Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon

Baronnie et chateau de Beaudinet a Saint André en Vivarais

L'architecture médiévale désigne l'étude et l'inventaire des constructions propre au Moyen Âge. Cette discipline ne se cantonne pas au château.

Messagede Ardechois » 09 Aoû 2007 11:57

Bonjour.Je recherche toute info sur ce chateau Ardechois aujourd'hui disparu,probablement démantelé lors des guerres de religion.Merci
Ardechois
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 111
Inscription: 09 Aoû 2007 11:52

Messagede Jehan » 15 Aoû 2007 18:07

Je me suis précipité sur "LE SALCH", mais il seulement cité Baudinet, à St André en Vivarais, avec les châteaux de Beaume et de Montivert ! Avec pour seule mention , "à 2 km SE, site et reste d'un château" ! Mais tu dois déjà en savoir bien plus ! Désolé.
Jehan
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 359
Inscription: 15 Déc 2005 14:00

Messagede Ardechois » 22 Aoû 2007 09:22

Merci quand meme!
Ardechois
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 111
Inscription: 09 Aoû 2007 11:52

Messagede Ardechois » 24 Aoû 2007 09:21

Bonjour.Serait-ce le chateau de la famille Beaudiner-Crussol ( Jacques II de Crussol)?
Ardechois
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 111
Inscription: 09 Aoû 2007 11:52

Re: Baronnie et chateau de Beaudinet a Saint André en Vivara

Messagede smourff » 02 Sep 2007 18:54

Par contre, moi je cherche des informations sur le château de Montivert à Saint André en Vivarais également.
Je suis sur place, si vous souhaitez que je me déplace vers l'emplacement présumé du château de Beaudinet, je le ferai bien volontier.
la légende locale dit qu'il reste 3 marches en or du grand escalier quelque part... mais personne n'a jamais trouvé.
je connais un hameau (la Garnière) ou des pierres d'un ancien château ont servi pour batir des maisons. on peut encore y voir des linteaux de fenêtre et de porte et je me demande s'il n'y subsite pas un blason. malheureusement le hameau est en ruine et n'est accessible qu'a pied. une seule maison est encore debout et il semble que le propriétaire serait en passe d'en revendre les pierres.
a bientot si vous le souhaitez
smourff
Contributeur
Contributeur
 
Messages: 92
Inscription: 02 Sep 2007 18:41

Messagede Ardechois » 06 Sep 2007 11:21

Bonjour. Pour le chateau de Montivers,faites une recherche sur google a partir de "Saint Andre des effangeas",on arrive a trouver tout l'historique du chateau.Mes aieux ont habités Beaudinet,jusqu'au début du 20éme siecle.Et j'ai été bercé par les légendes de ce chateau. Je connais le hameau de "La Garniere",son dernier habitant est mort il n'y a pas trés longtemps...A voir aussi la ferme des "Scies" qui daterait de 1578.
Ardechois
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 111
Inscription: 09 Aoû 2007 11:52

Messagede castelard II » 07 Sep 2007 19:32

Histoire du chateau de Beaudinet pendant les guerres de religions:
1572-Les habitant (protestants) de Saint voy de Bonas trouvèrent un appui au château de Beaudinet, tombé depuis quelque temps entre les mains du capitaine la Vacheresse qui y entra par surprise et le tint malgré les efforts de la Barge (gouverneur du Vivarais et du seigneur de Saint Vidal (adjoint du gouverneur du Velay)
Le capitaine la Franchière reçois 100 livres de récompenses pour avoir entrepris le siège du château de Beaudinet avec 60 ou 80 soldats.
1575-Le siège du château de Beaudinet se révèle infructueux malgré la venue de 3 canonniers de Lyon.
Août et septembre 1577 - Saint Vidal (gouverneur du Velay) réduisit les châteaux de Fay et de Beaudinet, les attaquant avec «moult» gens de guerre à cheval et à pied ainsi qu'avec 2 canons, 2 coulevrines et 3 bastardes. (Coût 10227 écus). Ont participés au siège : les seigneurs de Saint Vidal, de latour de Malbourg, de Chaste; les capitaines Antraigues, Neufville, Romanet, Cubleze, Paudrau, Cornet, Chatau, Du Crozet, Tirevalet, Chanial, la Coste, la Rochette.
je cherche aussi des infos sur ce chateau
Dans sa notice sur Beaudinet, Rene de fayolle de Mars écrit que Louis Baron de Vinols et Georges sand ont décrit Beaudiné mais je n'est pas trouvé ces écrits.
je cherche l'ancien emplacement de ce chateau, peut etre au lieu dit de Beaudiné?
castelard II
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 112
Inscription: 07 Sep 2007 19:20

Messagede castelard II » 07 Sep 2007 19:58

Époque de construction: inconnu au alentours du 9e siècles
La forteresse de Beaudiner bâtie sur l'ancienne frontière du Velay et du Vivarais, surplombait de 300 mètres la rivière le Doux, elle protégeait le Velay des incursions étrangères. Sa position stratégique, les conflits, les rivalités de province et de seigneurs avaient fait de Beaudiner la plus importante place du Velay après Polignac. Son abandon a pour causes les difficultés d'accès, la dureté du climat et la disparition des limites provinciales. Aujourd'hui hormis sa place le château a totalement disparu, ses moellons taillés ayant été utilisées par des habitants de Saint-André pour construire leurs demeures, ils se sont ainsi rappropriés le rocher sans que personne ne leur conteste. Réné de la Fayolles précise que la photographie n'a put saisir le donjon que lui a vu debout.
castelard II
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 112
Inscription: 07 Sep 2007 19:20

Messagede castelard II » 07 Sep 2007 20:02

Possesseurs :
1- Les De Beaudiner: En 1293 le plus ancien détenteur de la baronnie de Beaudiner apparaît dans l'histoire, il se nomme Guillaume II Baron de Baudiner, Montregard, La chapelle, Cornillon. Bien que M.Theillèire évalue l'origine de la baronnie au 11ème siècle, en 1293 Guillaume II de Baudiner apparaît déjà comme un seigneur très puissant et Guillaume II suppose Guillaume I (et ses successeurs) ce qui fait opter à Réné de la Fayolles (descendant des De Beaudiner) une date plus haute de 2 siècles soit le 9ème siècle. 2 membres de la famille De Beaudiner prirent part aux croisades, ils s'enrôlèrent sous la bannière de Pons de Tournon, l'abbé de la Chaise Dieu qui fut présent en 1098 au concile de Clermont.
2- Les De Poitier: Ayant épousé Luce De Beaudiner, Guillaume De Poitiers seigneur de St Vallier, Tain, Comte de Valentinois acquière la baronnie de Beaudiner pour une seule génération.
3- Les De Crussol: En 1320 ayant épousé Béatrix De Poitiers, Jean de Crussol basset baron de Crussol (Vivarais), acquière la baronnie de Beaudiner (Velay).Plus tard et par une nouvelle alliance les membres de la famille De Crussol devinrent pour l'aîné Duc d'Uzès et pour le puîné Comte de Crussol et baron de Beaudiner.
Un membre de la famille De Crussol fut conseiller, chambellan ordinaire du Roy, grand Panetier de France et gouverneur du Dauphiné. Un autre chevalier conseiller, chambellan du Roy, grand Panetier de France en 1533.
Lors des troubles dût à la Reforme protestante les 3 fils de la famille De Crussol eurent des destinées disparates. En effet 2 d'entre eux (Jean et Jacques) prirent le parti du protestantisme et prêchèrent afin de convertir les habitants du Velay et du Vivarais. Jean De Crussol seigneur de Beaudiner dit «Beaudiné» fut tué lors du massacre de la Saint-Barthélémy par des soldats des gardes en 1572. Jacques De Crussol seigneur d'Acier dit «d'Acier» fut sauver et réhabilité par son frère Antoine, il fut nommé conseiller d'état, capitaine de cent hommes d'armes des ordonnances, chevalier du St-Esprit. Le 3ème frère, Antoine De Crussol 1er Duc D'uzès resta fidèle au catholicisme, sur ordre du Roi il remplaça le maréchal duc de Damville soupçonné de tiédeur pour la cause Catholique, le Roi le nomma gouverneur du Languedoc et lui assigna la mission de «pacifié» cette région, il fut chevalier d'honneur de Catherine de Médicis, et Charles IX fut présent lors de son mariage.
4- Les De Romanet: Emmanuel De Crussol Duc D'uzès, baron de Beaudiner, fils d'Antoine céda la baronnie et la seigneurie à Jean de Romanet pour 41000 livres en 1620.La seigneurie de Beaudiner fut démembrée, le fief et le domaine de Mars fût attribués à la famille de Fayolle (ex co-seigneur de Beaudiner) tandis que la famille De Romanet conservait la baronnie et la seigneurie de Beaudiner et Costras. Par alliance la famille De Romanet acquis le Marquisat de Lestrange. Un membre de la famille de Romanet fut Maréchal de camp des armées du Roi en 1777.
castelard II
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 112
Inscription: 07 Sep 2007 19:20

Messagede castelard II » 07 Sep 2007 20:30

Château de Montivert
Possesseurs:
1- Les Iserdand: Pas de trace.
2- Les De Montivert : En 1522 la plus ancienne détentrice de Montivert apparaît dans l'histoire, elle se nomme Annet De Montivert, en 1527 elle commandite une messe en la chapelle de St-Anne.
2- Les De Montagnec : Ayant épousé Jeanne De Montivert en 1531 (fille d'Annet De Montivert), Guillaume De Montagnec acquière la seigneurie de Montivert.
Un membre de la famille De Montagnec, Nicolas sollicita le bénéfice de l'édit de novembre 1666 qui gratifiait de 2000 livres les gentilshommes engendrant un minimum de 12 enfants vivants. Un membre de la famille De Montagnec, Florimond fut capitaine de grenadiers au régiment de Flamarion et chevalier de St-Louis.
3- Les De Vire du Liron : Jean Joseph De Montagnec, écuyer, seigneur de Montivert épouse en novembre 1744 Gabrielle De Vire Du Liron une roturière. Jean Joseph De Montagnec décède l'année suivante en ayant engendré une fille qui décède à son tour en 1746, cela marque la fin des seigneurs de Montivert. Gabrielle De Vire Du Liron héritière de Montivert se remarie avec Christophe De Chalendar seigneur de St-Laurent-les-bains, elle meurt en 1774 sans enfants, laissant à son Frère Barthélémy De Vire Du Liron l'héritage de Montivert.
4- Les De Lacroix Laval: Ayant épousé Charles De Vire Du Liron en 1822, Azélie De Lacroix Laval acquière la seigneurie de Montivert et la transmet à sa fille Amicie De Vire Du Liron qui épouse son cousin Antoine-Louis Conte de Lacroix-Laval. Le château de Montivert reste entre les mains des De Lacroix Laval jusqu'à la moitié du 20e siècle puis est vendu à des propriétaires privées.

Époque de construction : inconnue, antérieur au 13e siècle

Époque de reconstruction: 1er reconstruction par les De Montagnec à une date indéterminée , seconde reconstruction par Christophe De Chalendar à la fin du 18e siècle et dernière reconstruction par Antoine-Louis De Lacroix-Laval en 1857 (concepteurs: Pierre Martin et Jean Prosper Bissuel (architecte).


Description: le château a connut 3 mutations, Le bâtiment primitif était (selon Benoit-d'Entrevaux) une maison forte composée d'un gros corps de bâtiment rectangulaire flanqué de deux donjons massifs.
A la disparition de Charles De Vire Du Liron en 1830 (dernier De Vire Du Liron), l’acte de mutation notifie «une maison de maître, jardin, bâtiments pour l'exploitation des propriétés, prés, pâturages...»
Le cadastre de 1836 mentionne une "maison, sol et cour" de forme en U.
En 1841 le contrat de mariage d'Amicie De Vire Du Liron de Montivers (1ère des De Lacroix-Laval) mentionne "la terre de Montivers et ses dépendances situées sur la commune de St André-des-Effangeas et autres voisines". En 1847, Amicie étend son domaine en achetant au marquis de Lestrange: une forêt de haute futaie, une ferme avec dépendances, des scieries et un moulin à eau en bordure de St Bonnet-le-Froid adjacent de Montivert.
Au alentours de 1857 les De Lacroix-Laval qui logeait principalement à Charbonières-les-bains près de Lyon rebâtirent le château et font édifier de nouveaux bâtiments agricoles (la bergerie conserverait un remploi de l’ancien château (?) : linteau en accolade armorié de 1639), le logement du régisseur et la conciergerie, le cadastre signale alors une "maison, nouvelle construction".
Lors du décès de son mari en 1876, Amicie lègue à son fils un domaine de 244 hectares "d’un seul tènement".
Voila tous ce que je connait de Beaudinet et Montivers.
castelard II
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 112
Inscription: 07 Sep 2007 19:20

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Le Moyen Age... Info complémentaires

Services et Infos