Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon

Baronnie et chateau de Beaudinet a Saint André en Vivarais

L'architecture médiévale désigne l'étude et l'inventaire des constructions propre au Moyen Âge. Cette discipline ne se cantonne pas au château.

Messagede Ardechois » 17 Nov 2011 18:18

La question va etre maintenant je pense,de dater les restes des différentes constructions du site. Les dernieres construction datant du XIXeme siecles,si l'on considere que les premieres datent du Xeme siecle,cela va peut etre compliqué sans avis éclairé.Qu'en pensez-vous?
Ardechois
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 111
Inscription: 09 Aoû 2007 11:52

Re: Baronnie et chateau de Beaudinet a Saint André en Vivara

Messagede christian » 18 Nov 2011 12:13

Il est certain qu'en l'absence de lecture du site par des archéologues il va être très difficile de déterminer la chronologie des nombreuses traces de constructions. Pour le moment on ne peut que se référer aux recherches qui ont été menées sur des sites semblables et dont les fouilles ont fait l'objet de comptes-rendus. Cela donnerait pour Beaudiner (sous toutes réserves)
Fin Xème début XIème siècle, aplanissement du sommet du rocca et construction d'un bâtiment d'habitation non fortifié , le rocca constituant en lui-même une protection suffisante pour l'époque, , creusement du fossé pour isoler l'éperon, probabilité de constructions domestiques autour du rocca, possibilité d élévation d'un mur rustique autour du rocca .
XIIème siècle, construction de la tour maîtresse, d'une chemise de protection autour du rocca , début de peuplement paysan sur le site. ( le castellum est cité à cette époque, sous Arthaldus de Beldisnard). Il est possible que la grande salle (aula) du château ait été construite à ce moment , à l'emplacement de la maison actuelle .
Fin XIIIème siècle, renforcement des défenses du château , construction d'une basse cour et peut être d'une enceinte sommaire protégeant le petit bourg castral.
Le château, commandé par un châtelain depuis le milieu du XIIIème siècle doit ensuite connaître une période de tranquillité jusqu'à la guerre de cent ans . En 1302 Luce de Beaudiner revient dans le château de ses ancêtres pour y rencontrer la dame de Retourtour. Pendant la guerre de cent ans , les défenses ont dû être renforcées (construction de tours de flanquement contre le rempart jusqu'alors probablement linéaire, et le bourg castral a dû se développer à proximité des murailles à cause de l'insécurité permanente.
En 1456, les Fayolles de Mars deviennent co- seigneurs de Beaudiner, le vieux château doit être réparé et rénové.
Le bourg castral doit être à son apogée puisque c'est à cette époque que le seigneur de Beaumes loue un hotel près du portail de beaudiner, l'accord étant signé dans la grande salle du château.
Sous la domination des Crussols le château a continué à être entretenu en tant que poste militaire administratif et judiciaire, mais le bourg a peut être décliné au début du XVIème siècle, les paysans préférant s'installer dans des zones plus fertiles et plus faciles d'accès autour de St André et de St Bonnet. Les guerres de religions accélèreront ce processus de désertification, les bâtiments du bourg seront abandonnés , ce n'est que vers la fin du XVIIème siècle qu'un semblant de vie renaîtra à Beaudiner autour des ruines du château, quelques fermes étant reconstruites à partir des matériaux trouvés sur place.
Chaque séance de débroussaillage révèle la présence de bases de bâtiments,ce qui montre que Beaudiner était un château entouré d'une forte zone d'activités humaines.Il sera intéressant de dénombrer et de tracer le plan du bourg qui entourait le château sur les côtés sud , ouest et est, et qui pouvait bien avoir l'aspect d'un "village perché " .
A bientôt.
christian
Contributeur
Contributeur
 
Messages: 92
Inscription: 06 Sep 2010 09:18

Re: Baronnie et chateau de Beaudinet a Saint André en Vivara

Messagede christian » 20 Nov 2011 14:41

Source: cartulaire de Chamalières, prieuré conventionnel dépendant de l'abbaye de St Chaffres.

Donum Guigonis et Cathaburgis in Brugeria.
L a perrochia sancti Johannis de Pellagiaco
(1016? 1031?)

Regnante rege Roberto et domino Willelmo existente abbate, Guigo quidam et uxor sua nomine Cathaburgis , spirante Domini misericordiam, donaverunt huic sancto cenobio unum mansum cum suis pertinatiis in parrochia Sancti Johannis de pellagiaco in villa que vocatur brugeria ; Testes sunt Avitus et Arnaldus , monachi, Aumarus , Amblardus census est.

En gros ça signifie que Guigo (le même que Guido dans le cartulaire de St Chaffres) et son épouse Cathaburgis donnent au monastère sous le règne du roi Robert (le Pieux) et Willelmo étant abbé , en espérant la miséricorde divine , une propriété leur appartenant à savoir un manse situé dans la paroisse Sancti Johannis de pellagiaco (aujourd'hui Montregard) dans la villa nommée brugeria (aujourd'hui "les bruyères commune de Montregard) .Témoins Avitus , et Arnaldus, moines , Aumarus, Amblardus..

Il est aussi noté ce que rapporte ce manse:

Ad brugeriam est unus masus alodi qui redit in maio multonem II et agnum et per meissos II sextarios annone et V cartal civate et I sextarium ordei , et in kalendis IIII solidos et IIII

Je crois que ce manse rapporte un mouton un agneau , de l'orge et peut être quelques deniers.

Ce Guigo alias Guido semble bien être l'alleutaire du territorium de Beldisnard et Monte Regardo , puisqu'il y donne des biens lui appartenant en propre ce qui peut faire de lui l'ancêtre des Beaudiner qui étaient seigneurs de Beaudiner et de Montregard . (donc la même aisis puis les mêmes mandements)
Cela montre aussi que Montregard était déjà un village en 1016 mais aucune mention de st André ni d'une paroisse qui ne devait pas encore exister. D'autre part la présence de manses indique l'existence d' habitats diffus gagnés sur la forêt, séparés par d'immenses zones boisées. L'arce de Beaudiner étant citée en 1030 , elle pouvait elle aussi constituer le second centre de peuplement de ce territorium
Guigo et Cathaburgis ont peut être logé dans la mansio construite sur le rocca de Beaudiner que nous sommes en train de découvrir!!!
christian
Contributeur
Contributeur
 
Messages: 92
Inscription: 06 Sep 2010 09:18

Re: Baronnie et chateau de Beaudinet a Saint André en Vivara

Messagede christian » 24 Nov 2011 20:53

Bonjour,
Une rectification concernant le message précédant. D'une part, la paroisse Sanctis Johannis de Pellagiaco ne désigne pas Montregard mais Pailherès. Il y avait une erreur sur la traduction du cartulaire de Chamalières. D'autre part le Guido ici cité n'est pas le bon, il n'est pas noble (vir) et ne fait qu'une seule donation. Nous avons recensé et situé les donations faites par Guido (nommé vir c'est à dire baron) dans le cartulaire de St Chaffres . Dans l'état actuel des recherches, ce Guido ne peut être qu'un membre de la grande famille des Chapteuil. Celui-ci vivait entre 990 et 1050 et ses possessions s'étendaient de St Romain Lachalm au nord à la Roche de Bachas au sud tout près des Estables et du château de Mezenc dont les Chapteuil étaient seigneurs à cette période. Son épouse était Axiliande de Montlaur et son père Sylvion était seigneur (nobilis vir) de la viguerie de Chapteuil. Son fils Pons (décédé en 1097) a peut-être été le père ou le grand père d'Arthaldus de Beaudiner ( 1080....1144 environ ).
Voici donc notre dernière version qui demandera à être encore vérifiée, car je ne comprends pas comment les Beaudiner, s'ils sont bien issus des Chapteuil donc possessionnés géographiquement dans le Haut Velay , ont pu devenir seigneurs de Boffres de Châteaubourg et de Charmes dans la vallée du Rhône et posséder plusieurs ports en tout ou partie , ainsi que le château d'Ay.
A Bientôt.
christian
Contributeur
Contributeur
 
Messages: 92
Inscription: 06 Sep 2010 09:18

Re:

Messagede gregoire » 27 Mai 2014 14:53

A ce que je sache, les la Fayolle ont bien été seigneurs de Baudiner. A la suite de la recuperation de Mars, ils ont ajouté a leur patronyme le nom de Mars qu'ils portent encore aujourd'hui...

La Fayolle de Mars,

il existe au moins une branche "exotique" Latourne qui n'a aucun lien avec la famille de La Fayolle de Mars.

Le père Vigne bienheureux de son état depuis 4 ou 5 ans etait très proche de la famille.



belenet a écrit:Bonjour Messieurs,

Je suis revenu sur le forum concernant Beaudiner.

Je peux vous apportez des éléments de réponse sur les points suivants que vous avez peut-etre élucider entre temps:

Une branche de la famille de la Baume s'appelle Hostun de la Baume. Ce n'est pas le diminutif d'Hostellerie mais une une variante d'Autun.

A ma connaissance il n'y a pas eu de mariage entre les la Baume et les Beaudiner.

La famille de la Fayolle a été plusieurs fois chatelains de Beaudiner. Ce qui ne veut pas dire Seigneur. ëtre chatelain était une fonction.

Aux Archives du Puy vous avez la liste de tout les Chatelains de Beaudiner.

Après la vente de Beaudiner aux Romanet un accord a été conclu avec les La Fayolle car la seigneurie de Beaudiner appartenait aussi aux la Fayolle. Suite à cet accord et sans délier leurs bourses les La fayolle eurent Coste et Mars.

Florie de Poitiers était épouse de Jean Pagan en 1317.

Une remarque les Romanet étaient aussi marquis de Lestrange suite à un mariage avec la derniere fille Lestrange. Les Romanet de Lestrange sont tombés en Quenouille dans la Famille de La Fayolle de Mars et de Belot.

En espérant que ces infos sont encore utiles.

En généalogie je cherche des infos sur les ancêtres du Pere Vigne.

A Bientôt
gregoire
 
Messages: 9
Inscription: 04 Mar 2008 09:32

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Le Moyen Age... Info complémentaires

Services et Infos

cron