Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon

Incursion en terre mâle...

La différence entre une guerre réussie ou non ne dépend pas uniquement de ses troupes, mais aussi de ses ennemis ainsi que de nombreux facteurs extérieurs.

Messagede armoisine » 28 Juin 2006 19:17

Sinon y'a cette référence:
Naître au Moyen âge, de la conception à la naissance : la grossesse et l'accouchement XIIe-XVe siècle
Sylvie Laurent - 1989

Une critique dans les Annales, Histoire, Sciences Sociales:
Lien
Pour lire la suite de l'article, cliquer sur suivant (1312) en bas de la page.
L'homme n'est pas entièrement coupable: il n'a pas commencé l'histoire; ni tout à fait innocent, puisqu'il la continue. Camus
Avatar de l’utilisateur
armoisine
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1325
Inscription: 02 Juin 2005 20:21
Localisation: Dans mes rêves

Messagede Foulques » 28 Juin 2006 20:10

armoisine a écrit:
Foulques a écrit:"incursion en terre mâle", puisqu'on y relève un duel judiciaire entre un homme et une abesse où on voit qu'il y avait des champions


Ca vient d'un autre post de Foulques (droit de chasse, in généralités).

Comment sais-tu tout ça? Je voudrais bien des indices comme mentionné plus haut.... Ou bien j'ai mal lu le lien que j'ai posté....!


C'est ce passage dans le lien de Beaudouin IV :

"Pour sa part, l’abbesse Agnès, de Sainte-Marie de Saintes, réagit énergiquement. L’abbesse Sibille avait confié à un nommé Arnaud David la garde de la villa de Saint-Julien-de-l’Escap. Après la mort d’Arnaud, un neveu du défunt, nommé Pierre, essaya en vain de lui succéder dans sa charge. Il réclama alors la "foresterie du bois", en fief, par droit héréditaire, son grand-père, appelé David, ayant tenu autrefois cette foresterie du vicomte d’Aulnay, avant la donation de la villa à l’abbaye, et, ensuite, de l’abbesse tant qu’elle vécut. En 1134, l’abbesse Agnès, importunée par des demandes répétées, assigne un jour Pierre devant sa cour. Les preuves manquant, les juges décident de recourir au "jugement de Dieu". Un duel est donc organisé, devant la porte du monastère, en présence d’une foule nombreuse de curieux. Le champion du demandeur tombe à terre et s’avoue vaincu. L’abbesse a cause gagnée. "

armoisine a écrit:Une abbesse, tout de même, c'est pas très catholique tout ça!

Pourquoi une abesse n'aurait-elle pas recours à la justice de son temps ? Ici c'est le duel judiciaire puisque ça se passe au XIIe mais c'est l'équivalent d'un procès.
En tous cas, si les parties avaient la possibilité de se faire représenter ça enlève beaucoup de possibilités de retrouver des cas d'affrontements directs homme/femme en duels judiciaires... Dommage ! ça nous aurait fait rire ! :D
Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal. [R. Sheckley]
Avatar de l’utilisateur
Foulques
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 942
Inscription: 01 Avr 2005 19:39

Messagede armoisine » 28 Juin 2006 20:18

Ce qui me paraissait incongru n'était bien sûr pas le recours à la justice, mais bien le fait d'imaginer l'abbesse empetrée dans ses robes, gourdin à la main, cherchant à mettre à bas le mécréant :lol: !
L'homme n'est pas entièrement coupable: il n'a pas commencé l'histoire; ni tout à fait innocent, puisqu'il la continue. Camus
Avatar de l’utilisateur
armoisine
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1325
Inscription: 02 Juin 2005 20:21
Localisation: Dans mes rêves

Messagede armoisine » 28 Juin 2006 20:22

PS j'ai ouvert un post spécial "accouchement" dans "généralités", ce sera peut être plus sa place.
L'homme n'est pas entièrement coupable: il n'a pas commencé l'histoire; ni tout à fait innocent, puisqu'il la continue. Camus
Avatar de l’utilisateur
armoisine
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1325
Inscription: 02 Juin 2005 20:21
Localisation: Dans mes rêves

Messagede tapedur » 14 Aoû 2006 20:45

Il existait en Afrique un régiment de femmes soldats au Dahomey,les français les ont combattu,leur arme était une sorte de gros rasoir sabre.Pendant la deuxiéme guerre mondiale les soviétiques ont envoyé au front des femmes qui servaient dans les chars ou l'aviation voir certaine etait même tireur d'élite.Une fois la paix revenue beaucoup ne se sont pas mariées car les soldats de retour ne voulaient voir des images de guerre en regardant ces femmes qui avaient patagé le souffrances du front.
Les femmes ne sont pas des êtres fragiles,supporterions nous les douleurs de l'accouchement.Les femmes portent la vie en leurs seins et il est vrai qu'il est très difficile de les voir donner la mort.Question d'éducation peut être.
tapedur

la vie est un cauchemard dont la mort nous réveille. sagesse persanne.
tapedur
Contributeur
Contributeur
 
Messages: 58
Inscription: 09 Mai 2005 18:04

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Le Moyen Age... Info complémentaires

Services et Infos

cron