Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon

Baronnie et chateau de Beaudinet a Saint André en Vivarais

L'architecture médiévale désigne l'étude et l'inventaire des constructions propre au Moyen Âge. Cette discipline ne se cantonne pas au château.

Messagede christian » 09 Jan 2011 12:36

castelard II a écrit:J’ai vu les relevées de Christian c’est du beau travail. :med21:
Bientôt les archéologues n’auront plus grand choses à faire !!! :D
Ça fait des années que j’essaye d’imaginé comment était le château et la on le voit presque.
Donc notre 1ère impression était juste les plates-formes sur falaise ferment bien au sud la défense du site.
il faut arrêter une date en février pour l'assos
Bonjour,
Pour les relevés, ce n'est qu'un début, je dois avouer que nous étions assez proche de ce qui est observable. Il faudra différencier les vestiges de murs; certains semblent dater du moyen âge et d'autres d'une époque postérieure. Je ne comprends pas où passait le chemin à l'est . Sur le cadastre il a l'air d'être un peu plus éloigné de l'éperon rocheux que celui d'aujourd'hui, mais j'ai beaucoup de mal à faire le lien entre les plans et la réalité, aussi vos compétences sont indispensables.
Voici quelques infos glanées sur les registres que je continue (lentement) de dépouiller concernant les années 1705 à 1730 à Saint André.
Les années 1708, 1709,sont très incomplètes, ce sont aussi des années de misère comme le furent 1693 et 1694.Il semble cependant que malgré le froid glacial, la mortalité a été bien inférieure à celle connue 14 ans auparavant.
Le curé Mezard prend la succession du précédent curé décédé en 1709. Pendant plusieurs décennies il va exercer son ministère à St André et il laissera un important souvenir dans la mémoire des habitants. Il complète les registres d'une manière rigoureuse, d'une belle caligraphie. Il est le premier à noter tous les décès et il nous renseigne sur le nombre d'enfants morts en bas âge . En moyenne cette mortalité se situe à 10% des naissances mais elle augmente beaucoup pendant les mauvaises périodes (exemple: en 1711, 12 enfants meurent, 10 en 1718, 6 en 1721.
Lorsque le curé Mézard rédige ses premiers actes sur Beaudiner en 1709, il ne parle pas de Beaudiner mais de"la tour de Beaudiner" alors que dans d'autres actes il note XXX habitant le château de Montregard ou XXX habitant le château de Devesset. On peut penser que s'il parle de la tour de Beaudiner c'est que le château était déjà inhabitable et en ruine, seule la tour étant encore à peu près intacte en 1709.
Pendant cette période les conversions forcées de protestants continuent. Mais le curé doute de leurs sincérité et lors d'un baptême il écrit: "XXX et YYY sont nouveaux convertis et qu'il y a défense à les recevoir (comme parrain et marraine ) à cause qu'ils ne sont pas bien loin d'hérésie , les autres l'ont porté à leur place"( le bébé baptisé).
Le travail du curé consistait aussi bien connaître ses paroissiens à veiller de près aux unions , à éviter les mariages consanguins et les demandes de dispenses aux 3ème, 4ème degrés étaient nombreuses. Elles devaient faire l'objet d'une dispense spéciale de l'évêque.
Des périodes de pestes et d'épidémies eurent lieu (après la grande peste de 1586 qui emporta les 5/6 de la population du Vivarais et du Velay )en 1629/1630, 1721/1722/, 1762.
1755 , 1763, 1771, 1772 furent des années de mauvaises récoltes et calamités naturelles.
Mais nous sommes un peu renseignés sur la peste de 1721/1722 à St André.
Cette peste frappa d'abord Marseille en 1720 gagna le Languedoc puis le haut Vivarais .
En 1722 Pierre Vigne, un prêtre soigne les habitants de Rochepaule frappés de la peste.
Début 1722 Geoffroy Mauger de Normandie, dragon au régiment d'Espinay dans la compagnie de Mr de Granville décède de la peste à 25 ans à Faye paroisse de Saint André. Présent à son convoy Jean Baptiste Thorigan dragon dans ladite compagnie et et Julien Doyard brigadier.
On voit donc que les habitants de Saint André étaient tenus d'héberger des troupes à cette époque.
D'autres personnages apparaissent dans les actes comme Pierre et Jacques Mézard (sans doute parents du curé) déclarés comme "étudiants " à St André. Vers 1725, à la même époque, Maître Vincent Damon est Notaire royal à la Pucéa et Claude Mourier tailleur d'habits à Faye en 1727.
Voilà pour la petite histoire, je suis en train de rechercher la généalogie des familles ayant habité Beaudiner entre 1700 et 1730. Je vous l'enverrai. Il y a bien sûr des liens entre Baumes et Beaudiner mais aussi avec tous les hameaux environnants, la Chave étant de loin le hameau le plus peuplé à cette époque.
Cordialement Christian.
christian
Contributeur
Contributeur
 
Messages: 92
Inscription: 06 Sep 2010 09:18

Messagede castelard II » 09 Jan 2011 18:14

1- Le château était en ruine 1 siècle avant la révolution en 1700,sa ruine a sans doute pour cause un événement violent et (ou) un long abandon (plusieurs décennies) .
2- Il n’était plus géré par des châtelains mais par des hommes de loi dès le 17ème siècle.
3- La ferme de la Garneyre date de fin 16ème début 17ème et réutilise les encadrements de porte et de fenêtre de Beaudiner ?
Tout cela concourt à penser que les guerres de religions ont été fatales au château de Beaudiner.

Dans le genre macabres, Saint André a subit une net décroissance de sa population au recensement de 1821, la population passe de 798 à 425 habitants en cause le choléra.

je lit dans Jourdan de Vaux, le nobilaire du Velay tome 1 que:
le château de Beaudiner communiquait par feu avec le chateau de Rochebloine au dessus de Nozières (13km à vol d'oiseau) qui est ruiné aujourd'hui.comme le pensait l'Ardechois.

toujours dans Jourdan de Vaux,Saint Bonnet le froid est appelé plusieurs fois Saint Bonnet de Beaudiné
Dernière édition par castelard II le 09 Jan 2011 21:12, édité 1 fois.
castelard II
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 112
Inscription: 07 Sep 2007 19:20

Messagede christian » 09 Jan 2011 21:11

C'est exact cela suppose que la tour devait avoir une sacrée hauteur car pour être vue de Nozières à catte distance il fallait qu'elle soit très élevée . d'autre part si elle communiquait par feu cela signifie qu'elle était couverte par une terrasse sans doute crénelée et non par un toit couvert de lauzes, sinon gare à l'incendie!
J'envoie demain la première partie des "habitants de Beaudiner", de 1637 à 1730, vous verrez qu'après les guerres de religions, Beaudiner était pratiquement désert. Je préfère prévenir que ce type de lecture à moins d'apprécier la généalogie est vraiment rébarbatif, bon courage!
christian
Contributeur
Contributeur
 
Messages: 92
Inscription: 06 Sep 2010 09:18

Messagede christian » 15 Jan 2011 08:07

Bonjour
Je viens de terminer le dépouillement du troisième registre paroissial de st André (1710 1775). Celui-ci est essentiellement consacré aux décès, les naissances et mariages étant dans le quatrième.
J'en ferai une synthèse détaillée mais en attendant voici quelques grandes lignes de ce qu'on y apprend.
Entre 1710 et 1730 le hameau de Beaudiner se développe énormément, le nombre d'habitants augmente beaucoup et il devient aussi important que celui de la Chave qui lui, a tendance à stagner.
Deux nouveaux hameaux apparaissent vers 1760, c'est le Basset ( Smourff si tu es est intéressée je te ferai le relevé)et les Scies de Beaudiner.
Puisque le hameau de Beaudiner se développe, des fermes ont donc été construites et on peut penser que c'est avec les pierres du château.Ce serai donc à partir de 1710 que les ruines auraient été utilisées comme carrière de pierre.
christian
Contributeur
Contributeur
 
Messages: 92
Inscription: 06 Sep 2010 09:18

Messagede Ardechois » 15 Jan 2011 08:49

Bonjour. La ferme des Scies date du XVIeme siecle,il me semble,elle est meme répertoriée.
Ardechois
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 111
Inscription: 09 Aoû 2007 11:52

Messagede christian » 15 Jan 2011 10:22

Bonjour,
Sur les registres, les mollins de Beaudiner apparaissent pour la première foisle 19 mars 1655 avec la naissance de Barthélémy Escouffier fils de Pierre.
Le nom "les scies de Beaudiner" n'apparaît lui que le 2 mars 1773 avec le décès de Marianne Teyssier âgée de 7 jours.
Il est possible que les mollins de Beaudiner et la scie de Beaudiner aient désigné le même hameau , mais cela n'explique pas pourquoi, puisque la ferme des scies date du XVIème siècle, elle ne soit pas mentionnée dans les registres qui eux commencent en 1637 soit 18 ans avant que la première mention des mollins de Beaudiner soit faite. Est ce que la ferme ou le hameau avaient été abandonnés depuis longtemps et repeuplés seulement vers 1650?
christian
Contributeur
Contributeur
 
Messages: 92
Inscription: 06 Sep 2010 09:18

Messagede Ardechois » 15 Jan 2011 11:29

Ardechois
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 111
Inscription: 09 Aoû 2007 11:52

Messagede smourff » 15 Jan 2011 15:59

bonjour,
en ce qui concerne la ferme des scies ou du molin de beaudiner, je pense qu'il s'agit du même hameau qui a évolué au cours des siècle, il existe des ruines en contrebas des scies qui pourraient être le molin. le changement de nom vient certainement d'un changement d'utilisation simplement.

On a justement le même cas à Basset. la première dénomination "Basset" concerne un moulin actuellement en ruine à 700m en contrebas de la maison actuelle. On voit le voit très bien sur le cadastre napoléonien et j'ai retrouvé les ruines des biais, des écluses et des différents batiments. vers le milieu du 19ème siècle, le moulin a été incendié et la maison actuelle a été reconstruite à cette époque avec les pierres de réemploi a son emplacement sur le cadastre suivant. Même nom, mais pas même lieu exactement et pas même destination.
D'autre part, tant que tu y es tu peux me faire les relevés pour basset, je me suis toujours dit que j'allais le faire, quand j'ai fait celui de Montivert, mais j'ai mis les pages de coté dans un dossier et je n'ai guère eu le temps!!!
smourff
Contributeur
Contributeur
 
Messages: 92
Inscription: 02 Sep 2007 18:41

Messagede christian » 21 Jan 2011 13:30

Bonjour,
Voici les habitants du Basset de 1760 à 1792.
Le Basset apparaît sur les registres vers 1760 avec deux familles: les Bouchet et les Rouchon.
Les plus anciens Bouchet connus sont Claude Bouchet et son frère Antoine. On trouve Claude comme parrain à un baptême en 1762 et comme témoin en 1770. Antoine lui, est cité comme parrain en 1760 et 1771.
Claude aura de nombreux enfants:son épouse Marie Celle donnera naissance à Antoine le 9/09/1760, à Anne le 6/03/1763, à François le 6/09/1765,à Jean Antoine le 8/12/1767 à Claude le 12/05/1771, à Marie Reine le 6/01/1777
Son frère Antoine marié à Marianne Rouchouze aura d'abord Henri né auparavant peut-être d'un premier mariage, Marie née le 26/09/1787, puis Marie seconde du nom le 29/09/1790.
On trouve aussi un Honoré Boucher cité une seule fois comme témoin en 1773 mais on n'a aucun autre renseignement sur lui
L'autre importante famille du Basset qui a vécu à la même période , ce qui suppose deux feux au moins au hameau, était la famille Rouchon ou Rousson.
Etienne Rouchon et son épouse Anne Faure auront: Marie née le 20/10/1762, Marianne née le 10/03/1763.
Son frère Claude Rouchon marié à Françoise Marcon apparaît à un baptême en 1763. Comme enfant il aura: Anne née le 5/03/1771, au moins.
Un autre Rouchon, Antoine , sera le père de Jean Claude né le 25/11/1781.
Les mariages au Basset:
Pierre Delabre fils d'Antoine épouse Marianne Jammet le 15/01/1760
Claude Rouchon épouse Françoise Marcon le 19/01/1770
Henri Bouchet, fils d'Antoine épouse Marianne Coste le 3/02/1773
Antoine Lonchal ou Monchal se marie avec Marianne Rouchon en 1787.
On doit vivre vieux au Basset puisqu'on ne note aucun décès.
D'autres personnes apparaissent de manière furtive:
Marie Bessias fille de Marguerite Vacheresse naît le 17/03/1765.
Pierre Guillaumon naît le 10/04/1774.
Anne Garnier est citée comme marraine en 1760 et 1771.
Voilà tout ce que j'ai sur la Basset pour le moment, il faudra voir ensuite au XIXème siècle.
J'ai aussi trouvé le premier Bonnefoy à Beaudiner, c'était Pierre, marié à Marie Fayard dont le fils Antoine naît le 23/02/1784 à Beaudiner.
l'Ardéchois, tu as sans doute trouvé les autres, si ce ne n'est pas le cas je les ai notés si ça t'intéresse.
Cordialement Christian.
christian
Contributeur
Contributeur
 
Messages: 92
Inscription: 06 Sep 2010 09:18

Messagede smourff » 21 Jan 2011 16:57

merci à toi de ressusciter pour un moment les acteurs du passé!!
smourff
Contributeur
Contributeur
 
Messages: 92
Inscription: 02 Sep 2007 18:41

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Le Moyen Age... Info complémentaires

Services et Infos

cron