Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon

Le nouvel an au Moyen Age

Le Moyen Âge est la période de l'Histoire située entre l'Antiquité et la Renaissance. Traditionnellement, on le fait commencer en 476 et le terminer en 1492.

Messagede Rekk » 02 Avr 2005 10:58

A partir du XVIe siècle, c'est le style (1) de la Circoncision qui est mposé en France à partir de 1563-1564 suite à la publication d'un édit de Charles IX fixant au 1er janvier le commencement de l'année.
Article 39 de l'Edit de Paris (janvier 1563 ancien style-1564 nouveau style)

« Voulons et ordonnons qu'en tous actes, registres, instrumens, contrats, ordonnances, édicts, lettres tant patentes que missives, et toute escripture privée, l'année commence d'ores en avant et soit comptée du premier jour de ce mois de janvier. Si donnons en mandement [...]

Donné à Paris ou moys de janvier, l'an de grace mil cinq cens soixante troys et de notre règne le quatrième
» (2).

Auparavant, c'est le style de l'Annonciation qui prévaut en France débutant le 25 mars (3). Les cadeaux du nouvel an s'échangeaient ainsi au début avril, et les « poissons d'avril » commémorent cet usage.

Cette farce d'avril tire son origine du fait que durant le carême, les 40 jours précédent pâques - qui peut tomber à 35 dates différentes du 22 mars au 25 avril (4) -, les chrétiens sont tenus de faire le jeûne et de manger du poisson. Hors, passé pâques, ils n'y sont tenus d'en manger qu'une fois par semaine le vendredi, d'où cette plaisanterie d'offrir un poisson alors que l'on est autorisé à manger autre chose !

Le poisson est un symoble chrétien qui vient du grec. Les cinq premières lettres du mot poisson en grec Ichthus forment l'initiale d'autant de mots de la phrase Iesos Christos Theou Uios Soter - Jésus-Christ, fils de Dieu Sauveur (5).
_________________
(1) On appelle style un type de datation du début de l'année.
(2) Il s'agit d'un texte en ancien français, d'où les fautes - texte tiré de GIRY Arthur, Manuel de diplomatique, Slatkine, Genève, 1975, p. 113 [fac-similé de l'édition Hachette, Paris, 1894].
p. 113.
(3) Commémore l'annonce faite à la Vierge de la conception du Christ, neuf mois avant noël.
(4) Pâques est le dimanche qui suit le 14e jour de la lune qui atteint cet âge à l'équinoxe de printemps, le 21 mars.
(5) MERDIGNAC Bernard et CHEDEVILLE André, Les sciences annexes en histoire du Moyen Age, PUR, Rennes, 1998, 30-33 ; CHEVALIER Jean et GHEERBRANT Alain, Dictionnaire des symboles, Robert Laffont, Paris, 1982, p. 773 a.-775 b.
Avatar de l’utilisateur
Rekk
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 195
Inscription: 17 Oct 2004 14:44
Localisation: Courcouronnes, Essonnes (91), France

Messagede Jehan » 13 Mar 2006 22:12

Dans mon duché on utilisait le style de Pâques (voir le Mardignac et Chedeville, page 33 !), d'où pour certaines dates la précision "avant Pasques" ou "après Pasques"
Jehan
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 359
Inscription: 15 Déc 2005 14:00

Messagede snorri » 14 Mar 2006 07:27

Chez les celtes, le nouvel an correspondait à Samhain (fête qui a donné naissance à Halloween et à la Toussaint).

De wikipédia:

Différence entre les calendriers

Bien que les jours de l'an tombent rarement à la même date d'un calendrier à l'autre, on remarque une relative concordance entre ceux des pays tempérés. En effet, ce qui fut interprété comme la « disparition » de la végétation durant l'hiver et sa renaissance au printemps a alimenté le mythe très répandu de la renaissance cyclique de l'année. C'est ainsi qu'un grand nombre de jours de l'an sont fêtés entre le solstice d'hiver et l'équinoxe de printemps.

Cependant, ceci n'est nullement universel, notamment dans les pays tropicaux, où le cycle des saisons est bien moins tangible.

On peut citer en exemple l'Égypte antique, qui (bien qu'elle utilisait un calendrier civil solaire) fêtait la nouvelle année à l'arrivée annuelle de la crue du Nil. Cette crue étant due aux pluies ayant lieu loin en amont (dans les hauts plateaux), sa date était entièrement tributaire de phénomènes météorologiques. Cependant, elle intervenait généralement à la même période.

Différents calendriers avec la correspondance des dates de leur nouvel an dans le calendrier grégorien :

* calendrier grégorien : 1er janvier
* calendrier romain : 1er mars
* calendrier julien : 1er janvier
* calendrier chinois : entre le 20 janvier et le 18 février
* calendrier égyptien antique : le 19 juillet (lors de la crue du Nil)
* calendrier persan (zoroastrien): 21 mars (solstice du printemps)
* Calendrier républicain (révolutionnaire) : 22 septembre (1 vendémiaire), à l'Équinoxe automnal.
Eitt sinn skal hverr deyja
Chacun doit mourir un jour
Image
Avatar de l’utilisateur
snorri
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 801
Inscription: 25 Nov 2004 15:35

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Le Moyen Age... Info complémentaires

Services et Infos

cron