Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon

Instruments de musique médiévale

Multi culturelle, la musique médiévale n'a pas disparu. Des scientifiques, mais aussi des musiciens percent tous les jours un peu plus cet art millénaire.

Messagede Thom.S » 13 Oct 2006 13:01

Bravo et merci à Rod, pour sa création de rubrique :)

:med12:
Avatar de l’utilisateur
Thom.S
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 242
Inscription: 17 Sep 2005 10:41
Localisation: Anjou et Normandie

Messagede cassetrogne » 15 Mar 2007 17:48

Je ne connais, hélas, de magasin d'instruments de musique médiévaux sur Paris (et ailleurs ?)
A tout hasard, un petit coup d'oeil à la Maison de la musique ancienne, 98 Bd Richard Lenoir, dans le 11ème.
J'y ai acquis un cromorne Moeck d'occas et une hummelchen en Fa (petite cornemuse flamande)

Deus adjuva.
Cassetrogne, ménestrier aux Coquillards de Villon
Deus adjuva
Cassetrogne, ménestrier aux Coquillards de Villon http://www.coquillards-de-villon.com
cassetrogne
Contributeur
Contributeur
 
Messages: 66
Inscription: 14 Mar 2007 15:47
Localisation: Villebon/Yvette (91)

Messagede Jaufré » 04 Juil 2007 22:19

Salut, je suis nouveau...
Pour les instruments à cordes du Haut Moyen-Âge, des instruments orientaux d'aujourd'hui sont restés quasiment les mêmes : l'Oud d'avant le luth médiéval fretté et le saz turc pour la "guitare mauresque" ou "morache".
En plus, on en trouve pour pas trop cher...
Avatar de l’utilisateur
Jaufré
 
Messages: 2
Inscription: 04 Juil 2007 21:42

Messagede Thom.S » 04 Juil 2007 22:25

Bienvenue :)
Avatar de l’utilisateur
Thom.S
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 242
Inscription: 17 Sep 2005 10:41
Localisation: Anjou et Normandie

Messagede Barberousse » 05 Juil 2007 19:24

Bienvenue a toi!
Il faut féconder le passé pour enfanter l'avenir.
Avatar de l’utilisateur
Barberousse
Contributeur actif
Contributeur actif
 
Messages: 691
Inscription: 22 Juin 2005 18:04
Localisation: BRETAGNE (Morbihan)

Messagede vercoquin » 06 Juil 2007 05:48

Ahhh ! Les sonorités du ùd et du saz. Je joue du ùd aussi, mais attention : les ressemblances entre un instrument de facture moderne et ce que l'on peut imaginer d'un ùd médiéval sont TRES approximatives.
Avatar de l’utilisateur
vercoquin
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 234
Inscription: 08 Déc 2006 11:23

Messagede lestatvampir666 » 06 Juil 2007 09:26

Que veux tu dire par un son approximatif?
Bien sûr, je te suis à 100% qu'il y ai de grosse différence entre un Oud "moderne" et un Luth Medieval, mais qu'elle sont ces différences, ça m'interresse grandement. :wink:.

Vous n'auriez pas des partitions de musique médiéval? je viens d'avoir un clavier (de petite facture) et j'aime bien les modélisation, qui sont loin de ressembler aux vrais instruments mais par exemple la modélisation du violon me donne un son de vièle... :mrgreen: , donc par oreille, j'essaye de reproduire certains morceaux, mais c'est pas facile.
DOnc si vous avez des liens etc... je suis preneur(je suis possesseur d'une guitare et je suis sur qu'avec un accordage spéciale je peux m'approcher d'un son de luth, avec les cordes en moins :lol: , si vous vous y connaissez?).
Avatar de l’utilisateur
lestatvampir666
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 148
Inscription: 25 Sep 2006 21:25
Localisation: Paris,banlieue

Messagede vercoquin » 06 Juil 2007 10:03

"son approximatif" ? Non, non, je n'ai pas écrit cela : ressemblances approximatives...
Selon l'iconographie et selon les techniques de fabrication, pour la période qui m'intéresse (XIè-XIIIè), les instruments de l'époque, que l'on nommera luth aujourd'hui, ou guiterne, sont vraisemblablement, sinon monoxyles (d'une seule pièce), en tout cas taillés dans la masse, plus petit que nos ùd et luth modernes, et dôtés, le plus souvent, de quatre choeurs... Quant à la qualité des cordes ?!
Il y a, classiquement, plusieurs accords proposés pour un ùd. J'utilise souvent celui-ci (attention, je pars des graves vers les aigus):
ré-sol-la-ré-sol-do.
Mais tu ne retrouveras pas, sur une guitare, le son du ùd. Le jeu est très différent. De par l'absence de frettes notamment, et aussi de par les cordes doublées... Sur une guitare, on peut abondamment "poser" des accords. Avec un ùd, on joue corde à corde, en utilisant souvent les graves en bourdon...
Avatar de l’utilisateur
vercoquin
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 234
Inscription: 08 Déc 2006 11:23

Messagede lestatvampir666 » 06 Juil 2007 13:35

Je me suis mal exprimé pour la guitare (désolé), je voulais juste savoir si avec une guitare on peut jouer des "sonorités" (au sens trés large) médiévales.
Quelles sont les gammes utilisées, etc?
Merci pour les reponses.
Avatar de l’utilisateur
lestatvampir666
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 148
Inscription: 25 Sep 2006 21:25
Localisation: Paris,banlieue

Messagede vercoquin » 06 Juil 2007 14:01

Tu n'as pas à t'excuser.
Le guitariste du groupe "Tard-quand-dîne" a inventé une guitare à archet, utilisée notamment dans l'enregistrement d'Avenio Trobairitz, consacré aux chants de trobairitz. Le son est très agréable. Evidemment, avec une guitare classique, tu pourrais essayer, moyennant la fabrication d'un chevalet adapté pour un archet.
Sinon, je voulais te dire qu'au-delà de l'accord, c'est surtout la technique de jeu qui diffère sur le ùd.
As-tu déjà joué avec un plectre ? Je me demande pourquoi le temps a préféré le mediator au plectre ?! Sur des cordes doublées, pincer les deux d'un mouvement haut-bas, et n'en pincer qu'une de bas vers le haut est d'un chouette effet.
Quant à la sonorité médiévale, toutes les expériences, toutes les sensibilités, tous les imaginaires me semblent bienvenues, si large est le champs de prospection, d'inconnu... Il n'y a aucun complexe à avoir. Rechercher une inspiration "médiévale" avec une guitare... Enregistrer avec des instruments reconstitués des chants qui, de mon évidence, devaient être joués (théâtralisés)...
Et puis, accordons-nous : la musique qui nous est parvenue de l'époque médiévale l'est la plupart du temps sous une notation destinée au chant, non à l'orchestration.
En la matière, ne confondons pas liberté et dilletantisme. L'ignorance et l'incertitude concernant la musique médiévale sont telles qu'une bonne dose de liberté est nécessaire pour espérer retrouver au moins l'inspiration. Si c'est avec une guitare que tu te sens libre... Te communiquer des partitions ? Volontiers. Les préfères-tu dans une notation d'époque, assez hermétique au musicien non-musicologue, ou dans une transcription moderne, née d'une interprétation, si ce n'est hasardeuse, pour le moins de parti pris. Dans la notation d'époque, point d'indication rythmique : la musique est, le plus souvent, dans le texte...
Avatar de l’utilisateur
vercoquin
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 234
Inscription: 08 Déc 2006 11:23

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Le Moyen Age... Info complémentaires

Services et Infos

cron