Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon

Edouard II et Richard Cœur de Lion

Le Moyen Âge est la période de l'Histoire située entre l'Antiquité et la Renaissance. Traditionnellement, on le fait commencer en 476 et le terminer en 1492.

Messagede Jehan » 14 Mar 2007 19:56

Ce n'est que le célèbre "bataillon des amants" thébains. Thèbes de Béotie Grèce, pas d'Egypte... Thèbes alliée d'Athènes, est battue à Chéronée par Philippe de Macédoine (338 avant notre ère). Révoltée en 335, elle est prise et rése par Alexandre... qui n'a donc pas eu les petits thébains...
Jehan
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 359
Inscription: 15 Déc 2005 14:00

Messagede Foulques » 15 Mar 2007 20:14

Aaarrrgggh a écrit:ce que je voulais dire c'est que pour le commun des mortels, il serait inconcevable d'associer un homosexuel, préjugément considéré comme frêle, lavette, couard, etc. à tout chevalier gaillard prêt à mourir pour sa cause...

Je te comprends bien. Il me semble que cette vision est un héritage culturel et non pas une réalité historique.

Toujours dans la Grèce antique (du côté d'Athènes et donc peut-être Thèbes, Sparte j'en suis moins sûr), les relations homosexuelles faisaient intégralement partie de l'éducation virile des jeunes hommes. Les femmes étant confinées dans leur gynécées, on comptait sur l'expérience d'un homme mûr pour parfaire l'éducation de la vie d'un jeune adulte. Un mentor, en quelque sorte.
Aussi étrange que cela nous puisse paraître même les pères cherchaient une telle relation pour leurs fils et voyaient d'un bon oeil l'amant prendre ses aises dans la maison paternelle.

Une autre civilisation, quoi...
Les hommes se marient cependant toujours, pour transmettre.

Le christianisme va bouleverser tout ça, culpabiliser la relation homosexuelle (d'après l'héritage juif parce que je ne suis pas sûr qu'on en parle dans le nouveau testament) et apporter une forme d'émancipation de la femme.

En résumant très gros, n'est-ce pas...
Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal. [R. Sheckley]
Avatar de l’utilisateur
Foulques
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 942
Inscription: 01 Avr 2005 19:39

Messagede dame Garsende » 15 Mar 2007 21:09

En fait, les insultes de "lavettes" avaient leur équivalent dans la Grèce antique, seulement elle n'étaient pas forcèment corrélées à l'homosexualité.
Les relations pédérastiques n'étaient pas considérées comme un exemple de couardise tant que l'homme agissait virilement. Ainsi, pour parler cru, une homme de bien ne pouvait "faire la femme". Des prostitués tenaient ce rôle. Par contre en ce qui concerne les jeunes éphèbes, ce rôle était toléré car considéré comme un rite de passage en quelque sorte.
ô rage, ô désespoir, ô vieillesse enemmie! (Don Diègue, Le Cid)
Avatar de l’utilisateur
dame Garsende
Contributeur
Contributeur
 
Messages: 98
Inscription: 14 Mar 2006 22:44
Localisation: au soleil

Messagede Foulques » 16 Mar 2007 21:51

"Rite de passage", oui, l'expression me paraît très juste.
Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal. [R. Sheckley]
Avatar de l’utilisateur
Foulques
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 942
Inscription: 01 Avr 2005 19:39

Messagede Jehan » 22 Mar 2007 20:18

Ah ! Jésus et l'apôtre qu'il aimait... Pneumatiquement sans doute ! Quant à christianisme et homosexualité, au Moyen Age, l'opinion a également changé au cours des siècles.
Jehan
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 359
Inscription: 15 Déc 2005 14:00

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Le Moyen Age... Info complémentaires

Services et Infos

cron