Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon

La meilleure armée: votre choix?

La différence entre une guerre réussie ou non ne dépend pas uniquement de ses troupes, mais aussi de ses ennemis ainsi que de nombreux facteurs extérieurs.

Messagede mordred » 30 Avr 2005 19:49

Vous avez à composer une armée (à l'époque du XV° siécle) composée de 10 000 combattants et capable de se battre sur n'importe quel terrain d'europe.
Comment composeriez vous cette armée?
Quelle tacique utiliseriez vous?

Pour ma part je choisirais une armée composée de 2/3 de cavalerie et 1/3 d'infanterie.


CAVALERIE :
- 5 000 CHEVALIERS LOURDS constituant l’épine dorsale de mon armée. Ils sont protégés de la tête au pied par une armure gothique à l’épreuve des flèches et des balles d’arqubuses, armure dotée d’un gorgerin pour la protection du cou et de renforts en cotte de maille sur les articulations. Leurs chevaux sont eux aussi protégés par une armure sous forme de bardes de métal protégeant la tête, le poitrail, la croupe et le flanc du cheval. Ils sont armés de lance pour la charge et d’épées.
- 2 000 CAVALIERS LEGERS, en appui des cavaliers lourds de type archers à cheval, protégés par une cuirasse, une cote de maille, des jambière et des gantelet. Ils sont armés en plus deleur arc, d’armes à feu, d’une épée et d’un bouclier.

INFANTERIE
Tous les soldats sont équipés d’une cotte de maille et d’une salade
Ils ont tous en commun comme arme : des poignards ou des dagues, des masses d’arme, une épée courte et un bouclier
1 000 ARCHERS regroupant des archers et des arbalétriers
1 000 HOMMES armés d’armes à feu de type arquebuse
1 000 PIQUIERS équipés d’hallebardes, de fauchards ou de guisarme

TACTIQUE:
- d’abord une attaque de l’infanterie pour tirer sur les rangs ennemis
- puis des assauts des chevaliers lours en deux vagues pour casser les rangs ennemis
attque des flancs de l’ennemi par les cavaliers légers
attaque par l’infanterie pour compléter la besogne.

Avant les bataille je prévois des groupe de 7 cavaliers (5 cavaliers lourds et 2 cavaliers légers) pour effectuer des "raids" de reconnaisance.

Qu’en pensez vous ?
mordred
 
Messages: 6
Inscription: 27 Avr 2005 11:53

Messagede An1000.org » 30 Avr 2005 21:30

Une armée unique ne peut se battre sur tous les terrains.

Le génie du général est de pouvoir adapter son armée en fonction du terrain et de l'armée adverse.

Exemples:

1 - Je défend, je place mon armée de piéton dans un bois... 2/3 de ton armée ne peuvent rien faire, sans compter tes archés qui tirent sur les glands et les chataignes.

2 - Je défend, je prend des piquiers suisses, réputés dans l'art de la lance longue et j'attend tes cavaliers. Des boucliers larges et haut en première ligne pour les protéger des volées de flèche.

3 - Je t'attaque l'hivers, je ne crains rien contre tes lourds chevaliers qui s'enlissent dans la boue...

4 - J'ai des espions, et je sais que tu lèves une armée. Je pille donc tes fiefs limitrophes pour t'apauvrir. Sans argent comment monter ton armée de légende.

Bref, l'armée unique n'existe pas.


mais si vous souhaitez parler armée, je peut créer un forum spécial DBM "DE BELLIS MULTITUDINIS".
Là, on verra les connaisseurs échanger leur point de vue.
Rod
Les petits ruisseaux font les grandes rivières...
Avatar de l’utilisateur
An1000.org
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 808
Inscription: 18 Sep 2004 09:30

Messagede Ytyuï » 13 Juin 2005 08:54

Ton armée est bine belle, amis c'ets vraie qu'une armée qui ne change pas ne peut pas durée, bien qu'uun général peut avoir quelques préférences.
Et pour avoir une armée sibien équipée pour autant de toutlemondelesgens, il faut avoir énormément d'argent! C'ets pas un petit seigneur qui va s'en payer une! Mais plutôt un roi, ou un grands seigneur du "même rang" que le roi. :?
Pourquoi devoir gagner sa vie alors que les dieux nous la donnent à la naissance?

Proverbe Myraï.
Avatar de l’utilisateur
Ytyuï
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 162
Inscription: 19 Mar 2005 23:21
Localisation: près de Nantes(44)

Messagede Barberousse » 10 Sep 2005 17:48

C'est sur cela aide d'avoir de l'argent mais cela n'est pas necessaire on peut très bien etre a la tête d'une révolte du peuple et etre fin tacticien et etre plus puissant qu'un haut seigneur!D'accord c'est rare mais la révolte William Walace en est un exemple,après cela dépend du général ,de l'environnement ,de sa puisance de frappe,des réserves de nourritues qu'il peut avoir,d'éventuel renforts ,sans oublier la stratégie ....Autant de cause qui détermine un bataille ou même escarmouches ,dès lors ces mots ont une signification "une bataille n'est jamais gagné!".
Il faut féconder le passé pour enfanter l'avenir.
Avatar de l’utilisateur
Barberousse
Contributeur actif
Contributeur actif
 
Messages: 691
Inscription: 22 Juin 2005 18:04
Localisation: BRETAGNE (Morbihan)

Messagede Ytyuï » 11 Sep 2005 16:28

Au XVsiècle, je ne pense aps qu'un révolutionnaire, à pu rassembler 5000 cavaliers lourds en armures gothiques, et tout le reste! C'est énormes! A part des ordres de chevaleries, des rassemblemant de troupes pour des grandes battailles comme La navas de tolosa, Hasting, Azincourt etc... des battailles importantes et imposantes surtout. Enfin des cconflit à l'échelle d'un état entier ou d'une alliances d'état, peut rassembler autant de cavaliers de la sortes. Mais je ne pense pas qu'un conflit entre seigneurs le puisse. 5000hommes, à plus de 95% des nobles(parce que la chevalerie à cette époque est très fermée) et encore, ils faudrait que tout ces gens ai les moyen de se payer l'armure gothique et tout ce qui va avec. Beaucoup de ces chevalier aurait un domaine ou une propriétée à gerer, si jamais ils n'ont plus de feme, ou que la régence soit mal faites où autres, ils ne voudraient pas tous rester. Il faut aussi rallier tout ces chevalier à sa cause! ce que ne pariat pas évident...
Et ils faut aussi penser à toutes les logistiques de ravitaillemenet, la boof, pour els hommes et les annimaux, les forgerons(ça en fait de la ferailles toutes ces armures, ces bardes et le retse), tous les homme sde mains, des chevaliers, toute la piétaille, ceux qui suivent les combats etc...

Et pour qu'elle puisse vaincre sur plein de terrain, il lui faudrai un grand moral, un bon général, sachant le maintenir, ainsi que la discipline dans els troupes. Prévenir les maladies etc... Ne pas s'attiré la foudres des populations, ont peut conquérir un pays mais il faut ensuite pouvoir le gérer, ainsi que son peuple etc...
Pourquoi devoir gagner sa vie alors que les dieux nous la donnent à la naissance?

Proverbe Myraï.
Avatar de l’utilisateur
Ytyuï
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 162
Inscription: 19 Mar 2005 23:21
Localisation: près de Nantes(44)

Messagede Jehan » 04 Jan 2006 13:29

10 000 hommes ! Tu es bien riche homme qui peut se payer une armée pareille ! C'est extrêmement rare, même à la fin du Moyen Age. 3 à 5000, c'est déjà une très grande armée.

Pour ma part, au XV° siècle, je privilégierais l'infanterie, associant piquiers, archers, arbalétriers, assaisonné de quelques bombardes, couleuvrines et autres ribaudequins, et quelques sapeurs pour chaver fossés, elever talus, tresser plessis, et ainsi combiner défense avec offensive pour laquelle un corps plus modeste de cavaliers ne serait pas inutile.
Jehan
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 359
Inscription: 15 Déc 2005 14:00

Messagede Jehan » 04 Jan 2006 13:31

Un dernier mot : le choix du terrain ! Il faudra que mes éclaireurs et mes espies t'aient à l'oeil.
Jehan
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 359
Inscription: 15 Déc 2005 14:00

Messagede Conrad Von Guirsberg » 16 Avr 2006 19:28

des chevaliers!!!!!!!!!!!et le fameux montejoie ansi que du bon vin
Avatar de l’utilisateur
Conrad Von Guirsberg
Petit contributeur
Petit contributeur
 
Messages: 44
Inscription: 30 Mar 2006 16:17
Localisation: france (alsace)

Messagede edge » 07 Mai 2006 08:12

je suis assez daccord avec jehan, pour ma part je parierais bien sur l'infanterie, les archers et l'artillerie. un bon gros coup de coulevrine dans les dents ca fait du menage sur un groupe de chevalier adverse.
le choix duterrain, celui d'avoir linitiative et le controle du rythme de la bataille sont les éléments essentiels d'une victoire. preuve en est la deculotté cul nu d'azincourt , alors que les francais étaient le triple des anglais.
Jacques Demaille, écrivain public. auteur du deja celebre "Jeux et dances à la cour du roi Charles VIII".
http://atelier-pitoguete.over-blog.com/
edge
Petit contributeur
Petit contributeur
 
Messages: 23
Inscription: 14 Oct 2005 10:14

Messagede gauvin » 31 Juil 2006 10:06

Je pense que l'armée de mordred a toutes ses chances. En effet, il ne faut pas considérer les chevaaliers comme des anes, bien au contraire.
Si il y a eu quelques batailles perdues par les chevaliers, c'est par un défaut de la chaine d commandement.
Avec un commandement efficace, je ne pense pas que les chevaliers se fassent prendre dans de tels pièges.
Même si par exemple ils poursuivaient les soldats à pied dans la forêt, je pense que des chevaliers lourdement armés et équipés auraient l'avantage dans des combat face à face en petits groupes.

Votre avis?
merci
gauvin
 
Messages: 3
Inscription: 29 Juil 2006 13:25

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Le Moyen Age... Info complémentaires

Services et Infos