Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon

le consolamentum des cathares

Ensemble des croyances, des dogmes, des pratiques et des rites définissant le rapport de l'humain avec le sacré durant le Moyen Âge.

Messagede Trencavel » 08 Sep 2006 17:22

[... edité par admin]Bref, on peut retourner au sujet de ce forum .
Défends-moi par l'épée, je te défendrai par la plume .
Avatar de l’utilisateur
Trencavel
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 134
Inscription: 08 Sep 2005 15:56
Localisation: Tarn (81) Pays Cathare aussi, en Albigeois

Messagede Guilhem » 27 Avr 2008 07:45

Mon Dieu que de choses bizarres peut-on lire ici.
Les cathares achevant les mourants alors que leur doctrine leur interdisait de tuer, ne serait-ce qu'un animal. Grave erreur.
La métempsychose, dont la seule trace qu'on ait est une plaisanterie d'un bon chrétien disant à un autre que s'il persiste il pourrait bien se retrouver incarné en porc. Cette idée de transmigration animale est sans valeur au regard du principe cathare que l'esprit doit faire un travail d'introspection pour progresser. Le passage en cycle animal créerait un "blanc" sans aucune validité.
Les femmes cathares avaient les mêmes droits et prérogatives que les hommes dans l'église. Jusqu'à la répression, aucune n'a été vue prêchant seule. Il faut dire qu'à l'époque, les femmes préféraient éviter de voyager par les routes, d'autant que les bons chrétiens voyageaient à deux du même sexe.
Plus tard, les femmes prirent des responsabilités pastorales en raison de la répression qui réduisait le nombre de chrétiens disponibles. L'excellent ouvrage d'Anne Brenon le montre bien.
Je signale que les femmes occitanes pouvait devenir "seigneures" pour peu qu'elles soient majeures, non mariées et aînées de la fratrie à la mort du père.
M. Biget, père du déconstructionnisme, risque peu d'être considéré comme une référence en cathairsme qu'il considère comme une invention de l'Inquisition comme - d'après lui - la shoah serait une invention du sionisme.
Sur ce dernier point il a fait prudemment marche arrière devant les risques réels qu'une telle affirmation lui faisait encourir mais, sur les cathares il maintient ses positions vu que les risques sont bien moindre et que le ridicule ne tue pas.
«Au terme de sept-cents ans, le laurier reverdira.» Attribué à Guilhem Bélibaste (1309)
Avatar de l’utilisateur
Guilhem
 
Messages: 9
Inscription: 27 Avr 2008 06:51
Localisation: Carcassonne (11)

Messagede Guilhem » 27 Avr 2008 07:55

Je rappelle à chacun que le catharisme n'est pas un sujet dogmatisé.
Tout le peut et a écrit sur la catharisme, le pire comme le meilleur.
Après la vision romantique de Déodat Roché et de Napoléon Peyrat (qui cherche surtout comme Parmentier, Poupin, Jas et d'autres à faire du protestantisme le petit frère du catharisme), vint René Nelli qui fit un travail bien meilleur mais toujours un peu orienté et surtout, la révolution date de 1976 avec Jean Duvernoy dont les découvertes et la traduction des registres de jacques Fournier firent prendre aux travaux sur le catharisme un tour nouveau.
Donc, lisez d'abord, Duvernoy, son élève Brenon, Nelly, Gasc et quelques autres de ce gabarit avant de lancer des certitudes qui ne s'appuient sur aucune recherche digne de ce nom.
Vous trouverez toujours de joyeux lurons ici ou là. Sachez qu'il y a actuellement en Ariège une "évêque cathare" mariée, mère de quelques rejeton et forte consommatrice de viande !!! Et ce n'est pas la pire.
«Au terme de sept-cents ans, le laurier reverdira.» Attribué à Guilhem Bélibaste (1309)
Avatar de l’utilisateur
Guilhem
 
Messages: 9
Inscription: 27 Avr 2008 06:51
Localisation: Carcassonne (11)

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Le Moyen Age... Info complémentaires

Services et Infos

cron