Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon

Le droit de cuissage

Le Moyen Âge est la période de l'Histoire située entre l'Antiquité et la Renaissance. Traditionnellement, on le fait commencer en 476 et le terminer en 1492.

Messagede Aaarrrgggh » 02 Avr 2007 05:48

Foulques a écrit:
gunelle a écrit:Il en est de meme de vous,puisque vous prenez le parti de Michelet. :roll:

Hum, je ne vois pas en quoi constater qu'un historien est intellectuellement honnête, puisqu'il avoue sa subjectivité, est prendre son parti...

Aaarrrgggh a écrit:Je ne trouve que des ouvrages évasifs sur le paysan, son mode de vie, du début à la fin du moyen-age. Mais c'est beaucoup trop vague.

Néanmoins, que dire des sources médiévales citées par Eugène ? Ont-elles été faussées, crées de toute pièce ? Ou est-ce simplement une mauvaise interprétation de la part de l'auteur ?

Je ne sais pas, ses sources sont à prendre avec d'autant plus de prudence en se mettant à sa place et voir l'avantage idéologique qu'il a pu en retirer.

C'est curieux que tu ne vois pas d'ouvrage complet sur la question. Dans la collection "la vie quotidienne au...", ça reste vague ? Ou alors Verdon, il n'y a pas consacré un sujet ?


Le problème c'est que je trouve des sources, certes, mais pour les siècles avant le 15eme et ce qui me surprend, c'est que comme celui-ci est à cheval entre le moyen-age et la renaissance d'après la coupe historique de l'histoire, je ne trouve vraiment pas grand-chose dessus, à part des sources historiques issues de bouquins du 19eme ou quelques petits chapitres ça et là. Et je voudrais bien me fier et me baser sur les siècles antérieurs, m'enfin je ne voudrais pas faire d'erreur avec ça et mélanger la vie du 12eme et celle du 15eme, qui doivent être certainement assez différentes :D
Aaarrrgggh
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 241
Inscription: 10 Nov 2006 06:34
Localisation: Tours

Messagede Aaarrrgggh » 02 Avr 2007 05:50

armoisine a écrit:
Aaarrrgggh a écrit:
gunelle a écrit:
armoisine a écrit:C'est un exemple flagrant.
Une des épreuves du capes consiste à connaître l'histoire et la "déontologie" des disciplines historiques et géographiques.

Et il est constant de remarquer des paradoxes entre la méthode envisagée et le résultat écrit.

En fait il ne faut pas plus faire confiance à l'historien qu'au journaliste. L'historien est le journaliste du passé et autant que lui, il est conditionné et parti pris. Parfois même il a l'amour de la formule et de l'argument, quitte à tordre les faits.


En cela je pense que Michelet est le plus honnête, en inscrivant sa démarche dans sa propre histoire personnelle, "retranscrire la vie passée c'est un travail de soi sur soi" ou quelque chose du genre.

Il en est de meme de vous,puisque vous prenez le parti de Michelet. :roll:


En fait, votre démarche est contradictoire !


Euh, Gunelle, Arg, j'avoue ne pas comprendre le message. Et qui me vouvoie? :shock:

Ce qui est dit là haut c'est que c'est plus facile de déchiffrer de l'historien qui assume sa subjectivité que de décoder un trait politique (par exemple) derrière une démarche qui se veut scientifique.

En c'est temps d'élèction on est prompt à donner du parti pris mais j'avoue ne jamais laisser bien loin mon grand méchant doute...! :lol:


Je parlais simplement du fait que tu disais au début de ton post qu'il ne fallait pas mieux faire confiance à un historien qu'à un journaliste, puis deux lignes plus bas, tu optes pour donner ta confiance à Michelet !
Aaarrrgggh
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 241
Inscription: 10 Nov 2006 06:34
Localisation: Tours

Messagede armoisine » 02 Avr 2007 20:26

Effectivement, au bout d’un moment, on peut également me lire dans ce sens :? :lol: .
Enfin, c’était surtout pour reconnaitre qu’il est parfois difficile de lire un historien au travers de son conditionnement.
Pour quelqu’un comme Michelet, sans y aller les yeux bandés, c’est plus simple quand l’angle adopté est expliqué dès le début. Un ovni à l’époque de l’Histoire posée comme science absolue. Pour finir, je développe le point d'achoppement, selon moi « je pense que Michelet est le plus honnête », est bien différent de « donner sa confiance à ».

Je sais je chipotte, c’est plus fort que moi :oops: !


Quant à l'histoire des paysans, il existe une collection pas trop mal, Histoire de la France Rurale chez Seuil en plusieurs tomes;
le premier s'arrête en 1340.
L'homme n'est pas entièrement coupable: il n'a pas commencé l'histoire; ni tout à fait innocent, puisqu'il la continue. Camus
Avatar de l’utilisateur
armoisine
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1325
Inscription: 02 Juin 2005 20:21
Localisation: Dans mes rêves

Messagede armoisine » 02 Avr 2007 20:32

Pour les pratiques "folkloriques" d'avant-mariage, je cherche un peu... Mais il est vrai que le grand mouvement "folkoriste" date du XIXè. C'est là qu'on s'est beaucoup intéressé à ces rites un peu bizarres pour l'homme "moderne", tout comme l'anthropologie naissante fesait avec les continents nouvellement découverts.

Il existe des historiens anthropologistes aujourd'hui qui se sont intéressés à de tels sujets mais je ne me souviens plus des noms. Ou bien quand c'est le cas, il s'agit surtout de la période moderne, et notamment de la Révolution, riche en sources et toujours fascinante...
L'homme n'est pas entièrement coupable: il n'a pas commencé l'histoire; ni tout à fait innocent, puisqu'il la continue. Camus
Avatar de l’utilisateur
armoisine
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1325
Inscription: 02 Juin 2005 20:21
Localisation: Dans mes rêves

Messagede Aaarrrgggh » 04 Avr 2007 16:03

Ok, merci pour la référence sur l'histoire rurale, j'en prends note.

Au sujet de Michelet, pardon si je dis une bêtise (on est là pour apprendre), mais je ne connais pas tellement les historiens de l'époque à part quelques-uns, n'est-ce pas celui qui au début avait complètement descendu le moyen-age avant d'en être un mordu ?
Aaarrrgggh
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 241
Inscription: 10 Nov 2006 06:34
Localisation: Tours

Messagede armoisine » 04 Avr 2007 18:37

Effectivement son oeuvre est marquée par son évolution personnelle.

On avait eu une discussion sur Michelet entre autre ici:
http://www.an1000.org/forum/383_0-le-phenomene-romantique.html

Mais je cherche un autre post que je ne retrouve plus...
L'homme n'est pas entièrement coupable: il n'a pas commencé l'histoire; ni tout à fait innocent, puisqu'il la continue. Camus
Avatar de l’utilisateur
armoisine
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1325
Inscription: 02 Juin 2005 20:21
Localisation: Dans mes rêves

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Le Moyen Age... Info complémentaires

Services et Infos