Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon

Historiographie médiévale

Le Moyen Âge est la période de l'Histoire située entre l'Antiquité et la Renaissance. Traditionnellement, on le fait commencer en 476 et le terminer en 1492.

Messagede Janus » 08 Nov 2005 14:16

armoisine a écrit:Le sujet de capes est assez révélateur je pense: les "villes d'Italie".Il n'est pas historiquement satisfesant de parler d'Italie médiévale par la diversité et la complexité de son organisation. Je constate cela aujourd'hui!
L'approche par les villes et ce pour couvrir tout les domaines, économiques, politiques, sociaux, culturels est assez pertinente.


Je suis daccord: il n'y pas "une seule Italie" ... chaque région a un histoire trés particurielle et diffente des autres. Jusqu'au XIX ... il n'y avait pas une langue commune: l'italien c'était utilisé comme aujourd'hui on utilise l'anglais et au MA le latin :roll:

armoisine a écrit:Rarement un auteur italien, en tout cas rarement traduit..

C'est une discussion très longue et tres triste: l'Italie ne sait pas bien valoriser ses talents ... les meilleurs italiens ( hommes de science, economistes, poetes, historiens mais aussi acteurs etc ...) doivent laisser l'Italie... :roll:

Foulques a écrit:L'étude se réfère à un certain Carlo Ginzburg "Storia notturna, una decifrazione del Sabba" Einaudi 1989, traduit en France "Le sabbat des sorcières", Gallimard 1992...

Je connais bien peu: c'est professeur à l' University of California Los Angeles ... (voir ce que je disais au dessus ...)

Foulques a écrit:On saura donc qu'il faut 3 ans pour passer les Alpes ! Very Happy

Bien de plus ... si on n'a pas de la chance je crois ...

Foulques a écrit:Pognon et Durville, je ne connaissais pas. Quant à l'Italie médiévale, oui, ça parait un sacré casse-tête. J'ai lu un peu de Heers là-dessus et... faudrait que je relise Wink

Emile Pognon est l'auteur d'un "vie quotidienne en l'an 1000"
Henri Durville un livre (pas seulement sur le MA) sur le simbolisme des armes "Les armes magiques" ... sur le genre du Guenon!

armoisine a écrit:En fait je parlais d'études globales ou concernant directement la période du concours. Mon bouquin (P Racine) cite un certain Pini mais je n'arrive pas à trouver de référence à son sujet, à savoir s'il est vraiment italien....


Je crois bien qu'is s'agit de Antonio Ivan Pini qu'était professeur d'histoire du MA à Boulogne (Bologna)
Quelque oeuvre:
Antonio Ivan PINI, Città, comuni e corporazioni nel medioevo italiano, Bologna, Clueb, 1986
Studio, università e città nel medioevo bolognese ,Bologna, Clueb
et (en français):
Guelfes et gibelins à Bologne au XIIIe siècle : l' "autodestruction" d'une classe dirigeante / Antonio Ivan Pini Dans: Les élites urbaines au Moyen Age : XXIVe Congrès de la S.H.M.E.S. (Rome, mai 1996)
/ Société des Historiens Médiévistes de l'enseignement supérieur public. - Rome : École française de Rome. Palais Farnèse, 1997. - 461 p. : ill. ; 25 cm


http://centri.univr.it/RM/biblioteca/scaffale/Bibliografie/Biblio-Pini.htm
http://www.magazine.unibo.it/Magazine/UniBoLibri/2005/09/15/pini.htm
http://www-isdi.giu.uniroma1.it/webif/nuove_accessioni/bollettino_99-1/ARTICOLI99-1.htm
http://web.uniud.it/fasf/corsi_laurea/formazione_primaria/prog2001/medievale.html
_____Image____
_________________Forum sur le Moyen Age Italien
Avatar de l’utilisateur
Janus
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 448
Inscription: 02 Oct 2005 15:37
Localisation: Gênes (Italie)

Messagede Barberousse » 08 Nov 2005 17:04

Foulques a écrit:Mais quand on parle d'histoire avec beaucoup de gens, on s'aperçoit qu'ils ont souvent tendance à rester sur ce sentiment : que le Xe siècle est plus évolué que le VIIIe, le XVIIIe que le XVIe, bref que plus on se rapproche de notre époque et plus les gens avaient compris de choses. L'humanité en marche, quoi :roll:


C'est ce qu'on apelle la croyance aux progrès linéaire.C'est comme ci le temps était une droite qui ne cesse de monter dans l'évolution de l'homme...C'est absurde je trouve,tout comme l'évolution n'est pas une augmentation,le temps n'est pas signe de progrès.En sachant que la notion de prgrès est extremenent relative,d'autant plus que de plus en plus notre socièté n'a que ce mot dans la bouche avec celui de "technologie"...enfin bref petite parenthèse qui a son importance je pense tout comme tu l'as dit Foulques :wink:
Il faut féconder le passé pour enfanter l'avenir.
Avatar de l’utilisateur
Barberousse
Contributeur actif
Contributeur actif
 
Messages: 691
Inscription: 22 Juin 2005 18:04
Localisation: BRETAGNE (Morbihan)

Messagede Barberousse » 08 Nov 2005 17:09

armoisine a écrit:
foulques a écrit:Je suis Barberousse en gros, moi, paysan sans formation universitaire, j'ai du mal à me repérer dans la subtilité de ces approches.

Oui ben moi c'est pareil, même avec université. Et je trouve que Barberousse, tout lycéen qu'il est, en connaît beaucoup à ce sujet! Il faut se conditionner pour "entrer en historiographie".


La valeur d'un forumiste ne ce juge pas à son statut d'universitaire :wink: J'en profite pour remercier tout le monde pour la sympathie des discutions et le plaisir que cela me procure !Je suis dans mon humeur bon prince... :lol:
Il faut féconder le passé pour enfanter l'avenir.
Avatar de l’utilisateur
Barberousse
Contributeur actif
Contributeur actif
 
Messages: 691
Inscription: 22 Juin 2005 18:04
Localisation: BRETAGNE (Morbihan)

Messagede Foulques » 08 Nov 2005 23:13

Oui Barberousse, ce débat amical est vraiment agréable. ça fait du bien de venir ici pour débattre des questions qu'on aime, sans affrontement stérile.

Barberousse a écrit:C'est ce qu'on apelle la croyance aux progrès linéaire.C'est comme ci le temps était une droite qui ne cesse de monter dans l'évolution de l'homme...C'est absurde je trouve,tout comme l'évolution n'est pas une augmentation,le temps n'est pas signe de progrès.En sachant que la notion de prgrès est extremenent relative,d'autant plus que de plus en plus notre socièté n'a que ce mot dans la bouche avec celui de "technologie"...

Dans mes bras, fiston ! :D

Janus, "la fuite" des cerveaux et des talents peut être effectivement vécu comme un drame national. Ici, on s'inquiète beaucoup du départ de nombreux scientifiques.
Et l'on peut bien comprendre ce sentiment, problème européen, et compatir...
Même si on ne vous rendra jamais Monica Bellucci ! :lol:
Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal. [R. Sheckley]
Avatar de l’utilisateur
Foulques
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 942
Inscription: 01 Avr 2005 19:39

Messagede Janus » 09 Nov 2005 10:55

Foulques a écrit:Janus, "la fuite" des cerveaux et des talents peut être effectivement vécu comme un drame national. Ici, on s'inquiète beaucoup du départ de nombreux scientifiques.

Aussi chez vous? Je ne savais pas ...
Foulques a écrit:Même si on ne vous rendra jamais Monica Bellucci ! :lol:

Je me contenterais si vous nous la "prêteriez" au moins quelquefois! :mrgreen:
_____Image____
_________________Forum sur le Moyen Age Italien
Avatar de l’utilisateur
Janus
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 448
Inscription: 02 Oct 2005 15:37
Localisation: Gênes (Italie)

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Le Moyen Age... Info complémentaires

Services et Infos