur)
- En 1358 L’anglais Robert Knolles (célèbre noble anglais)avec un corps de 3000 hommes essayent de traverser le Velay, en partant d’Auvergne et en direction d’Avignon, tous les nobles du Velay et du Vivarais ce portent à sa rencontre . Robert Knolles aurait occupé le Cheylard (32 km de st André), il fut arrêter, est peut être battu à Saint-Martin-de-Valamas (32 km de st André), Pour aller à Saint-Martin-de-Valamas ou au Cheylard Robert Knolles doit passer par Saint Agrève (16 km de st André)
Aucun documents authentiques ne confirment ces faits ce sont des dires de chroniqueurs de l’époque, selon l'auteur.
- En 1382 les consuls de Rochepaule (10km de st André) présente une supplique aux états du Velay pour demander du secours, ils ont été pillés et réduits à la misère par des compagnies de routiers « anglois » et se trouvent sans aide dans une vallée déserte…..
- En 1384 les consuls de Rochepaule déclarent aux états du Velay qu’ils sont réduits à la misère et obtiennent une diminution de taille.
- En 1385 le bailli du Velay ordonne au prieur de Tence (16 km de st André) « ville close » d’envoyer à l’évêque du Puy les clefs du fort de la ville afin de voir s’il a besoin de réparations et d’y nommer un capitaine. Plus tard ont renforce une porte haute de la tour de Tence avec une barre de fer.
- En 1361 à 1366, 1374, 1381, 1390 les routiers sont à Annonay (30km), ou ils commirent des violences et des pillages. Et ce serait rependu sur les territoires environnants.
- En 1362 le bailli du Vivarais confisque le château d’Annonay à son propriétaire pour le roi, les compagnies de routiers refluent vers le nord…
- En 1376 passages de gens de guerre (français) au Cheylard (32 km) procès avec la ville pour des histoires de tonneaux de vin….
- En 1420 Le capitaine Rochabaron prend le château de Fay (34 km de saint andré), le château est reprit par les gens du Puy.
- Toujours en 1420 Destruction du château de Mahun près de Satillieu (27 km) par une bande de pillards routiers.
- En 1426 Annonay répare ses fortifications ruinées par les compagnies de routiers (30 km)
- En 1429 Rodrigo de Villandrando (célèbre capitaine de compagnie) tient les quartiers autour d’Annonay

Dans quel document avez-vous lu que Monthivers et Beaumes avait brulés ?

J’ai relut la notice de Mr Debard, je n’ais rien trouver sur la guerre de 100 ans par contre il cite des écrits de l’abbé Varraut , curé de St André (archives départementales de la Loire fonds convers J237)

Bonnes année à tous


La région n'a donc pas échappée a la tourmente de la guerre de 100 ans.Le chateau de Mahun, place forte du Vivarais est situé a St Symphorien de Mahun.L'histoire dit qu'il communiquait par feux en cas d'attaque de pillards ou autres avec celui de Seray,situé au dessus de Satillieu.Face a Beaudinet se situe l'emplacement du chateau de Rochebloine,sur la commune de Nozieres.On peut penser que les 2 chateaux communiquaient ainsi.
Ardechois
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 111
Inscription: 09 Aoû 2007 11:52

Messagede christian » 02 Jan 2011 12:52

Toutes mes condoléances l'Ardéchois et bon courage dans ces moments si difficiles.
Romanet de Lestranges de Beaudiner, est né à Bordeaux le 31 mai 1848 et est décédé à Tonnerre en 1927. Avec Adélaide il a eu : Marguerite, Guy, Henri, Pierre, Jacques Catherine, Marie Blanche, Jean.
Son épouse est décédée en 1951.
Bien que la baronnie de Beaudiner ait disparu après la révolution on voit que les Romanet de Lestranges tenaient à en faire valoir le titre.
Pour Thierry, si tu t'intéresses à la peste dans la région de St André, j'ai lu qu'en 1587,elle décime les 5/6 des populations du Doux au point que certains chefs de guerre n'envisagent même pas d'occuper certains bourgs, ceux ci étant vidés de leur population.
Quant à la guerre de 100 ans on peut penser que Beaudiner de par sa situation et sa force a pu constituer un refuge pour les populations alentour.
christian
Contributeur
Contributeur
 
Messages: 92
Inscription: 06 Sep 2010 09:18

Messagede Ardechois » 02 Jan 2011 18:47

Merci Christian.
Ardechois
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 111
Inscription: 09 Aoû 2007 11:52

Messagede castelard II » 09 Jan 2011 09:38

J’ai vu les relevées de Christian c’est du beau travail. :med21:
Bientôt les archéologues n’auront plus grand choses à faire !!! :D
Ça fait des années que j’essaye d’imaginé comment était le château et la on le voit presque.
Donc notre 1ère impression était juste les plates-formes sur falaise ferment bien au sud la défense du site.
il faut arrêter une date en février pour l'assos
castelard II
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 112
Inscription: 07 Sep 2007 19:20

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Le Moyen Age... Info complémentaires

Services et Infos