Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon

L'équipement des francs archers

Les sources médiévales, difficilement lisibles, sont une aubaine pour les historiens. Elles permettent de donner des indications précises sur la société de l'époque.

Messagede Jehan » 27 Avr 2006 20:42

Chose promise, chose due...

Pour les amateurs d'armes et de batailles, le compte de l'équipement de quatre francs archers de la ville de Saint-Pourçain, actuellement dans le département de l'Allier, mais à l'époque l'une des 13 bonnes villes d'Auvergne, une enclave auvergnate au milieu du duché de Bourbonnais, pour l'anné comptable 1477-1478.

J'ai joint pour la commodité des lecteurs un mini lexique, et quelques abréviations. Vous reconnaitrez sans peine les déformations de la langue actuelle : pleusme pour plûme, abillier pour habiller, boere pour boire, impost pour impôt, pourcion pour portion, fère pou faire, etc...

Malgré mes efforts, pas moyen de mettre des chiffres en exposant ! Vous aurez une idée, y compris comparative avec des denrées moins guerrière, des prix de certains équipements : arbalète, brigandine, salade, etc...

Bonne lecture, et à bientôt

AD Allier - AM Saint-Pourçain CC 2 – Compte des tailles

C’est le papier de l’impostz et d’espèce de la taille des gens de guerre et esquivalent de la ville de Saint Pourçain de la somme de huit cens quatre livres douze solz six deniers tournois, à laquelle somme ladite ville a esté tauxée et imposée par messires les esleuz et commissaires ordonnez pour le Roy nostre sire ou Bas pays d’Auvergne, pour leur part et pourcion de la somme de VII XX XV M VIIC IIII XX VIII (1 415 798) livres XIII solz XII d. octroyés au Roy nostre sire, audit pays, pour ceste année commençant le premier jour de janvier dernier passé et finissant le dernier jour de décembre prochain venant, l’an révolu, qu’on dira mil quatre cens soixante dix huit, comme appert par commission donnée de nosdits seigneurs les esleuz datée du premier jour de février dernier passé mil IIIIC LXXVII, signé Bouchier.

Autres paiemens faitz par lesdits Gilbert Bardet et Jehan Aleaulme, receveurs dessus nommés, et ce pour le commandement et ordonnance des esleuz et procureur au gouvernement commun de ladite ville pour abillier et mectre en point les quatre francz archers de ladite ville qui s’en allèrent en service du Roy nostre sire le VIème jour de janvier l’an mil IIIIC LXXII.
Et premièrement,
Payé à Guillaume Morin, marchant drapier de ladite ville de Saint Pourçain pour une aulne et demie de drapt beige que les esleuz et procureur ont pris de lui pour fère ocquetons esdits francs archiers au pris de XXV sols tournois aulne,
pour ce XXXVII s. VI d.
Item plus à luy pour une aulne et demie blanc de Bourges pour fère lesdits ocquetons,
pour ce XXXIII s. IX d.
Item plus à lui pour trois carts de drapts fauve pour fère la livrée du capitaine Poullart,
pour ce II s. VI d.
Item plus à lui pour une aulne de drapt rouge pour fère deux parties de chausses à deux desdits francz archiers,
pour ce XXV s.
Item plus à lui pour III cartz blanchet pour doubler lesdites deux parties de chausses,
pour ce VIII s. IIII d.
Item plus à lui par une autre partie de chausses qu’il a baillées à l’un desdits francs archiers,
pour ce XXII s. VI d.
Somme : VI £. IX s. VII d.
Item plus à lui pour une aulne gris pour fère ocquetons sur les pourpointz desdits francz archiers, pour ce XVII s. VI d.
Item plus pour lui pour fère boere lesdits archiers quant on leur bailla leurs brigandines,
pour ce XII d.
Item plus à lui qu’il a baillé à l’un desditz francz archiers qui est serviteur de monseigneur de Charlus pour drap neoir à lui fère une partie de chausse,
pour ce XX s.
Item plus à lui pour l’eschange et tornes d’une brigandine qu’il a baillez à l’un desdits francz archiers, pour ce LXX s. t.
Item plus à lui pour une sallade qu’il a baillé à l’un desdits francz archiers et pour marché fait avec ledit Morin,
pour ce XLVI s. VIII d.
Item plus à lui pour une anbelleste garnye des ain et poullions qu’il a baillé à l’un desdits francs archiers,
pour ce XXXII s. VI d.
Item plus poyé à Glaude Morin pour l’eschange et tornes d’une brigandine qu’il a baillée à l’un desditz archiers le VIème de janvier mil IIIIC LXXVII,
pour ce LXX s. t.
Item plus poyé à Honnoré Lanny, tondeur, pour avoir tondeu les draptz dessus dicts pour lesdits archiers,
pour ce III s. IX d.
Somme : XIII £. II s. III d. t.
Item plus payé à Pierre Denisot, mercier, pour une peau de mouton à fère deux carcoiz pour lesdits francs archiers,
pour ce II s. XI d.
Item plus à lui pour quatre douzenes de traict pour lesdits archiers,
pour ce VII s. VI d.
Item plus poyé à Bertrand Chantereaux la façon de deux carcoiz pour lesditz deux archiers, pour c II s. VI d.
Item plus à lui pour couvrir ung baudrier et baillé le cuyr pour lesdits archiers,
pour c XX d.
Item plus à lui pour la façon d’un autre baudrier pour lesditz archiers,
pour ce XV d.
Item plus poyé à Marmet Gorat pour la façon d’ung fourreau et netoyer l’espée de l’un desdits archiers, pour ce V s.
Item plus poyé à Anthoine Ardouin, cousturier, pour troys pourpointz qu’il a faitz et baillés à troys desdits archiers au pris chascun pourpoint de XXII s. VI d.,
pour ce LXVII s. VI d.
Item plus pour la façon de troys ocquetons pour mectre sur les pourpoins desdits archiers, pour chascun ocquetons XX d. ,
pour ce V s. t.
Item plus à lui pour la façon de troys ocquetons blancs et rouges à lambeaulx, pour chascun ocqueton II s. VI d.,
pour ce VII s. VI d.
Somme : V £. X d.
Item plus poyé à Estienne Chantereau pour une espée qu’il a baillé pour lesdits archiers,
pour ce XXI s. III d.
Item plus à lui pour deux dagues qu’il a baillé pour lesdits archiers,
pour ce XXI s. VI d.
Item plus à lui pour ces poynes d’avoir porté en Auvergne à messires les esleuz et greffier pour le Roy nostre sire et au cappitaine Poullart IIIXIIez de fromaiges qu’il leur ont esté donnés par les esleuz et procureur de ladite ville de Saint Pourçain,
pour ce X s.
Item plus poyé à Jehan Desaine, pour trois sainctures de cuyr rouge qu’il a baillé esdits archiers, pour ce II s.
Item plus à lui pour troys pleumes baillées esdits francs archiers en lieu de leurs chapeaux, pour chascune pleusme V s. t.,
pour ce XV s.
Item plus à lui pour IIIXIIez aguelectes et deux lacz l’un blanc et l’autre rouge
pour ce II s. IX d.
Item plus à lui pour ung cousteau et ung poinsson de dague,
pour ce XV d.
Item plus à lui pour une douzaine et troys fers de traictz, IIII s. VI d., pour trois peau de mouton pour garnyr un sain d’anbreleste XV d., et deux paires de crochez I d.
pour ce V s. X d.
Somme : IIII £. III s. I d.
Item poyé à Jehan Roy pour deux gorgerins qu’il a baillés à Basinet et Coullerct, francz archiers de ladite ville,
pour ce XX s.
Item plus à lui pour une sallade qu’il a baillée pour ledit l’un desdits archiers
pour ce XLVI s. III d.
Item plus à lui pour IIXIIez de fers de traict pour lesdits archiers
pour ce IIII s. II d.
Item plus poyé à Jehan Vache pour une espée qu’il a baillé à Charbonnier, ung desdits archiers, pour ce XXVII s. VI d.
Item à lui pour deux dagues qu’il a baillé esdits francs archiers
pour ce XX s.
Item plus à lui pour VIXIIez agullectes et six lacz qu’il a baillés à deux desdits archiers
pour ce V s. IX d.
Item plus pour deux bonnetz blancz baillés à deux desdits archers
pour ce II s. VI d.
Item plus à lui pour VI bottes de fils à fère corde d’arbeleste pour lesdits archers
pour ce II s. VI d.
Item plus poyé à Mathieu Debussière pour certaine despense de bouche feste en sa maison par lesdits archiers pour deux jours
pour ce XIII s. VII d.
Somme : VII £. II s. VIII d.
Item plus paié à Girardin Sallemiche, courdonnier, pour une paire d’ouzeaulx qu’il a baillé à Charbonnier, ung desdits archiers en lieu de ce qu’il a baillé une sallade et son gorgerin
pour ce XX s.
Item plus à lui pour deux paires de soulliers qu’il a baillés es autres deux francs archiers
pour ce V s. VIII d.
Item poyé à Pierre, bastard Brughat, armurier, pour avoir adoubé une sallade et mise une boucle à une brigandine
pour ce XX d.
Item plus payé à Loys Colas pour l’eschange d’une arballeste et polion baillé à l’un desdits archiers, pour ce XX d.
Item poyé à Pierre Pigaye, chaussetier, pour la façon de troys paires de chausses pour lesdits archiers, pour ce VII s. VI d.
Item plus poyé à Guillaume de Longueville pour ung cheval qu’il a baillé ausdits francs archiers comme appert par mandement des esleuz et procureur de ladite ville
pour ce LXX s.
Somme : VI £. VI. S X d.

Somme toute : LXXI £. VII s. IX d. t.


Abréviations :
III XIIez = trois douzaines
d. : denier
£. : livre
s. : sol, sou
t. : tournois
1 livre = 20 sous = 240 deniers
1 sol = 12 deniers

Lexique sommaire :
Aguelectes, agullectes : aiguillettes
Ain, ou Aim : crochet, annelet, hameçon
Bailler : donner
Brigandine : cuirasse légère ; pourpoint de tissu épais ou de cuir, garni de lames de métal et renforcé de garnitures métalliques aux épaules et aux coudes
Carcoiz : carquois ; étui à flèches ou traits
Esleuz : élus, ou « élus sur le fait des aides » ; Les aides pour la guerre sont parmi les premiers impôts royaux ; au début, vers la fin du XIII° siècle, l’habitude a été prise d’en confier la responsabilité à des personnes désignées par élection par les trois états, d’où leur nom ; puis, la réunion des états généraux s’espaçant, les « élus » gardèrent leurs noms mais furent nommés par le roi, et de « dépputez », les élus furent revêtus d’une charge qui se transforma en office.
Esquivalent : « taille des gens de guerre ou équivalent », l’impôt remplace la participation à l’arrière ban ; en somme, l’impôt en argent remplace « l’impôt du sang !
Lacz : lacets
Lambeaulx : petits morceaux d’étoffe déchiquetée ; vraisemblablement proche du pourpoint à crevées
Poullions : petite poulie
Ocqueton : Hoqueton, veste de grosse toile, rembourrée ; pouvait être portée sous le haubert
Ouzeaulx :Houseau, botte, guêtre, jambière de cuir ou de toile lacée sur le haut de chausse
Pourpoint : vêtement d’homme couvrant le torse ; vêtement de dessous auquel s’attachaient les chausses
Sallade : salade ; casque bombé à visière courte et grand couvre nuque
Tauxée : taxée
Traict : trait ; projectile lancé à l’aide d’un arc ou d’une arbalète
Jehan
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 359
Inscription: 15 Déc 2005 14:00

Messagede Foulques » 27 Avr 2006 21:13

Ah super ! très intéressant ! Mille grâces d'avoir pensé à "la commodité des lecteurs" !

Alors divisé par quatre, l'équipement revient à combien ? est-ce que tu as une valeur de référence de la même époque pour comparer, par exemple le prix d'une vache, d'un porc, que sais-je ? Une valeur pour savoir si c'était cher ou non.
Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal. [R. Sheckley]
Avatar de l’utilisateur
Foulques
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 942
Inscription: 01 Avr 2005 19:39

Messagede Jehan » 28 Avr 2006 00:45

Regardes le prix du cheval, au dernier item. 70 sous = 3 livres 10 sous. Mais un cheval, c'est cher. On peut avoir un gros gros pain pour 4 deniers. dans le texte également : 10 sous pour 3 douzaines de fromage.

Ce n'est pas évident d'avoir des listes de prix de différents articles, sur une région donnée, et répartis chronologiquement en nombre suffisant.
Jehan
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 359
Inscription: 15 Déc 2005 14:00

Messagede Foulques » 29 Avr 2006 22:07

Des choses utiles sur les Francs-archers ici :

http://lerozier.free.fr/ordonnance.htm

(entre autres)

Les Francs-archers de Saint-Pourçain ont l'air d'être mieux équipés que ceux de Bagnolet ! :wink:
Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal. [R. Sheckley]
Avatar de l’utilisateur
Foulques
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 942
Inscription: 01 Avr 2005 19:39

Messagede Jehan » 02 Mai 2006 16:06

Chanson que tout cela !
Jehan
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 359
Inscription: 15 Déc 2005 14:00

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Le Moyen Age... Info complémentaires

Services et Infos

cron