Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon

La place des femmes

Le Moyen Âge est la période de l'Histoire située entre l'Antiquité et la Renaissance. Traditionnellement, on le fait commencer en 476 et le terminer en 1492.

Messagede Barberousse » 28 Juin 2005 16:28

Je voudrait rajouter quelque chose au niveau de la condition des femmes,devons nous regarder le moyen age comme un temps d'obscurité alors que le XIX ème était vraiment une tragique époque pour la condition fémine avec la bourgeoisie...
Il faut féconder le passé pour enfanter l'avenir.
Avatar de l’utilisateur
Barberousse
Contributeur actif
Contributeur actif
 
Messages: 691
Inscription: 22 Juin 2005 18:04
Localisation: BRETAGNE (Morbihan)

Messagede Ytyuï » 28 Juin 2005 19:53

De même que le XVI XVII et XVIII. :wink:
Ben non justement!
Pourquoi devoir gagner sa vie alors que les dieux nous la donnent à la naissance?

Proverbe Myraï.
Avatar de l’utilisateur
Ytyuï
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 162
Inscription: 19 Mar 2005 23:21
Localisation: près de Nantes(44)

Messagede armoisine » 30 Juin 2005 20:00

Selon moi, une réflexion sur la condition des femmes au Moyen Age ne peut être qu' hypothétique. En effet, quelles sont les sources qui permettent de sortir des lieux communs et de dire que c'était mieux à cette époque? L'histoire de deux trois moniales, telle ou telle femme de haute naissance, un cas exceptionnel comme celui des femmes guerrières, ne peut rendre l'atmosphère générale de l'époque. Inutile de dire que les 99% des femmes dont on ne connaît que très peu de choses sont assez ignorées. Leur statut transparait à travers des écrits religieux mais étaient-ils réellement suivis, partout (villes naissantes et campagne), au Nord, au Sud, dans toutes les familles?

Alors oui, une femme ça fait des enfants et les hommes non. Alors elles s'occupent des enfants, faut bien les allaiter, et puis il arrive même qu'à cette époque, des gens soient amoureux et se respectent. Ca me parait évident, les humains n'ont pas tellement changés. De plus je pense que la mentalité de l'époque ne considérait pas la liberté de l'individu comme un acquis. Il faut se remettre dans cette atmosphère et admettre que faire des enfants, les élever, travailler, était naturel et nécessaire.

Pour en revenir au cas Jeanne, et autre, il est indissociable de l'influence religieuse de l'époque. On considérait que les femmes, euh, les vierges, avaient un lien mystique privilégié avec Dieu, et donc une certaine aura. D'où le mouvement favorisé de plus par des clans de pouvoir qui l'ont plus ou moins instrumentalisé.
Une question aussi, pourquoi patriotique et non nationaliste? Parler de patriotisme avant la Révolution, n'est ce pas un peu anachronique?

Pour finir, il me semble que les sociétés germaniques fesaient une place sérieuse au femmes dans un système matriarcal où la transmission de nom se fesait par la famille de la mère. Le droit de mainbourg (je crois) a subsisté jusqu'à Clovis, dont la femme Clothilde a du trancher sur la question du sort de ses petits enfants sous pression d'un de ses fils qui devant son consentement a fini par les tuer. C'est brouillon mais trop long à raconter, voir réglement de la succession de Clodomir par Childebert et Clotaire.

Et une dernière pour la route: la religion est toujours passée par les femmes habituées à une certaine humilité pour amadouer le mari et former les enfants. L'église, même si elle s'est évertuer à placer le modèle de Marie loin, très loin de la femme réelle, a cherché à institutionnaliser la place de la femme pour en faire un relais fiable dans les familles. C'était un peu interessé mais reconnaissons tout de même que dans un souci de justice divine, on souhaitait plus de droits et d'égalité (?) pour la femme puisque le consentement de la jeune fille était l'une des conditions indispensable à la validité d'un mariage.
Avatar de l’utilisateur
armoisine
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1325
Inscription: 02 Juin 2005 20:21
Localisation: Dans mes rêves

Messagede Barberousse » 01 Juil 2005 12:33

Il est vrai que ce que nous disons n'est que hypotése ,seulement pour répondre a ta question à savoir patriotisme ou nationaliste et bien a l'époque les gens ne se sentait pas appartenir a une nation ,même s'il avait un roi,il avait un sentiment d'appartenance à leur région mais pas encore à leur nation c'est pourquoi le mot "nationaliste" me déplu et jai préféré utilisé patriotisme...
Il faut féconder le passé pour enfanter l'avenir.
Avatar de l’utilisateur
Barberousse
Contributeur actif
Contributeur actif
 
Messages: 691
Inscription: 22 Juin 2005 18:04
Localisation: BRETAGNE (Morbihan)

Messagede armoisine » 01 Juil 2005 15:07

Il existe peut être un terme pour rendre cet aspect mais je sèche aussi. :wink:
Avatar de l’utilisateur
armoisine
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1325
Inscription: 02 Juin 2005 20:21
Localisation: Dans mes rêves

Messagede Barberousse » 01 Juil 2005 17:21

Jeanne d'arc ressentait de l'affection pour son roi mais ne connaissant pas la france ,il était seulement des patriotes ,des confréres ,des fréres...IL exista sans doute un terme mais ce sentiment est assez difficile à exprimé ,en tout cas nationaliste est à exclure...
Il faut féconder le passé pour enfanter l'avenir.
Avatar de l’utilisateur
Barberousse
Contributeur actif
Contributeur actif
 
Messages: 691
Inscription: 22 Juin 2005 18:04
Localisation: BRETAGNE (Morbihan)

Messagede bélibaste » 02 Juil 2005 00:05

:? Et Julien, je ne généralise pas, simplement ce versant existait et il faudrait arrêter de tout enjoliver. La vie dans les campagnes durant le long moyen âge, n'était pas qu'une partie de plaisir ni un grand spectacle cinématographique.
J'ai trois volumes sur des registres d'inquisition dans le sud de la France, écrits par des clerc les témoignages te surprendraient...
cordialement
bélibaste
 

Messagede armoisine » 02 Juil 2005 14:04

Je me permet un petit virage.
On parle de Jeanne d'arc, de la place des femmes et d'inquisition. Je suis étonnée qu'on ait pas encore évoqué la sorcellerie. C'est peut être parce qu'une des idées reçues sur le MA c'est "Pendez là, sorcière, elle a ruinée ma récolte en n'y jetant qu'un seul coup d'oeil!.......", alors qu'en fait la foire aux bûchers pour sorcellerie, et uniquement sur ce chef d'accusation, prend place à l'époque moderne.
Non? demande d'info.
Jeanne d'Arc a été épargnée mais les anglais font pression. Ca sent le roussi, on cherche à la faire tomber. Pas pour sorcellerie, mais parce qu'elle a remis ses habits d'homme alors qu'elle s'était repentie et promis de se remettre en habits de femme. Elle était relapse, et ça c'est très mauvais à l'époque.
Avatar de l’utilisateur
armoisine
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1325
Inscription: 02 Juin 2005 20:21
Localisation: Dans mes rêves

Messagede Smaragde » 03 Juil 2005 08:51

Dans le cas de Jeanne, c'est aussi parce qu'ils n'ont pas pu démontrer de crime d'hérésie/sorcellerie qu'il leur a fallu employer l'argument vestimentaire (et politique sur le fait qu'elle était dans le camp opposé, quand même, ce que les Anglais regrettaient amèrement).
Lao-Tseu a dit: "Deux Sake et que ça saute!"

"Si tu te sens sombrer dans la Folie... PLONGE!"
Vieux Proverbe Malkavien
Avatar de l’utilisateur
Smaragde
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 140
Inscription: 15 Avr 2005 22:37
Localisation: Bruxelles - Belgique

Messagede Barberousse » 03 Juil 2005 09:16

Tout à fait d'accord béliaste ,je sais pertinament que la vie était rude et que la violence subsistait mais tout de même retrouvons nous dans notre moyen age une époque de croissance qui égale celle là?...Je connais également les crimes qu'a pu connaitre cette époque avec l'inquisition seulement cela n'empeche pas d'etre une époque formidable ,at-on dénier le XXème siécle parce que les nazis exterminait les juifs ,cela est une page triste de l'histoire,j'en convient tout à fait seulement devont nous oublier en 1948 qu'il ya eu le droit de vote des femmes ...C'est dans cette obtique que je me place dans ma référence du moyen age ,ceci dit je comprend ce que tu veux exprimé.
Cordialement
Il faut féconder le passé pour enfanter l'avenir.
Avatar de l’utilisateur
Barberousse
Contributeur actif
Contributeur actif
 
Messages: 691
Inscription: 22 Juin 2005 18:04
Localisation: BRETAGNE (Morbihan)

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Le Moyen Age... Info complémentaires

Services et Infos