Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon

Héraldique

Le Moyen Âge est la période de l'Histoire située entre l'Antiquité et la Renaissance. Traditionnellement, on le fait commencer en 476 et le terminer en 1492.

Messagede Rekk » 01 Fév 2005 22:00

Introduction

L'héraldique est la science qui a pour objet l'étude des armoiries. Les armoiries sont régies par des règles du blason.

L'usage courant fait des mots armoiries et blason des synonymes. C'est là un abus de vocabulaire.

Le mot armoiries désigne les emblèmes en couleurs propre à une famille, à une communauté ou, plus rarement, à un individu, et soumis dans leur disposition et dans leur forme à des règles précises qui sont celles du blason.
Le mot blason désigne l'ensemble des règles, figures et termes héraldiques.

Le mot armes doit être considéré comme absolument synonyme d'armoiries. Pour la période médiévale, un singulier d'armes ou armoiries est le terme écu.

Ainsi, devant un écu d'azur semé de fleurs de lis d'or, on pourra dire « voici les armoiries, les armes ou l'écu du roi de France », mais pas « voici le blason du roi de France ».

Les règles du blason

Les armoiries se composent de deux éléments, des figures et des couleurs, qui doivent respecter certaines règles, pour des raisons de lisibilité liées aux bannières, signes visuels de reconnaissance :

1) Des couleurs du blason

Les 7 couleurs (émaux dans la langage héraldique) se divisent en deux groupes :

- Les métaux : or (jaune) et argent (blanc).
- Les couleurs proprement dites : gueules (rouge), sable (noir), azur (bleu), sinople (vert) et pourpre (violet).

La règle fondamentale interdit d'employer deux émaux du même groupe. Lorsque l'on doit, dans un écu, juxtaposer ou superposer deux émaux, il faut que l'un soit métal et l'autre couleur. Prenons le cas d'un écu dont la figure est un lion : si le champ (surface de l'écu) est de gueules (rouge), le lion ne pourra être que l'or (jaune) ou d'argent (blanc), le rouge se distinguant mieux lorsqu'il est placé à côté du blanc ou du jaune que lorsqu'il a pour voisin du bleu, du noir ou du vert.

2) Des figures du blason

Les figures géométriques (pièces et partitions dans le langage héraldique) doivent avoir des proportions définies. Ainsi la pièce telle que la fasce est délimitée par deux lignes horizontales parallèles et prend place au milieu de l'écu.

Les figures non-géométriques (meubles dans le langage héraldique), comme les êtres vivants ou les objets, sont représentées de manière conventionnelle et stylisée pour être reconnaissable. Prenons l'exemple du lion : il est figuré verticalement, dressé sur sa patte postérieure droite, sa tête énorme vue de profil et le panache de la queue tourné vers l'extérieur.

3) Des armoiries et du droit

Il est interdit de choisir des armoiries portées par autrui. Par exemple, seul l'aîné de la branche aîné d'une famille à droit aux armoiries familiales.
Toute personne privée ou publique peut prétendre à des armoiries. Les nobles, les villes, les corporations mais aussi, les femmes et les paysans.
_________________
Source : PASTOUREAU Michel, Traité d'héraldique, Picard, Paris, 1979, 366 p. ; GALBREATH Donald Lindsay et JEQUIER Léon, Manuel du blason, Spes, Lausanne, 1977.
Avatar de l’utilisateur
Rekk
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 195
Inscription: 17 Oct 2004 14:44
Localisation: Courcouronnes, Essonnes (91), France

Messagede MasteRaveN » 03 Fév 2005 19:17

merci bien, voilà qui peut s'avérer fort utile pour mon JdR...
"Roi ne suis, ne prince, ne duc, ne comte aussi.
Je suis le seigneur de Coucy"
Enguerrand III
MasteRaveN
Contributeur
Contributeur
 
Messages: 61
Inscription: 25 Nov 2004 21:58
Localisation: dans une cave humide au milieu d'une nature hostile

héraldique

Messagede Aruges Le Chim » 28 Fév 2005 13:46

Pourrai-je ajouter ?
-que lors d'un mariage les armoiries des époux s'allient par une nouvelle division de l'écu :)
- que la Révolution française a aboli l'héraldique mais qu'elle perdure néanmoins sous forme de logos! Nos voisins européens l'ont conservée et c'est instructif et esthétique de découvrir les armes.
- les armoiries peuvent trouver une utilisation rationnelle de nos jours : elles servent à identifier le propriétaire d'un quelconque objet en respectant son anonymat.
Elles enjolivent un courrier manuscrit par apposition d'un tampon armoirié.
-chacun de nous peut élaborer ses armoiries qui sont prédéterminées à l'avance par le fait de son nom, origines,lieu de résidence ou de naissance,profession,etc..
Il n'y a que l'embarras du choix dans le choix des meubles, supports, cimier, devise.
A bientôt.
Aruges Le Chim
 

Messagede Ecuyer Hugues » 04 Mai 2005 10:54

Bonjour!

Il est interdit de choisir des armoiries portées par autrui. Par exemple, seul l'aîné de la branche aîné d'une famille à droit aux armoiries familiales.


:shock: je ne suis pas d'accord du tout, des armoiries familliales s'appliquent à l'ensemble de la famille et non seulement au chef de famille.
Au moyen age il y avait une pratique courante pour différencier les différentes branches d'une famille: la brisure, elle consistait à rajouter un petit élément en plus ou changer une couleur du blason d'origine (ex: Les du Chastel, en Bretagne, l'une des branche avait rajoutée un anneau en haut a droite du blason).Mais ce n'était pas obligatoire et chacun portait les armes de sa famille.
je reste persuadé que les branches cadettes peuvent portées le blason famillial.

que lors d'un mariage les armoiries des époux s'allient par une nouvelle division de l'écu


Ce n'était pas fait de façon obligatoire, en général c'était fait pour souligner une alliance avec une famille importante, normal, on va pas crier sur le toits qu'on a épousé la fille du noble du coin, alors que la cousine du roi .... tout de suite on a envie de le montrer! :wink:

J'ai une question:

Peut on mettre un lambrequin de façon libre sur ses armoiries ou faut il absolument que ce soit précisé dans la description officielle?

Amicalement

Hugues
Graz ha Speret !!!
Ecuyer Hugues
 
Messages: 1
Inscription: 01 Mai 2005 09:42
Localisation: Lyon

Messagede tapedur » 12 Oct 2005 19:25

Pour Rekk,
Il existe aussi l'orangé et la sanguine seulement utilisé en Grande Bretagne.
tapedur

la vie est un cauchemard dont la mort nous réveille. sagesse persanne.
tapedur
Contributeur
Contributeur
 
Messages: 58
Inscription: 09 Mai 2005 18:04

Messagede Rekk » 12 Oct 2005 19:50

Oui, c'est vrai. Tu as raison de le préciser. J'aurais dû ajouter que je parlais de l'héraldique française et non anglaise. Merci.
Dernière édition par Rekk le 18 Oct 2005 19:43, édité 1 fois.
A peste, fame et bello, libera nos domine ! - « De la maladie, de la famine et de la guerre, délivre-nous, Seigneur ! » (litanie médiévale bien connue)
Image
Avatar de l’utilisateur
Rekk
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 195
Inscription: 17 Oct 2004 14:44
Localisation: Courcouronnes, Essonnes (91), France

Messagede tapedur » 12 Oct 2005 20:23

La sacro-sainte régle de ne pas mettre des émaux du même groupe fut souvent mise à mal en Espagne et en Allemagne ainsi que sur les armes de Jérusalem(d'or à la croix d'argent,il me semble).
Il existe aussi,des lions-léopardisés,pour l'illustration de ces meubles je ne puis vous les montrer,pour une raison simple,étant novice dans l'informatique je ne sais pas incrusté une image dans un commentaire sur un forum.

Regarder le soleil n'eblouit pas,mais il nous montre notre médiocrité
tapedur

la vie est un cauchemard dont la mort nous réveille. sagesse persanne.
tapedur
Contributeur
Contributeur
 
Messages: 58
Inscription: 09 Mai 2005 18:04

Messagede rolland de glabbecke » 13 Oct 2005 07:29

tapedur a écrit:La sacro-sainte régle de ne pas mettre des émaux du même groupe fut souvent mise à mal en Espagne et en Allemagne ainsi que sur les armes de Jérusalem(d'or à la croix d'argent,il me semble).


Image
Les armes de Jérusalem ... haaaaaa, des armes à enquerre par excellence. Mais néanmoins justifiables ... la ville est SAINTE, donc d'OR (la croix) dans un univers de PURETE, donc d'ARGENT (le champs de l'écu). Quant aux autres utilisations des armes à enquerres ... il faut savoir qu'elles ne sont en rien INTERDITES, mais qu'il faut néanmoins pouvoir les JUSTIFIER ! Tout est question de prose et des haut-faits, ou de politique. Les prélats, par exemple, ne se sont jamais privé d'utiliser des armes à enquerre... pour justifier leur sainteté et leur appartenance à l'Eglise de Pierre dont les symbôles sont deux clés... l'une d'Argent et l'autre d'Or.... enfin, je pourrais en parler des heures...

tapedur a écrit:Il existe aussi,des lions-léopardisés,pour l'illustration de ces meubles...


Très simple, le léopard a toujours le regard tourné vers vous.
Le lion a toujours la face de côté.
Mais il faut aussi appréhender la position du corps "habituelle" des deux animaux :

le lion est naturellement représenté comme ceci :
Image
( tête de profil et "rampant" )

Le léopard est naturellement représenté comme ceci :
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/f ... itaine.png
(tête présentée de face et "passant")

Donc, quand un lion est "léopardé" :
Il garde la tête de profil, mais il est représenté marchant dans la position naturelle du léopard, c'est à dire "passant"
(ZUT, je trouve pas d'exemple .... sur le net)

Et fatalement quand un léopard est "lionné", c'est l'inverse :
Image
Image
"Pour le Duc Jean ! Leve Brabant !"
Avatar de l’utilisateur
rolland de glabbecke
Petit contributeur
Petit contributeur
 
Messages: 31
Inscription: 22 Sep 2005 13:52
Localisation: Glabbecke, en marches du Duché de Brabant

Messagede tapedur » 13 Oct 2005 08:38

Formidable exposé d'heraldisme,mais je ne sais toujours pas comment incrusté une image sur ce forum,en plus je tape avec des gants de boxe ou des lanieres de pancras.
Il est evident que tous les blasons ont une histoire ou sont des armoiries parlantes.

Pour Gambrinus levons nos verres et pour la Flandre que notre abreuve sa terre
tapedur

la vie est un cauchemard dont la mort nous réveille. sagesse persanne.
tapedur
Contributeur
Contributeur
 
Messages: 58
Inscription: 09 Mai 2005 18:04

Messagede rolland de glabbecke » 13 Oct 2005 09:09

Pour les images ...

Trouver l'adresse internet complète de l'image (on peut la choper dans les propriétés de l'image)

Copier le lien dans le message.

Sélectionner l'entièreté de l'adresse par un clic gauche prolongé de la souris.

Et cliquer ensuite sur le bouton "Img"

Normalement si tout se passe bien ... l'image devrait apparaitre.

:wink:
Image
"Pour le Duc Jean ! Leve Brabant !"
Avatar de l’utilisateur
rolland de glabbecke
Petit contributeur
Petit contributeur
 
Messages: 31
Inscription: 22 Sep 2005 13:52
Localisation: Glabbecke, en marches du Duché de Brabant

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Le Moyen Age... Info complémentaires

Services et Infos

cron