Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon

L'Église

Ensemble des croyances, des dogmes, des pratiques et des rites définissant le rapport de l'humain avec le sacré durant le Moyen Âge.

Messagede Zike » 16 Nov 2005 18:15

Bonjour je suis nouveau ici et je commence à découvrir l'histoire du moyen age. Cependant jaurais une question pour vous.

Qu'est-ce qu'on peut reprocher à l'Église au milieu du XIIIe siècle et qu'est-ce qu'on peut apprécier d'elle?

A vous d'en débattre.

Merci
Zike
 
Messages: 1
Inscription: 16 Nov 2005 18:08
Localisation: Québec

Messagede Thom.S » 16 Nov 2005 21:13

Bonjour et bienvenue,


Mes connaissances sont très sommaires (et plutôt limitées au XI et XIIeme), mais voici 2 ou 3 idées, sur des choses plutôt positives apportées par l'Eglise :

- Au niveau rural il semble que l'Eglise a été une sorte de ciment social avec l'organisation d'une activité autour de la Chapelle (Messes le dimanche, fêtes durant l'année, ...). De même l'Eglise a été responsable du défrichement des terres

- Au niveau politique c'est l'Eglise qui a catalysé la première croisade (le Pape Urbain II et le Concile de Clermont). Savoir si ces croisades ont été a été positives ou négatives, là c'est un autre débat - ce qui est sûr, c'est que ca a permis en Occident une certaine réorganisation de la féodalité (qui partait en vrille) et des Chevaliers, donc un certain ordre social rétabli



Voilà juste 2 pistes, j'espère ne pas dire trop de bêtises mais on me corrigera très bientôt...
:)
Avatar de l’utilisateur
Thom.S
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 242
Inscription: 17 Sep 2005 10:41
Localisation: Anjou et Normandie

Re: L'Église

Messagede Guigues VIII » 17 Nov 2005 21:08

Zike a écrit:Qu'est-ce qu'on peut reprocher à l'Église au milieu du XIIIe siècle et qu'est-ce qu'on peut apprécier d'elle?


Fichtre, vaste sujet :roll:

Je pense qu'on ne peut pas comprendre le Moyen-Age occidental si on oublie que les gens étaient obnubilés par le salut de leur âme.
D'où les multiples donations des humbles et des puissants à des églises à l'approche de leur mort, en rémission de leurs pêchés. On voit même des seigneurs de bon rang se ruiner et priver de tout héritage leur descendance pour racheter leurs fautes.

La vie au Moyen-Age est donc rythmée par la religion, qui en est le pivot. Avant de parler de communes, de cités et de bourgs francs, l'homme médiéval se regroupe autour de sa paroisse. Et ce n'est pas pour rien qu'au centre de chaque village français il y a une église.

Je ne pense donc pas qu'on puisse parler en terme de bien et de mal. L'Eglise "est", tout simplement.
Guigues VIII, Dauphin de Viennois (1309-1333
Avatar de l’utilisateur
Guigues VIII
Petit contributeur
Petit contributeur
 
Messages: 11
Inscription: 07 Nov 2005 22:18
Localisation: Grenoble

Messagede armoisine » 19 Nov 2005 08:58

Il ne faut pas oublier que dans la plupart des régions les structures religieuses ont été un élément de continuité entre la chute de Rome, les invasions et les premiers "royaumes barbares".
L'église a calqué son organisation sur les subdivisions romaines et ce sont les diocèses qui ont servi d'unité administratives par la suite.
C'est un repère pour la société déjà bien admis (importance de la paroisse comme le dit Guigues) et l'encadrement religieux généralisé va de soit.

Pour coller à la question, je pense que l'apport positif est essentielement dans les valeurs (la réforme grégorienne développe les notions d'assistance, de protection, de guide pour tous les niveaux de la société); mais ceci a également des effets pervers par une main mise énorme de l'église sur la communauté (dimension politique) et sur l'individu (dimension spirituelle).
L'homme n'est pas entièrement coupable: il n'a pas commencé l'histoire; ni tout à fait innocent, puisqu'il la continue. Camus
Avatar de l’utilisateur
armoisine
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1325
Inscription: 02 Juin 2005 20:21
Localisation: Dans mes rêves

Messagede Barberousse » 20 Nov 2005 11:48

Ah bonne question mais qui est à mon gouts trop catégorique.En effet,on a vu précedement que le moyen age n'est fait que de cette dualié entre le bien et le mal l'église n'en est pas exempt mais il faut toujours nuancer les propos parce que ce qui est mauvais pour l'un est bon pour l'autre et bien sur se remettre dans le contexte de la mentalité féodale...
On dit souvent que le MA c'est l'église pour diverses raisons:tout d'abord elle est omniprésente dans la vie d'un individu et de la société(les fetes religieuse,les donations religieuses,la prière,la foi...),et aussi parce que c'est bien la vie des érudits qui sont des clers que nous connaissons d'où la vision bien cadré sur les aspects religieux du MA...
Ensuite la distinction entre le bien et le mal dans ce qu'elle à put faire est extremement ambuguie:on a parlé des croisades avec la canalisation des pulsions négatives en occident mais également une haine entre chrétien et musulman mais aussi un entente cordiale dans certaines villes !On pourrait aller loin comme ca!
Un autre exemple la foi qui est en elle même belle et idéale mais le foi est aveugle et conduit à des massacres et des génocides!Tout est emprit de cette dualité imperpétuable,le moyen age n'a pas inventé la lumière mais elle n'a pas inventé l'obcurité.Elle est humaine!
Cependant on peut y déceler quelques points qui sont généralement atribués dans le bien et le mal:
L'inquisition est souvent la page noire de L'église MA et la chasse aux sorcières (quoique pour ce dernier c'est encore une fois une extrapolation des temps des lumières pour dévaloriser le MA et chasser les maux de leurs siècles)
Mais l'église à "libéré les femmes"(voir l'article de Jacques Le Goff),l'église à pacifié parfois (mais elle a aussi engendré des guerres)mais ce qui est pervertit ce n'est pas l'église en elle même mais l'homme dans son esence.
Voilà à compléter bien sur :wink:
Il faut féconder le passé pour enfanter l'avenir.
Avatar de l’utilisateur
Barberousse
Contributeur actif
Contributeur actif
 
Messages: 691
Inscription: 22 Juin 2005 18:04
Localisation: BRETAGNE (Morbihan)

Re: L'Église

Messagede Luc » 21 Jan 2006 17:22

Zike a écrit:Qu'est-ce qu'on peut reprocher à l'Église.


Pour ma par. Ce que je reproche À L'église, c'est la création au Moyen-Age de l'institution judiciaire par la papauté que l'on nomme l'inquisition.

L'Inquisition eut pour but de pallier les déficiences des tribunaux épiscopaux. C'était une juridiction spéciale et permanente. Elle était affranchie de l'autorité des évêques. Son but était la défense de la foi catholique. Créée pour lutter contre les hérésies; dans un monde où le temporel et le spirituel sont intimement liés, mais non confondus, à une époque ou la liberté de conscience est inconcevable, l'hérésie constitue une rupture du liens social. "un accident spirituel, plus grave qu'un accident physique" explique Régine Pernoud. Elle fût donc une réaction de la société, d'abôrd aux hérèsies Vaudois et Cathares,puis, elle s'étendit ensuite aux autres , ainsi qu'à la sorcellerie en tant que survivance du paganisme.

Pour parvenir à ses fins, elle disposait de la procédure inquisitoire. Celle-ci, définie par la décrétale Licet Heli (1213), permettait de poursuivre une personne sur simple soupçon, sans dénonciation ou accusation publique préalable, mais selon une procédure bien établie. Ces dispositions furent confirmées par Latran IV (1215) et approuvées par les autorités civiles des différents pays concernés : Frédéric II, Louis VIII, Blanche de Castille ou encore le comte de Toulouse. L'Inquisition se déploya dès les années 1230. En 1231, Conrad de Marbourg fut désigné pour l'Empire, mais ses excès ruinèrent le crédit de la nouvelle institution. En 1232, elle s'étendit en Aragon puis en 1233 en France et à partir de 1235, en Italie.

SOURCE: WIKIPÉDIA
Image
Avatar de l’utilisateur
Luc
Petit contributeur
Petit contributeur
 
Messages: 22
Inscription: 15 Jan 2006 15:29
Localisation: Québec (canada)

Messagede Foulques » 24 Jan 2006 23:16

Si tu veux Luc, crée un nouveau fil sur l'inquisition.
Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal. [R. Sheckley]
Avatar de l’utilisateur
Foulques
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 942
Inscription: 01 Avr 2005 19:39

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Le Moyen Age... Info complémentaires

Services et Infos

cron