Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon

L'arc et la flèche chez les occidentaux ?

La différence entre une guerre réussie ou non ne dépend pas uniquement de ses troupes, mais aussi de ses ennemis ainsi que de nombreux facteurs extérieurs.

Messagede Smaragde » 03 Nov 2005 11:53

Lors de gros combats en ligne, les archers n'avaient pas de carquois.

Des préposés flèches (souvent les enfants qui accompagnent: pages, écuyers,...) repèrent les stocks quasi vides, vont à la charrette chercher un lot de flèches et reviennent les planter dans le sol aux pieds des archers.

Lorsque les archers fonctionnaient en tirailleurs attaquant par des manoeuvres habiles, là ils employaient un stock plus restreint de flèches, dans un carquois en cuir ou en tissu au niveau de la ceinture.
Souvent les flèches étaient mises pointe en haut dans le carquois, car elles étaient affutées et le fond ne tenait pas la route, et tant pis pour l'empennage.
Lao-Tseu a dit: "Deux Sake et que ça saute!"

"Si tu te sens sombrer dans la Folie... PLONGE!"
Vieux Proverbe Malkavien
Avatar de l’utilisateur
Smaragde
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 140
Inscription: 15 Avr 2005 22:37
Localisation: Bruxelles - Belgique

Messagede armoisine » 04 Nov 2005 09:35

Merci les réponses!

Souvent les flèches étaient mises pointe en haut dans le carquois, car elles étaient affutées et le fond ne tenait pas la route, et tant pis pour l'empennage.


Est-ce à dire qu'ils privilégiaient le potentiel de destruction au détriment de la direction du tir?
L'homme n'est pas entièrement coupable: il n'a pas commencé l'histoire; ni tout à fait innocent, puisqu'il la continue. Camus
Avatar de l’utilisateur
armoisine
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1325
Inscription: 02 Juin 2005 20:21
Localisation: Dans mes rêves

Messagede armoisine » 04 Nov 2005 09:42

Merci "pour" les réponses
L'homme n'est pas entièrement coupable: il n'a pas commencé l'histoire; ni tout à fait innocent, puisqu'il la continue. Camus
Avatar de l’utilisateur
armoisine
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1325
Inscription: 02 Juin 2005 20:21
Localisation: Dans mes rêves

Messagede Smaragde » 04 Nov 2005 17:52

Vraisemblablement, le poids, la forme,... d'un enferron étaient adaptés pour un vol efficace (aérodynamisme, équilibre, spine,...).

Cela dit, certaines pointes sont dimensionnées pour un tir rapproché (genre chasse) d'autres pour un tir à longue distance (portance de la flèche accrue par la pointe)
Lao-Tseu a dit: "Deux Sake et que ça saute!"

"Si tu te sens sombrer dans la Folie... PLONGE!"
Vieux Proverbe Malkavien
Avatar de l’utilisateur
Smaragde
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 140
Inscription: 15 Avr 2005 22:37
Localisation: Bruxelles - Belgique

Messagede Rekk » 05 Nov 2005 19:14

Un bon ouvrage récent de référence - encore et toujours... :

• SERDON Valérie (1) - préface de Philippe Contamine -, Armes du diable, arcs et arbalètes au Moyen Age, "Archéologie et culture", Presses Universitaires de Rennes, Rennes, 2005, 335 p.
_________________
(1) SERDON Valérie est docteur en archéologie médiévale et membre du Centre Interuniversitaire d'Histoire et d'Archéologie Médiévales (UMR 5648, Lyon). Archéologue de terrain et spécialiste des armes, elle participe à de nombreuses fouilles archéologiques nationales et internationales (Europe Centrale, Proche-Orient et Asie).
A peste, fame et bello, libera nos domine ! - « De la maladie, de la famine et de la guerre, délivre-nous, Seigneur ! » (litanie médiévale bien connue)
Image
Avatar de l’utilisateur
Rekk
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 195
Inscription: 17 Oct 2004 14:44
Localisation: Courcouronnes, Essonnes (91), France

Messagede Smaragde » 05 Nov 2005 20:16

C'est en gros de la lecture récente de celui-ci que sont tirées mes infos (ainsi que de voir d'autres de mes infos confirmées dedans, dont le texte parlant d'une flèche transperçant l'armure de cuisse d'un gars tellement profondément que le cheval sur lequel il était juché est mort sur le coup (différent de la version que j'avais entendue auparavant où le cheval avait survécu))
Lao-Tseu a dit: "Deux Sake et que ça saute!"

"Si tu te sens sombrer dans la Folie... PLONGE!"
Vieux Proverbe Malkavien
Avatar de l’utilisateur
Smaragde
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 140
Inscription: 15 Avr 2005 22:37
Localisation: Bruxelles - Belgique

Messagede armoisine » 07 Nov 2005 20:54

Smaragde a écrit:C'est en gros de la lecture récente de celui-ci que sont tirées mes infos (ainsi que de voir d'autres de mes infos confirmées dedans, dont le texte parlant d'une flèche transperçant l'armure de cuisse d'un gars tellement profondément que le cheval sur lequel il était juché est mort sur le coup (différent de la version que j'avais entendue auparavant où le cheval avait survécu))


Je veux bien croire à tout ça! Bossant actuellement sur l'Italie médiévale, on a l'exemple de la bataille de Legnano 1176 de la ligue lombarde contre Barberousse, empereur. L'infanterie, forte d'archers et balestriers, met en déroute la cavalerie lourde impériale. C'est un succés retentissant qui anéantie toute la politique de Barberousse contraint à signer la paix. Bien sûr cette victoire a été idéalisée comme celle des simples "citoyens" contre l'oppresseur et l'action des cavaliers de la ligue qui ont pris celle de l'empereur à revers a été tout aussi décisive.
Tout ça pour dire qu'effectivement l'impact d'une flèche sur une armure doit être assez importante au combat!
L'homme n'est pas entièrement coupable: il n'a pas commencé l'histoire; ni tout à fait innocent, puisqu'il la continue. Camus
Avatar de l’utilisateur
armoisine
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1325
Inscription: 02 Juin 2005 20:21
Localisation: Dans mes rêves

Messagede Rekk » 08 Nov 2005 12:13

Et sur l'histoire... - Legnano (1176), Crécy (1346), Azincourt (1415)...
A peste, fame et bello, libera nos domine ! - « De la maladie, de la famine et de la guerre, délivre-nous, Seigneur ! » (litanie médiévale bien connue)
Image
Avatar de l’utilisateur
Rekk
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 195
Inscription: 17 Oct 2004 14:44
Localisation: Courcouronnes, Essonnes (91), France

Messagede jean d'armes » 12 Avr 2006 14:59

L'utilisation de l'arc à cheval avait été oubliée en europe occidentale depuis la présence de contingents huns dans l'armée romaine du bas empire . Les byzantins, eux ont , de part leur voisinage avec les peuples de la steppe ( avars, magyars, cumans pétchénègues et khazars ) incorporé dans leur cavalerie des archers à cheval . Les croisés ont été surpris par les cavaliers turcs seljoukides qui conjugaient mobilité et puissance de feu mais qui évitaient le contact . A distance ce sont surtout les chevaux qui sont victimes des pluies de flèches ( les bardes résistant aux flèches n'aparaissent qu'au XVème siècle )
Dura lex sed lex
jean d'armes
 
Messages: 5
Inscription: 12 Avr 2006 13:14
Localisation: sud est région parisienne

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Le Moyen Age... Info complémentaires

Services et Infos