Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon

La chevalerie quand est -elle née? Et par quels procédés ?

La différence entre une guerre réussie ou non ne dépend pas uniquement de ses troupes, mais aussi de ses ennemis ainsi que de nombreux facteurs extérieurs.

Messagede Barberousse » 27 Juin 2005 18:19

C'est les même sans le code déontologique des chevaliers...
Il faut féconder le passé pour enfanter l'avenir.
Avatar de l’utilisateur
Barberousse
Contributeur actif
Contributeur actif
 
Messages: 691
Inscription: 22 Juin 2005 18:04
Localisation: BRETAGNE (Morbihan)

Messagede Ytyuï » 28 Juin 2005 19:52

OK, merki bien! :) BEn j'ai aps d'uatre question moi...
Pourquoi devoir gagner sa vie alors que les dieux nous la donnent à la naissance?

Proverbe Myraï.
Avatar de l’utilisateur
Ytyuï
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 162
Inscription: 19 Mar 2005 23:21
Localisation: près de Nantes(44)

Messagede Barberousse » 01 Juil 2005 17:26

J'ai demandé comment était-elle née mais comment est elle "morte",est ce à cause de la puissance de l'infanterie qui progressa tout au long du moyen age et su s'adapter aux tecniques de combats,est -ce avec les remises en cause de la fin du moyen age avec la "fin" d'un certain raport féodal/vassalique car il s'agit de cela le chevalier était bien souvent un seigneur si bien qu'avec l'affirmation du pouvoir central à travers un monarque absolue ce sustème de réquisition se perdu...
Il faut féconder le passé pour enfanter l'avenir.
Avatar de l’utilisateur
Barberousse
Contributeur actif
Contributeur actif
 
Messages: 691
Inscription: 22 Juin 2005 18:04
Localisation: BRETAGNE (Morbihan)

La Chevalerie quand est -elle née

Messagede marco » 02 Juil 2005 12:12

J'ai demandé comment était-elle née mais comment est elle "morte",


De mon point de vue, les causes de la disparition de la chevalierie ne doivent pas être recherchées dans les aspects militaires. En effet, le chaevaliers, en raison de son entraienement et de son équipement est quasiment invulnérable, rendant une armée composée de chevaliers presque invicible, sous réserve d'avoir un commendement à la hauteur. Ceci est d'autant plus vrai vers la fin du moyen age, lorqsque les chevaliers ont pu être protégés par des armures complètes en acier ainsi que leur monture (hanrois blanc style armure gothique).

Ce qui a conduit à leur disparition, c'est le cout nécessaire à la constiution de telles armées:
- le cout de formation (très longue)
- le cout des chevaux
- le couts de l'armure
- le cout des accompagnants
marco
 
Messages: 6
Inscription: 15 Avr 2005 18:57

Re: La Chevalerie quand est -elle née

Messagede Smaragde » 03 Juil 2005 08:47

marco a écrit:En effet, le chaevaliers, en raison de son entraienement et de son équipement est quasiment invulnérable, rendant une armée composée de chevaliers presque invicible, sous réserve d'avoir un commendement à la hauteur. Ceci est d'autant plus vrai vers la fin du moyen age, lorqsque les chevaliers ont pu être protégés par des armures complètes en acier ainsi que leur monture (hanrois blanc style armure gothique).


A part que dans le même temps, les armes à poudre noire se sont répandues, faisant qu'un chevalier n'est plus aussi invincible (cela dit, une armure ne protégeait pas toujours d'une flèche non plus).
Lao-Tseu a dit: "Deux Sake et que ça saute!"

"Si tu te sens sombrer dans la Folie... PLONGE!"
Vieux Proverbe Malkavien
Avatar de l’utilisateur
Smaragde
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 140
Inscription: 15 Avr 2005 22:37
Localisation: Bruxelles - Belgique

Messagede snorri » 03 Juil 2005 09:45

Un des faits importants est que l'Eglise ne devait plus être protégée des invasions 'barbares'. La noblesse était donc moins importante. L'arbalète fût interdite par l'Eglise car elle tuait trop de nobles et donc ses 'protecteurs'.
Eitt sinn skal hverr deyja
Chacun doit mourir un jour
Image
Avatar de l’utilisateur
snorri
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 801
Inscription: 25 Nov 2004 15:35

Messagede Barberousse » 03 Juil 2005 09:49

Y'avait til encore des barbares en plein XIVéme siécle alors qu'il éxistait encore la chevalerie snorri?Ceci dit c'est aspect est valable mais je pense qu'il est secondaire.
Cordialement
Il faut féconder le passé pour enfanter l'avenir.
Avatar de l’utilisateur
Barberousse
Contributeur actif
Contributeur actif
 
Messages: 691
Inscription: 22 Juin 2005 18:04
Localisation: BRETAGNE (Morbihan)

Messagede armoisine » 03 Juil 2005 11:15

Un petit détail pour la place de l'étrier. Pour monter à cheval, l'appui sur les étriers est essentiel quand il s'agit de contenir une poussée, de conduire le cheval sans les rênes,etc. C'est tout de même un facteur important en ce qui copncerne l'action au combat.
Il me semble que les romains ne le connaissaient pas et l'ordre des equites était plus prestigieux par la politique et les postes de commandement que par l'action au combat.
Ce que je pense de la naissance de la chevalerie médiévale:il y a eu comme d'hab, conjonction de trois héritage. Romain pour le prestige et la place de l'ordre, germanique pour la valeur au combat, chrétien pour les principes et le contrôle des actes.
Oui je sais c'est un odieux raccourci. J'attends d'en lire plus je ne suis pas très callée sur le sujet.
L'homme n'est pas entièrement coupable: il n'a pas commencé l'histoire; ni tout à fait innocent, puisqu'il la continue. Camus
Avatar de l’utilisateur
armoisine
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1325
Inscription: 02 Juin 2005 20:21
Localisation: Dans mes rêves

Messagede snorri » 03 Juil 2005 11:27

Béatrice pante a écrit:Y'avait til encore des barbares en plein XIVéme siécle alors qu'il éxistait encore la chevalerie snorri?Ceci dit c'est aspect est valable mais je pense qu'il est secondaire.
Cordialement


Que signifie le terme 'barbare' ? Etranger, étranger d'un point de vue politique et religieux.

Il y avait encore des paîens et des non catholiques.

Il faut arrêter de voir les barbares comme des pilleurs sans foi ni loi.
Eitt sinn skal hverr deyja
Chacun doit mourir un jour
Image
Avatar de l’utilisateur
snorri
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 801
Inscription: 25 Nov 2004 15:35

Messagede Barberousse » 03 Juil 2005 11:45

Le mot "barbare"(et ce terme ne me plait pas beaucoup) est tout de même ambigue alors je pense qu'il y devraient en avoir deux mot barbare lors des invasions du début du MA et barbare d'un point de vue politique et religieux comme tu l'a dis snorri mais jusque là les quiproquos existerons ...
Il faut féconder le passé pour enfanter l'avenir.
Avatar de l’utilisateur
Barberousse
Contributeur actif
Contributeur actif
 
Messages: 691
Inscription: 22 Juin 2005 18:04
Localisation: BRETAGNE (Morbihan)

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Le Moyen Age... Info complémentaires

Services et Infos

cron