Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon

Les évèques Français

Ensemble des croyances, des dogmes, des pratiques et des rites définissant le rapport de l'humain avec le sacré durant le Moyen Âge.

Messagede lestatvampir666 » 26 Sep 2006 18:46

Voilà,J'ai lu dans un livre que les évèques étaient des hommes de la noblesse,qui acheté leurs place pour acquèrir autant de privilège qu'un seigneur.
Et qu'ils en profités pour voler et assassiner certaine personne selon leur bon vouloir.
La question que je me pose est comment l'Eglise à telle laissée les choses ce passer comme ça?
Avatar de l’utilisateur
lestatvampir666
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 148
Inscription: 25 Sep 2006 21:25
Localisation: Paris,banlieue

Messagede An1000.org » 26 Sep 2006 22:42

J'aimerais connaitre le titre de ce livre ainsi que son auteur. :roll:
Rod
Les petits ruisseaux font les grandes rivières...
Avatar de l’utilisateur
An1000.org
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 808
Inscription: 18 Sep 2004 09:30

Messagede lestatvampir666 » 27 Sep 2006 18:01

Le titre est "La vie en france au Moyen Age"
De "Suzanne COMTE".
Avatar de l’utilisateur
lestatvampir666
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 148
Inscription: 25 Sep 2006 21:25
Localisation: Paris,banlieue

Messagede armoisine » 27 Sep 2006 21:00

Effectivement l'achat de place (on dit les bénéfices) a existé. Tout comme les dynasties d'évêques ou de prêtres. Toutefois, il faut hautement limiter cette pratique dans le temps et l'espace. L'église a constamment oeuvré, avec plus ou moins d'efficacité, contre les dérives de son personnel.

On peut retenir la réforme grégorienne et le concile de Trente comme grandes étapes du remaniement du clergé.

En fait, ça n'a pas grand chose à voir avec la religion dans le sens message chrétien, mais plutôt avec ce qu'on appelle le pouvoir temporel, c'est à dire de pouvoirs "civils" style comtes etc.

Il faut bien comprendre qu'à l'époque, l'église comporte ces deux aspects, celui qui doit transmettre le message du christ (avec des apports, des adaptations etc), et celui qui a un pouvoir sur des terres, des gens, des rois, hautement sujet à la recherche de profit. Difficile à concevoir aujourd'hui vu que l'église (de France en tout cas) n'a plus en charge que le premier aspect).

J'espère avoir été claire, pas sûre....
L'homme n'est pas entièrement coupable: il n'a pas commencé l'histoire; ni tout à fait innocent, puisqu'il la continue. Camus
Avatar de l’utilisateur
armoisine
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1325
Inscription: 02 Juin 2005 20:21
Localisation: Dans mes rêves

Messagede lestatvampir666 » 27 Sep 2006 22:45

Ben dis donc "ARMOISINE".Bravo!
C'est un avis qui me convient parfaitement.
Sa me rapelle que j'avais lu un extrait d'un discours d'un pretre disant,"que Jésus christ les avais bien aidés a s'enrichir" et un évèque citant:"L'archevêché de Reims serait une bonne place, s'il n'obligeait pas à chanter la messe"(sans commentaires).
bien sur je résume, mais sa fait bizarre d'entendre un ecclésiastique dire sa.
Avatar de l’utilisateur
lestatvampir666
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 148
Inscription: 25 Sep 2006 21:25
Localisation: Paris,banlieue

Messagede Aaarrrgggh » 28 Fév 2007 14:56

D'après le "Sacré Moyen Age !" c'était surtout des pratiques de la première moitié du Moyen-age, comme il arrivait également d'élire des laïcs au rang de pape et aux papes d'assassiner des concurrents et de paraître de violentes bêtes barbares (au sens moderne) et à d'autres de s'adonner à des pratiques fort peu... catholiques :D
Aaarrrgggh
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 241
Inscription: 10 Nov 2006 06:34
Localisation: Tours

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Le Moyen Age... Info complémentaires

Services et Infos