Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon

La mort au Moyen Age: Les Ars Moriendis

Le Moyen Âge est la période de l'Histoire située entre l'Antiquité et la Renaissance. Traditionnellement, on le fait commencer en 476 et le terminer en 1492.

Messagede Rekk » 17 Oct 2009 18:14

A ce propos, même si cela vient un peu tard, il y a ce livre-là sur la mort au Moyen Age :

- Danièle Alexandre-Bidon, La Mort au Moyen-Age, XIIIe-XVIe siècle, « Pluriel - La vie quotidienne », Hachette, Paris, 1998, 335 p.
A peste, fame et bello, libera nos domine ! - « De la maladie, de la famine et de la guerre, délivre-nous, Seigneur ! » (litanie médiévale bien connue)
Image
Avatar de l’utilisateur
Rekk
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 195
Inscription: 17 Oct 2004 14:44
Localisation: Courcouronnes, Essonnes (91), France

Mourir au moyen âge

Messagede petit xong » 24 Sep 2010 13:18

Prochainement, au Musée du Cinquantenaire de Bruxelles, s’ouvrira l’exposition Entre Paradis et Enfer, une grande fresque historique consacrée à la mort au moyen âge, du VIe au XVIe siècle. Les organisateurs n’ont pas lésiné sur les moyens. Le visiteur pourra en effet découvrir ce thème passionnant à travers une scénographie audacieuse et dynamique associant près de 250 œuvres d’art, objets du quotidien, manuscrits, gravures, tableaux, mais aussi monuments funéraires et reconstitutions de sépultures. Ces pièces proviennent non seulement des plus grands musées européens, mais aussi de collections privées et d’organismes publics. Certaines d’entre elles n’ont encore jamais été exposées. Il s’agit donc d’une occasion à ne pas manquer !

De nos jours, la mort est devenue un sujet tabou, que l’on ose à peine évoquer en société et qui reste en général limité au cercle familial et aux milieux médicaux. Il n’en a cependant pas toujours été de même. Au moyen âge la mort était omniprésente. Elle frappait s ans distinction tous les âges et toutes les classes sociales. Côtoyée dès la prime enfance, elle n’était pourtant pas forcément vécue avec fatalisme et résignation. Véritable acteur de sa propre mort, l’homme médiéval dirigeait sa vie de manière à assurer le Salut de son âme. Il veillait également de manière active au Salut de ses congénères par le biais de prières et de messes commémoratives. Dans la société médiévale, la mort était en réalité un maillon clef de la cohésion sociale. Intimement associée au quotidien, elle faisait donc véritablement partie de la vie. La structure même de l’exposition prend en compte cet important facteur.

Dans un premier temps, le visiteur abordera cette thématique à travers les différents aspects du contexte sanitaire et médical, en empruntant successivement les yeux de l’historien, de l’historien de l’art, de l’archéologue et de l’anthropologue. Cette première analyse de la mort et de son contexte le conduira ensuite à la chambre du mourant, où il pourra découvrir les différentes pratiques et rituels funéraires. De là, il débouchera sur la troisième section, consacrée à la topographie de la mort, c'est-à-dire au cimetière, aux sépultures et aux monuments. Véritable source de réflexion religieuse et philosophique, la mort a motivé, pendant près de mille ans, de multiples réalisations plastiques et littéraires. La quatrième partie, qui leur est consacrée, retrace l’évolution de ces pratiques artistiques, de l’aube du christianisme jusqu’à la fascination morbide des derniers siècles médiévaux,
Loin d’être lugubre, l’exposition passionnera tout ceux qui s’intéressent à la vie, tout simplement.

Informations pratiques
Entre le Paradis et l’Enfer - Mourir au Moyen Âge
2/12/2010 – 24/04/2011

Musée du Cinquantenaire
Parc du Cinquantenaire 10
B – 1000 Bruxelles
+32(0)2 741 72 11
www.mrah.be - info@mrah.be

Heures d’ouverture
Ma – di, 10:00 – 17:00
Fermée le lundi, les 25/12 et 1/01
Nocturne spéciale en collaboration avec le Conseil bruxellois des Musées : je 2/12, 17:00 – 22:00, avec des tarifs réduits exceptionnels de € 2,50 et € 1 (-26 ans)!!!
Nocturnes publiques les je 6/01, 3/02, 3/03 et 7/04, 17:00 – 22:00
Museum Night Fever : sa 26/02 – 19:00 – 01:00
La caisse ferme toujours une heure avant l’heure de fermeture de l’exposition.

Prix d’entrée
€ 10 - € 9 - € 5

Visites guidées
Max. 15 personnes par groupe
€ 62 (ma-ve) / € 75 (sa-di) + ticket d’entrée de l’exposition
Groupes scolaires : € 40 (max. 15 élèves par guide) + entrée € 5 par élève
Informations et réservations (au plus tard 3 semaines à l’avance) : +32(0)2 741 73 11 - sec@mrah.be

Catalogue
Entre le Paradis et l’Enfer – Mourir au Moyen Âge, sous la direction de Sophie Balace, Alexandra De Poorter et Frans Verhaeghe, Fonds Mercator, Bruxelles, décembre 2010
28 x 24 cm – 232 p. – broché
+32(0)2 548 25 36 - fl@mercatorfonds.be
www.mercatorfonds.be

Museumshop
+32 (0)2 741 73 62 - museumshop@kmkg.be

Restaurant / Cafétéria ‘Le Midi 50’
+32 (0)2 735 87 54 - restauration.nouvelle@skynet.be

Accès
Train : Bruxelles-Central (+ métro), Schuman
Métro : Schuman
Tram-bus : 22, 27, 61, 80, 81
Grand parking pour voitures et autocars

[nouveau logo B-Excursion]
B-Excursion : Train + Entrée
En vente dans les gares SNCB

activiteiten van de Educatieve en culturele dienst
lerarendag
Za 04/12 - 10:00
inschrijven via www.lerarenkaart.be

lezingen
Zo 05/12 - 10:30
Leven voor de dood; dood voor het Leven. Het omgaan met de dood en de dode in een laatmiddeleeuwse samenleving uit de Zuidelijke Nederlanden (Paul Trio)

Zo 23/01 - 10:30
Overgangsriten van de dood in China en Indochina (Frans Boenders)

Zo 06/02 - 10:30
Het hellebeeld in het Oost-Aziatische boeddhisme (Ineke Van Put) -Ism BIHCS

Zo 20/02 - 10:30
Ars moriendi (werktitel) (Brigitte Dekeyzer)

Zo 27/03 - 10:30
De mummie ‘van de borduurster Euphemia’ en haar grafinboedel. Nieuw licht op een oude vondst (Mieke Van Raemdonck) - ism EGKE

€ 6 / € 5
gratis voor leden van VED en Per Musea
voor leden EGKE op 27.03.2011
voor leden BIHCS op 06.02.2011

cursussen
Do 07, 14, 21, 28/10 - 10:15-12:45
Het uur van de dood. Mysterie of taboe? (Katharina Haemers)- Ism Amarant
Niet-leden: € 46,00, reductie: € 44,00, leden Amarant en VED: € 39,00
Info en inschrijvingen: +32 (0)70 23 30 48

Wo 10, 17, 24/11 en 01/12 - 14:00-16:30
Sterven in stijl. Een inleiding tot de funeraire kunst (Stefan van Camp)
Ism Amarant
Niet-leden: € 46,00, reductie: € 44,00, leden Amarant en VED: € 39,00
Info en inschrijvingen: +32 (0)70 23 30 48

Za 19, 26/02 en 5, 12, 19, 26/03 - 10:30 – 12:30
Monsters, mystiekers en misverstanden. De middeleeuwen zijn anders (Jozef Janssens)
Ism Universiteit Vrije Tijd – Davidsfonds
Prijzen ?
Info en inschrijvingen: www.universiteitvrijetijd.be of +32 (0)16 31 06 30

wandelvoordracht Broodje Brussel
Do 16/12 - 13:00-14:00
Tussen Hemel & Hel (Christine Willemen)
€ 7

wandelvoordracht voor blinden en slechtzienden
Za 8/01 - 14:30
Tussen Hemel en Hel – verbale beschrijving
* € 6 + € 9 toegangsticket (gratis toegang voor 1 begeleider per blinde of slechtziende)

museumatelier
JUB-club (10-14 jaar)
Pasen / ? 4 dagen - 9:30 – 16:30
Levend en/of dood in de Middeleeuwen (werktitel)
€ xx,00 /VED € xx,00

MUSjes (6 - 10 jaar)
Pasen /2 dagen - 9:30 – 16:30
Met Pietje de dood op stap (werktitel)
€ 34,00 /VED € 27,00

pedagogisch dossier
gratis te downloaden op www.kmkg.be


Activités du Service éducatif et culturel
Journée d’informations pour enseignants
Sa 4/12 – 13 :30
Infos et réservation : +32 (0)2 741 73 11

Au banquet de la grande faucheuse
Contes en famille à partir de 7 ans
Sa 2/10, 6/11, 4/12, 05/02, 05/03 et 02/04 - 15 :00
€ 6 / € 5 / € 3
Inscriptions : +32 (0)2 741 73 11

Cours conférences d’histoire de l’art
Chronique médiévale : de vie à trépas
me 9 :45 | sa 14 :00

09 et 12/02/11
Les morts parlent des vivants : l’archéologie funéraire des Mérovingiens au XVIe siècle (Brigitte Fossion)

23 et 26/02/11
À la table des seigneurs, des moines et des paysans (Gisèle Vanbeveren)

16 et 19/03/11
Reliquaires : emblèmes de culte universels (Jacqueline Gérard)

30/03 et 02/04/11
Visites guidées de l’exposition

Conférence : € 7 / € 5,50
Abonnement : € 18 / € 15
Visite guidée : € 13 / € 12 (priorité aux abonnés et inscription obligatoire)
Informations et inscriptions : +32 (0)2 741 72 15 ou +32 (0)2 741 73 11 ou sec@mrah.be

Stage de Pâques sur le Moyen âge
Enfants de 6 à 12 ans
19-22/04 - 9:30 – 16:30
€ 80 / € 60 pour les membres de la Diffusion Culturelle
Maximum 30 participants
Informations et inscriptions : +32 (0)2 741 72 18 ou dynamusee@mrah.be

Dossier pédagogique
À télécharger gratuitement sur www.mrah.be

Éd. Resp. / v.u.: M. Draguet, MRAH, parc du Cinquantenaire 10, B – 1000 Bruxelles

[logos : Pol. Scientifique (nouveau) ; .be (ou présidence belge ??) ; sponsors ; mediapartners ; ?]
petit xong
 
Messages: 1
Inscription: 24 Sep 2010 12:41

Messagede armoisine » 30 Déc 2010 00:48

Question d'outre tombe: mais qu'est ce qu'un ars moriendes exactement?
Cela nous permettrait de grandir sagement je suppose, de savoir ce qu'il en est.
Parce que ma mémoire déchoit et que mon savoir n'est plus que supposition, je souhaiterais savoir de quoi il retourne ici exactement...

J'ai photographié une statue assez remarquable dans la crypte du couvent St Georges à Prague, une sorte de memento mori du XVIème siècle, si les guides ne m'abusent... Cela correspond-t-il au sujet de recherche? Sinon, qu'est ce que c'est?

Image
L'homme n'est pas entièrement coupable: il n'a pas commencé l'histoire; ni tout à fait innocent, puisqu'il la continue. Camus
Avatar de l’utilisateur
armoisine
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1325
Inscription: 02 Juin 2005 20:21
Localisation: Dans mes rêves

Messagede Saint Louis » 30 Déc 2010 09:04

"La mort au moyen âge" Un book de Jean-Pierre Deregnaucourt fort intéressant ! - Edition Jean-Paul Gisserot.
Si vis pacem, para bellum.
------------------------------------
Ignorantia legis non excusat
Avatar de l’utilisateur
Saint Louis
Contributeur
Contributeur
 
Messages: 90
Inscription: 26 Sep 2005 12:46
Localisation: Sainte Chapelle

Re:

Messagede Morgwenn » 17 Jan 2012 21:22

armoisine a écrit:Question d'outre tombe: mais qu'est ce qu'un ars moriendes exactement?
Cela nous permettrait de grandir sagement je suppose, de savoir ce qu'il en est.
Parce que ma mémoire déchoit et que mon savoir n'est plus que supposition, je souhaiterais savoir de quoi il retourne ici exactement...

J'ai photographié une statue assez remarquable dans la crypte du couvent St Georges à Prague, une sorte de memento mori du XVIème siècle, si les guides ne m'abusent... Cela correspond-t-il au sujet de recherche? Sinon, qu'est ce que c'est?

Image


Je dépoussière un peu ce post , histoire de répondre pour ceux qui seraient intéressés.

L'Ars Moriendi , c'est littéralement l' "art de bien mourir". Avec la diffusion des testaments au XIV eme siècle et aussi à cause du vide laissé par la grande vague de Peste Noire dans les effectifs ecclésiastiques, cette manière de se préparer à une bonne mort se diffuse notamment dans l'iconographie.
Très souvent, au pied du lit du moribond, une lutte entre anges et démons fait rage pour l'obtention de son âme. Pour son salut, l'homme au seuil de la mort doit savoir quelle conduite est la plus appropriée pour éviter les pièges tendus par les diables , notamment en prononçant les prières adéquates. Grâce à ces ars moriendi l'Eglise lui fournit la "recette" pour le réconforter dans cette étape difficile.
Mourir sans les derniers sacrements était la pire chose qui pouvait arriver à un chrétien. La Peste Noire a malheureusement multiplié les cas de morts en état de péché. Les ars moriendi permettent d'éviter cette damnation éternelle et l'angoisse du trépas.

Le "memeto mori" c'est plutôt le rappel ,sous forme d'injonction ( "souviens toi que tu vas mourir !!!") , que chacun va mourir à un moment ou à un autre mais dans la vie quotidienne . La vie terrestre n'est que vanité . C'est pourquoi il y avait des cercueils de table par exemple...
Il est vrai que la mort sous forme de squelette était présente dans les tombes de la Renaissance comme pour prouver cet état de fait. Parfois, il brandit le sablier pour rappeler que le temps est compté...

Cependant, la Renaissance va plutôt employer la forme sèche (juste les os) du squelette et non sous la forme du cadavre en putréfaction , c'est à dire le transi (qui devient d'ailleurs le moribond dans les affres de l'agonie à cette période) présent dans la sculpture funéraire.
Au vu de la photo du personnage de Prague, je dirai qu'il s'agirait plutôt d' un transi ( le cadavre pourrissant ) Nous sommes dans une crypte où sans doute sont enterrées les moniales. Le squelette est apparemment entouré d'un suaire et puis les formes autour de lui et sur lui ressembleraient à des entrailles. Faudrait voir de plus près...mais c'est l'impression que j'ai. :? Soit une représentation locale de la mort ( il me fait un peu penser à l'Ankou breton) Soit effectivement un memento mori particulier ( souviens toi que tu deviens poussière...) En sachant que le memento mori serait plutôt un crâne dans le genre "vanités"
Voici des exemples ( pour illustrer et peut-être éclaircir un peu mon propos :wink: ) Image (transi)
Image ( ankou)
Image (memento mori)

Si je l'avais vu de mes propres yeux; j'aurai pu être plus précise...
Avatar de l’utilisateur
Morgwenn
 
Messages: 7
Inscription: 15 Jan 2012 19:51
Localisation: Annwyn

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Le Moyen Age... Info complémentaires

Services et Infos

cron