Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon

L'islam médiéval dans les livres d'école

Le Moyen Âge est la période de l'Histoire située entre l'Antiquité et la Renaissance. Traditionnellement, on le fait commencer en 476 et le terminer en 1492.

Messagede An1000.org » 22 Sep 2006 09:05

Lors de recherche sur le web, je suis tombé sur ce texte dont l'idée me semble quelque peu excessive.
La subversion dans les manuels d'histoire

Valeurs actuelles constate que l' "historiquement correct" sévit toujours dans les livres scolaires, dénigrant ce qui est chrétien ou occidental. Avec des nuances : le manuel Hachette semble plus pondéré que ceux de Nathan et Bordas; et la désinformation en faveur du communisme n'est plus ce qu'elle était. Mais sur l'islam médiéval, on atteint des sommets :

"Marchands habiles, artisans talentueux, poètes, traducteurs, penseurs, médecins et savants renommés, (les musulmans) sont largement plus civilisés et raffinés que les Occidentaux et jouent un rôle considérable dans l’éveil intellectuel de l’Europe." [Bordas]

Henri Védas

Source

Qu'en pensez vous ?
Henri Védas a t-il raison, tentons nous, au travers de l'apprentissage des jeunes de faire passer une idée, ou les auteurs des livres scolaires ont raison ?

Il est évident que l'occident médiéval a brusquement évolué idéologiquement, philosophiquement et scientifiquement à partir de la chute de Constantinople en 1453, lorsque les écrits grecs, pour être sauvés, furent transportés à l'ouest. On parle des arabes commes ceux qui nous ont apporté mathématiques, astronomie, médecine, mais l'Europe avait-elle réellement du retard face à l'orient ?
Rod
Les petits ruisseaux font les grandes rivières...
Avatar de l’utilisateur
An1000.org
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 808
Inscription: 18 Sep 2004 09:30

Messagede dame Garsende » 22 Sep 2006 15:29

Je pense qu'effectivement on a souvent une idée fausse de l'Orient au Moyen Age qui découle de l'image encore biaisée que l'on a de l'Occident à la même période. Comme le disait un de mes profs, l'idée du XVIIIème siècle selon laquelle la civilisation est née en Grèce, a été transmis à l'Empire romain, puis à l'Orient musulman et enfin à l'Occident lors de la Renaissance et des Temps modernes est encore assez répandue. De plus, les médiévaux n'étaient pas aussi arrièrés qu'on le pense souvent. Par exemple, ils savaient pertinemment que la Terre était ronde, et ce n'est pas parce que quelques manuscrits affirment le contraire que tous les scientifiques de l'époque étaient d'accord. On voit l'Orient comme un Eldorado où la liberté pour les non-musulmans était garantie, où les sciences étaient encouragées et très développées, où la culture était raffinée. Ceci est vrai et faux en même temps:). C'est nuancé,notamment parce que, comme pour l'Occident, la période médiévale est longue et donc que les situations ont changées.
ô rage, ô désespoir, ô vieillesse enemmie! (Don Diègue, Le Cid)
Avatar de l’utilisateur
dame Garsende
Contributeur
Contributeur
 
Messages: 98
Inscription: 14 Mar 2006 22:44
Localisation: au soleil

Messagede armoisine » 22 Sep 2006 21:59

Je suis dame Garsende dans son propos nuancé. Je n'ai pas eu le loisir de feuilleter tous ces manuels, mais m'est avis qu la culture occidentale avait conservé -au moins oralement, les traces d'un savoir passé mais éprouvé.

Quoiqu'il en soit, il est important je pense d'intégrer une culture méditérranéenne large, en rendant grâce aux hommes qui ont pu transmetre leur savoir à des époques qui le permettaient.

Ce que je veux dire, c'est que le miracle ne vient pas tant de la religion-culture de l'homme, mais de la tolérance de l'époque dans laquelle il vit. Pour faire court, j'avais lu des articles sur Avicennes etc, qui n'étaient peut être pas aussi reconnu qu'on le dit dans leur propre culture. Mais le fait qu'on leur ait laissé la liberté de s'exprimer a permis le relais de connaissance et l'enrichissement de ces savoir (de façon moins confidentielle qu'en occident).

De n'importe quel côté de la mer, ponctuellement, on a des esprits qui synthétisent le savoir pré-existant et proposent une vision originale du monde, tant que cela est permis par le pouvoir.

En gros, les manuels devraient insister sur les shémas de sociétés qui permetent l'épanouissent de la culture et du savoir, plus que sur l'aspect purement religieux ou de civilisation etc.
L'homme n'est pas entièrement coupable: il n'a pas commencé l'histoire; ni tout à fait innocent, puisqu'il la continue. Camus
Avatar de l’utilisateur
armoisine
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1325
Inscription: 02 Juin 2005 20:21
Localisation: Dans mes rêves

Messagede Rekk » 23 Sep 2006 17:20

La source cité - chrétienne - n'est pas très objective en remettant en cause l'éclat de la civilisation arabo-musulmane médiéval. En cette période de troubles entre chrétiens et musulmans, cela ne m'étonne pas. Il est dur d'admettre que l'Islam eut une période où sa civilisation éclipsait la nôtre. Je donnerai ici raison aux manuels d'histoire - souvent en retard de plusieurs lunes.

L'Islam médiévale était la civilisation la plus brillante de méditerranée sur une longue partie du Moyen Age : il était tolérante - cf. le statut conféré aux autres religions du livre - et sa science la plus avancée. C'est grâce aux traductions d'auteurs arabes que nombres d'écrits grecs nous sont parvenus. Il n'est qu'à voir le nombre de termes mathématiques venant de l'arabe - algèbre, algorithme, chiffre (que nous avons adoptés)... - et scientifiques en général - alchimie, alcool...

Je pense dire cela en connaissance de cause, car mes études de 3e cycle portent sur cette période de l'Islam dans la péninsule Ibérique.

D'ailleurs, pour vous faire une juste idée de cette civilisation islamique à l'époque médiévale, je vous invite à vous procurer cette série passée jadis France5 :
- "L'âge d'or de l'Islam, lorsque le monde parlait arabe", une série conçue et écrite par Mahmoud Hussein et réalisé par Philippe Calderon, 1999.
A peste, fame et bello, libera nos domine ! - « De la maladie, de la famine et de la guerre, délivre-nous, Seigneur ! » (litanie médiévale bien connue)
Image
Avatar de l’utilisateur
Rekk
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 195
Inscription: 17 Oct 2004 14:44
Localisation: Courcouronnes, Essonnes (91), France

Messagede An1000.org » 23 Sep 2006 18:54

Bien le bonsoir Rekk.

Après quelques recherche, je suis tombé sur l'article d'où Mr Henri Védas tire son passage et donne son avis quelque peu excessif.
Valeurs Actuelles
par Fabrice Madouas, avec Astrid de Montbeillard et Anne-Lorraine Schmitt
Rod
Les petits ruisseaux font les grandes rivières...
Avatar de l’utilisateur
An1000.org
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 808
Inscription: 18 Sep 2004 09:30

Messagede armoisine » 23 Sep 2006 21:34

L'Espagne pluriculturelle et cet "âge d'or" me semble restreint en réalité. Mais je n'ai jamais vraiment travaillé dessus. D'ailleurs parler de méditerranée musulmane et prendre en exemple l'Espagne à chaque fois, ne manque pas de me faire douter.
Il faudrait que je retrouve l'article d'un historien du maghreb (je ne sais plus quelle nationalité) qui essayait de faire le ménage dans cette vision idyllique, notamment au sujet d'Avicennes...

Enfin, il faudrait un peu mieux asseoir cet aspect des choses. Il s'agit à n'en point douter d'une civilisation raffinée, mais comme toute les autres, elle a aussi sa part d'ombre. Et il faut toujours discerner les périodes fastes pour la tolérance, des périodes plus difficiles, et ne pas trop porter aux nues des "âges d'or" qui finalement ne peuvent pas résumer toute l'histoire.

Rendre les honneurs à des personnages qui ont pu transmettre et enrichir le savoir, très bien, mais les placer dans un contexte historique rigoureux, avec méthode et en évitant les lieux communs, c'est encore plus efficace.
L'homme n'est pas entièrement coupable: il n'a pas commencé l'histoire; ni tout à fait innocent, puisqu'il la continue. Camus
Avatar de l’utilisateur
armoisine
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1325
Inscription: 02 Juin 2005 20:21
Localisation: Dans mes rêves

Messagede Foulques » 24 Sep 2006 06:58

J'ai écris un pavé, désolé !
Structurons :

1) sur la question de Rod :
J'ai mis du temps à comprendre ce que Rod trouvait excessif : la citation elle-même ou le fait qu'on s'en offusque. Finalement, donc, c'est ce dernier jugement, ce qui implique que tu es parfaitement d'accord avec cette citation.
Et alors pour tenir le fait que "[les musulmans ont joué] un rôle considérable dans l’éveil intellectuel de l’Europe" tu ne trouves rien d'autre que la chute de Constantinople devant ces musulmans provoquant ainsi la migration des livres et des cerveaux chrétiens vers l'occident !
Alors oui, vu de cette manière, on peut dire que les musulmans ont joué un rôle tout comme la découverte de l'Amérique puisque l'Europe cherchait une autre voie vers l'orient, celle de méditerranée étant coupée…
Mais l'honnêteté intellectuelle dirait plutôt que les Turcs ayant fait disparaître l'empire byzantin et gênant le commerce maritime, l'occident va connaître des bouleversements dont il sortira plus fort.

L'article de Valeurs actuelles me paraît très bien et ce n'est pas une surprise pour moi de découvrir des vérités tronquées, des exagérations, des omissions et des mensonges dans les manuels d'histoire. Ils sont aux mains depuis des décennies d'idéologues partiaux dont l'objectivité et l'équité sont le moindre des soucis. Mais on ne peut plus rien dire à l'Education Nationale et encore moins la réformer.

Que les critiques soient exclusivement tournées contre ce qui est occidental et chrétien, c'est l'évidence même. On le voit partout et tout le temps et y compris ici parfois. En ce qui concerne la promotion exagérée de l'âge d'or de l'islam c'est bien évidemment en rapport avec la forte communauté musulmane de France.
Or c'est justement aujourd'hui que l'enseignement de l'histoire devrait prendre toute son importance, et étudier particulièrement les points de "chocs des civilisations" pour comprendre ce qui s'est passé exactement et ne pas laisser aux élèves des images d'Epinal dans la tête. C'est une question très grave de société qui peut nous épargner bien des troubles de la part de sauvageons qui haïssent la France et son histoire avec. Pour l'instant, notre glorieuse E.N. préfère leur faire étudier les mathématiques… Déjà qu'elle a renoncé à leur apprendre l'orthographe.
Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal. [R. Sheckley]
Avatar de l’utilisateur
Foulques
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 942
Inscription: 01 Avr 2005 19:39

Messagede Foulques » 24 Sep 2006 07:03

2) sur le fond, les citations des manuels :

Donc, dire que les savants musulmans ont joué un rôle considérable dans l’éveil intellectuel de l’Europe, c'est une exagération manifeste même si certains ont joué un rôle indéniable comme Avicenne ou Averroès.
Ce qu'il faut avoir présent à l'esprit c'est que ce sont les intellectuels occidentaux qui vont aller chercher ailleurs ce qu'ils ne savent pas. Ils voyagent, envoient partout de véritables chasseurs de manuscrits grecs et arabes. Ils n'hésitent pas à intégrer au cœur de leur réflexion la philosophie d'un païen commenté par un musulman ! Leur avidité intellectuelle forme un parfait contraste avec la totale indifférence (mépris aussi) qu'auront les musulmans pour la culture occidentale. Après le XIIIe siècle la vie intellectuelle de l'islam ira déclinante.

Quant à :
« L’apport de la culture musulmane à la culture européenne est ainsi considérable : transmission des textes d’Aristote, géographie, mathématiques… »C'est faux pour Aristote, ce sont les commentaires d'Averroès sur Aristote qui furent importants.
« Entre le XIe et le XIIIe siècles, l’Occident retrouve, grâce aux traductions d’arabe en latin, des textes et des savoirs perdus depuis l’Antiquité. Cette révélation est à l’origine de la renaissance intellectuelle du XIIe siècle et de la création des universités au XIIIe. » (Bordas)
Cette dernière phrase est un mensonge.

Et la vision des croisades ?
Et le fait que l'esclavage musulman ne soit même pas évoqué dans les manuels Nathan et Bordas, ça ne choque personne ? Etonnez-vous après que tout le monde demande des excuses à l'occident si ses seuls crimes sont évoqués et pas ceux des autres.
Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal. [R. Sheckley]
Avatar de l’utilisateur
Foulques
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 942
Inscription: 01 Avr 2005 19:39

Messagede Foulques » 24 Sep 2006 07:12

3) Au sujet de l'intervention de Rekk

Dire comme toi que la civilisation islamique médiévale a "éclipsé" la nôtre… Il ne faudrait peut-être pas exagérer non plus. On voit bien qu'il y a du jugement de valeur dans les termes employés, comme le "largement plus civilisés et raffinés" de la citation. Les occidentaux n'étaient peut-être pas aussi civilisés et raffinés mais au moins ils ne châtraient pas d'esclaves et la cour du roi de France ne comportait pas de harem de centaines de femmes musulmanes capturées… Tout cela est donc relatif.

Je trouve très surprenant ce discours de la part d'un futur enseignant. Ou alors non, d'un certain point de vue : la leçon est bien apprise. Dommage qu'il ne s'agisse pas d'une leçon d'histoire.
Bien entendu on ne vous a pas dit en cours que ni Avicenne ni Averroès ne connaissaient le grec et que les traductions en arabe d'auteurs Grecs ont été faites par des chrétiens d'orient, souvent à partir du syriaque, et non par des musulmans ?
Il y aurait tellement à dire… Que penses-tu par exemple de la conversion contrainte de Maimonide, des persécutions sur nombre de théologiens dont les plus connus ?

En ce qui concerne le fameux "statut conféré aux autres religions du livre", il s'agit de la dhimmitude et j'en ai parlé ici :
http://www.an1000.org/forum/589_0-les-d ... islam.html

On y attend tes arguments contre.

Pour la fameuse tolérance d'Al Andalous il s'agit d'une tarte à la crème, une escroquerie intellectuelle. Effectivement on a pas abordé ici ce mythe après le droit de cuissage, la peur de l'an mille, etc…
Le sujet mérite un topic à part entière. J'ai un petit support, je vais l'ouvrir et tes commentaires y sont attendus aussi.

J'ai remarqué qu'un mot employé souvent aujourd'hui, un peu à tort et à travers, a acquis une valeur quasi religieuse. Ce mot c'est tolérance. En l'employant pour la société médiévale, de quelque nature qu'elle soit, on est sûr de se planter car cette notion était totalement étrangère aux mentalités. Les choses n'étaient pas abordées sous le même angle que nous et en employant ce mot on corrompt notre approche historique en lui donnant d'entrée un jugement de valeur.
Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal. [R. Sheckley]
Avatar de l’utilisateur
Foulques
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 942
Inscription: 01 Avr 2005 19:39

Messagede armoisine » 24 Sep 2006 11:11

C'est là qu'on constate l'importance de l'histoire, quand les crises d'actualité cherchent à se justifier ou à se disculper par la référence au passé.

Intéressant ce que tu dis Foulques. Pour ma part, je pense important de prendre du recul dans l'enseignement. Les manuels scolaires doivent rendre l'exactitude historique mais en prenant de la hauteur. Soit, l'étude des diverses civilisations, dans leur grandeur et leur décadence, non pas pour les comparer etc, mais pour comprendre en quoi certains comportements sont destructeurs (la chute de Constantinople, de Tenochtitlàn, le sac du palais d'été etc), générateurs de belles choses (chapelle sixtine, Gizeh, etc), et ainsi de suite.

Si on introduit pas un peu de réflexion sur le comportement humain, ce que nous permet le recul de l'histoire, on va se retrouver face à une perpétuelle observation du choc des civilisations, sans jamais trouver ce qui nous rassemble, ressemble, finalement (quête spirituelle, conquête, recherche de l'enrichissment matériel et culturel etc), et finalement sans jamais en tirer de leçon.

Je refuse donc le point de vue du choc des civilisations pour privilégier une vue globale, où on rend à chacun ce qui lui appartient et en leur donnant leur juste place.
L'homme n'est pas entièrement coupable: il n'a pas commencé l'histoire; ni tout à fait innocent, puisqu'il la continue. Camus
Avatar de l’utilisateur
armoisine
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1325
Inscription: 02 Juin 2005 20:21
Localisation: Dans mes rêves

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Le Moyen Age... Info complémentaires

Services et Infos

cron