Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon

Féodalité, adoubement, rapports vassal/seigneur,...

Le Moyen Âge est la période de l'Histoire située entre l'Antiquité et la Renaissance. Traditionnellement, on le fait commencer en 476 et le terminer en 1492.

Messagede dame Garsende » 01 Déc 2006 16:53

Effectivement, le vassal n'est pas forcément un chevalier. Les religieuses que j'étudie ont souvent des problèmes pour se faire payer les taxes dues par les villageois et pour remédier à cela elles leur font prêter hommage. Ainsi ils sont liés par serment et doivent leur obéir (donc payer les taxes) et les defendre contre leurs adversaires qui veulent leur piquer des terres.
On ne dira jamais assez que Wiki est un outil formidable mais qu'il faut faire très attention à ses articles étant donné que tout le monde peut contribuer et donc n'étant pas spécialiste sortir des énormités.
En ce qui concerne l'héritier unique c'était quand même plus simple pour tout le monde! Comme on en a discuté dans un autre topic les co-seigneuries étant très développées au bout de 2 ou 3 générations il y aurait eu 50 seigneurs et là bonjour pour se mettre d'accord et pour que les paysans sachent à qui payer quoi.
ô rage, ô désespoir, ô vieillesse enemmie! (Don Diègue, Le Cid)
Avatar de l’utilisateur
dame Garsende
Contributeur
Contributeur
 
Messages: 98
Inscription: 14 Mar 2006 22:44
Localisation: au soleil

Messagede Jehan » 14 Mar 2007 20:13

Je vous recommande "Les Chevaliers" recueil d'articles de plusieurs auteurs préfacé par Philippe Contamine, Editions Taillandier, paru fin 2006. Trois parties : 1 Qu'est ce que la chevalerie ? 2 Le tournoi et la guerre. 3 La société chevaleresque.

Je me permet de vous recommander notamment les articles suivants :
- Et l'Église voulut soumettre les chevaliers, de Jean Flory
- Le pillage, la vengeance et la guerre, de Dominique Barthélémy
- La grande foire des toutnois, de D. Barthélémy aussi
Jehan
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 359
Inscription: 15 Déc 2005 14:00

Messagede Barberousse » 09 Avr 2007 12:06

Malgré qu'il faut distinguer vassalité et chevalerie, le lien reste très fort entre ces deux notions.

Le passage d'un empire aux principautés, de ces principautés aux seigneuries d'où naissent les chatelains et leurs "milites",sont des actes fondateurs au developpement de la chevalerie. D'un empire centralisé où la nessecité de se partager le pouvoir se faisait de plus en plus ressentir, les codes de la vassalité se sont developpés et avec ces transformations les prémices de la fusion chevalerie-noblesse.

Je comprend que la chevalerie ne doit pas être confondu avec le système féodal de la vassalité, encore faut il savoir de quelle période parlons nous. La chevalerie répond à un besoin féodal, la vassalité agence ce besoin en créant des liens de dépendances et de soumissions pour mieux contôlés ces derniers.
Il faut féconder le passé pour enfanter l'avenir.
Avatar de l’utilisateur
Barberousse
Contributeur actif
Contributeur actif
 
Messages: 691
Inscription: 22 Juin 2005 18:04
Localisation: BRETAGNE (Morbihan)

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Le Moyen Age... Info complémentaires

Services et Infos

cron