Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon

Le jeu de paume

Le Moyen Âge est la période de l'Histoire située entre l'Antiquité et la Renaissance. Traditionnellement, on le fait commencer en 476 et le terminer en 1492.

Messagede vercoquin » 09 Déc 2006 13:03

Je voudrais mettre en place un jeu de paume pour la saison prochaine du parc Salva Terra, mais je ne parviens pas à trouver d'infos concernant la fabrication des balles, dès lors que celles-ci ont eu du rebond. En effet, les gens ont commencé à jouer sans rebond, notamment en jouant avec les toits: on lance la balle sur le toit, et le dynamisme du jeu vient de la chute et non d'un rebond. Puis, est arrivée la balle rebondissante. J'ai appris que les balles fabriquées à Paris étaient extrêmement réputées. Je n'ai trouvé aucune indication sur les matériaux utilisés.
Quelqu'un a une idée?
Avatar de l’utilisateur
vercoquin
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 234
Inscription: 08 Déc 2006 11:23

Messagede Aaarrrgggh » 10 Déc 2006 10:04

Tout à fait, les paumiers parisiens étaient très réputés à cette époque et semble-t-il, fabriquaient déjà des balles à rebond exceptionnel dès le 13eme siècle.

Voici ce que j'ai trouvé à propos de la fabrication des balles. C'est Louis XI qui essaie de réglementer leur fabrication :

Louis XI, s’il s’intéressait surtout à la chasse, ne dédaigna pas réglementer, dans l’intérêt des joueurs, des paumiers et du bon renom de la célèbre fabrication française, la confection des balles ou esteufs. Il rendit, le 24 juin 1480, une ordonnance sur « les faiseurs de balles », lesquels lui avaient montré que « ledit métier est de grand peine et à peu de profit parce que, le temps passé, chacun qui s’en est voulu mêler l’a fait » ; et que des gens sans conscience « emplissent iceux esteufs de chaux, sablon et autres choses qui ne sont bonnes et à l’occasion de quoi plusieurs ont eu les bras et mains fêlés et blessés. » C’est qu’on n’y allait pas mollement car le jeu nécessitait autant de force que d’adresse ! Le roi édicte une réglementation minutieuse, établit une surveillance, prescrit que : « seront tous les maîtres dudit métier tenus de faire bons esteufs bien garnis et étoffés, de bon cuir et bonne bourre, sans y mettre sablon, craie, batue [rognures de métaux], chaux, son, sciure d’ais [de bois], cendre, mousse, poudre ou terre » sous peine d’amende et de saisie de tous mauvais esteufs qui seront « brûlés afin qu’aucun n’en soit inconvénienté. »

La bonne bourre dont parle Louis XI était celle faite de poils d’animaux ; et son ordonnance dut prendre effet, car, au siècle suivant, l’Espagnol Vivès constate que les balles françaises « ne sont pas remplies comme en Espagne de rognures de drap, mais de poils de chiens. »

-------------------

Issu d'un autre site :

Du XIIème au XVème siècles, les esteufs sont faites de poils d'animaux et d'étouffe de laine. Afin de les durcir, le cuir est utilisé pour la fabrication. Vers le XVIIIème siècles, les esteufs sont conçus avec des draps pressés et liés avec des ficelles : la pelote est ainsi née.
Aaarrrgggh
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 241
Inscription: 10 Nov 2006 06:34
Localisation: Tours

Messagede vercoquin » 10 Déc 2006 10:23

Magnifique Aaarrrgggh! Que de trésors en ton chàteau! Vraiment merci!
Avatar de l’utilisateur
vercoquin
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 234
Inscription: 08 Déc 2006 11:23

Messagede Foulques » 10 Déc 2006 20:03

L'étymologie nous aide un peu car esteufs (prononcer "éteu") a la même racine qu'étoffe, du bas latin stoffa.

J'ai vu aussi que le frère de Montaigne est mort après avoir été atteint d'un esteuf derrière l'oreille. Il contenait une pierre...
Quel pouvait être le poids réglementaire de ces esteufs ?
Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal. [R. Sheckley]
Avatar de l’utilisateur
Foulques
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 942
Inscription: 01 Avr 2005 19:39

Messagede vercoquin » 10 Déc 2006 20:09

Oui, oui, il semblerait que les paumiers se soient adonnés à toutes sortes de manip', en intégrant des pierres, de la chaux, ou toutes sortes de choses pour provoquer des accidents. Pour ma part, je voudrais fabriquer des éteufs les plus innoffensifs et les plus efficaces possibles...
Avatar de l’utilisateur
vercoquin
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 234
Inscription: 08 Déc 2006 11:23

Messagede vercoquin » 10 Déc 2006 20:14

J'en oubliais: salut à toi, Foulques! J'ai lu quelques messages écrits par toi, et suis heureux de converser!
Avatar de l’utilisateur
vercoquin
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 234
Inscription: 08 Déc 2006 11:23

Messagede Foulques » 10 Déc 2006 22:07

C'est sympa ,Vercoquin, le plaisir est partagé :D


Pour en revenir au sujet, je ne vois pas comment une balle de cuir remplie de poils de chien peut rebondir :?:

L'expérience de la reconstitution va être intéressante.
Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal. [R. Sheckley]
Avatar de l’utilisateur
Foulques
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 942
Inscription: 01 Avr 2005 19:39

Messagede vercoquin » 10 Déc 2006 22:18

Moi non-plus je ne vois pas; c'est bien le problême! Sans compter le terrain! A notre époque (XIIIè) il s'agit peut-être d'un jeu essentiellement brutal, avec un filet très haut placé... J'essaie de comprendre...
Avatar de l’utilisateur
vercoquin
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 234
Inscription: 08 Déc 2006 11:23

Messagede vercoquin » 10 Déc 2006 22:29

Ajout: Foulques, je n'avais pas encore remarqué ta "signature". Excellent! Si ce n'est que je ne connais pas ce J.Bainville. Recherche rapide; le premier lien me mène à l'action française... Enfin, je ne suis pas d'un "jugement" rapide (si tant est que j'aie souvent besoin de jugement). "Tout a toujours très mal marché" est pour moi très stimulant!!!
Avatar de l’utilisateur
vercoquin
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 234
Inscription: 08 Déc 2006 11:23

Messagede Foulques » 11 Déc 2006 19:39

Pour ne pas faire partir le fil dans tous les sens, je te réponds sur celui d'Armoisine concernant les citations :wink:
Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal. [R. Sheckley]
Avatar de l’utilisateur
Foulques
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 942
Inscription: 01 Avr 2005 19:39

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Le Moyen Age... Info complémentaires

Services et Infos

cron