Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon

Bois, pacages et troupeaux

Le Moyen Âge est la période de l'Histoire située entre l'Antiquité et la Renaissance. Traditionnellement, on le fait commencer en 476 et le terminer en 1492.

Messagede Jehan » 19 Avr 2006 17:34

désolé ! Un ajout : un jour, si j'ai le temps, je développerai les divers modes de propriété et de possession des biens à la fin du MA : fief, alleu, censive... etc...
Jehan
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 359
Inscription: 15 Déc 2005 14:00

Messagede armoisine » 19 Avr 2006 17:48

Ok, c'est plein de nouveaux mots, tout ça!
En gros payer le cens permet plus de liberté à l'exploitant?
Si je compare avec le colonat romain, sorte de fermage, peut-il s'agir d'un paiement en nature? Le propriétaire a-t-il également un droit de regard sur le type de culture?
L'homme n'est pas entièrement coupable: il n'a pas commencé l'histoire; ni tout à fait innocent, puisqu'il la continue. Camus
Avatar de l’utilisateur
armoisine
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1325
Inscription: 02 Juin 2005 20:21
Localisation: Dans mes rêves

Messagede Jehan » 19 Avr 2006 19:01

Le cens peut être payé en nature ou en argent, voire une combinaison des deux. Le seigneur n'a pas de droit de regard sur le type de culture. Tout sera différent avec le métayage.
Jehan
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 359
Inscription: 15 Déc 2005 14:00

Messagede Foulques » 19 Avr 2006 22:45

Jehan a écrit:Ce genre de débat me rappelle celui qui opposa du XIX° siècle jusqu'à la seconde guerre mondiale les partis républicains aux partis monarchistes et/ou catholiques, héritage politique de la cassure historique que créa la Révolution française.

Absolument ! Avec ses errances, sa mauvaise foi mais aussi les idées lumineuses qui en sortaient... Je regrette un petit peu d'ailleurs de ne pas avoir pu y participé : quelques éditoriaux vengeurs suivis immédiatement d'une dizaine de demandes en duels ne m'auraient pas déplu !

Jehan a écrit:J'ai en tête un article que j'ai lu autrefois dans le journal salvadorien "La Prensa" - j'ai bien peur d'en avoir perdu la coupure, hélas !

J'ai chez moi tous les exemplaires de "La Prensa" depuis sa fondation en 1897, car je suis quelqu'un de sérieux. De quel numéro veux-tu parler ? Le 52.365 ou le 54.874 ?
Hum, nan, je rigole ! :D

Jehan a écrit:Un seul exemple médiéval tout se suite, avant, si je trouve le temps, une réflexion plus approfondie : la disparition progressive des alleux, nobles ou roturiers, du fait de la pression des seigneurs châtelains lors de la création des bans seigneuriaux.

Je ne contesterais pas. C'est étrange mais figures-toi que j'allai répliquer "là où je vois une prédation c'est dans la récupération des alleux". Véridique. Quel était l'adage ? "Pas de terres sans seigneur", c'est ça ?

j'ai bien vu que tu songeais à écrire quelque chose "un jour" là-dessus. Mais le problème est que la matière est si vaste qu'on a des scrupules de travestir la vérité historique et le résultat est que le projet reste dans cet état des mois durant !
Bon j'ai tapé un texte qui vaut ce qu'il vaut là-dessus, je vais le balancer. Tant pis, je me connais : je l'avais en tête depuis des mois, si je cherche à l'améliorer je n'en finirais jamais. Faut combattre son perfectionnisme. Et puis dans un forum on n'écrit pas des bouquins, on lance des idées seulement... :wink:
Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal. [R. Sheckley]
Avatar de l’utilisateur
Foulques
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 942
Inscription: 01 Avr 2005 19:39

Messagede Jehan » 20 Avr 2006 07:44

Il y a deux adages contradictoires selon les coutumes : à "Nulle de terre sans seigneur" s'oppose "Pas de seigneur sans titre." La France médiévale est loin d'être "une et indivisible" ! On pourrait même dire qu'elle était divisible à l'infini ! Plus tard la royauté cherchera, en se fondant sur l'adage "Nulle terre sans seigneur" à faire disparaître les derniers alleux et à faire reconnaître la propriété éminente du Roi sur toutes les terres du royaume. D'où de rtentissants procès, notamment aux XVII° et XVIII° siècles.
Jehan
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 359
Inscription: 15 Déc 2005 14:00

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Le Moyen Age... Info complémentaires

Services et Infos