Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon

Les Normandes en ont marre de leurs bonshommes

Le Moyen Âge est la période de l'Histoire située entre l'Antiquité et la Renaissance. Traditionnellement, on le fait commencer en 476 et le terminer en 1492.

Messagede Foulques » 02 Avr 2006 21:51

L’affaire a éclaté au grand jour en 1068. Depuis la victoire éclatante de Hastings par Guillaume de Normandie deux ans auparavant, l’armée normande doit faire face au sale boulot : la pacification de l’Angleterre. Et s’ils ne sont jamais vaincus, le saxon leur donne du fil à retordre, à tel point que nombre de seigneurs (et ne parlons pas des soldats) n’ont pas eu l’occasion de revenir visiter leurs familles depuis deux ans au moins.

Sans son homme, la Normande s’ennuie ferme. Tout le monde sait ça. Mais laissons parler l’érudit local :

« Ici se place un petit fait, rapporté par Orderic Vital, et donc difficile à mettre en doute, surtout que le bon moine était bien dégagé des sentiments qui jouaient autour de ce galant épisode. Il y eut, au pays, une insurrection des femmes normandes : les épouses se rebellaient à leur tour.
Ce fut une conjuration des délaissées. On en connaît peu de choses ; d’après le vénérable Orderic : « Quelques normandes étaient en proie aux passions les plus dévorantes, et par de fréquents courriers, sollicitaient leurs maris de revenir promptement ». Elles ajoutaient que si ces messieurs tardaient encore, ces dames se pourvoieraient d’autres époux –ni plus ni moins !

L’impression produite fut très forte. Les cartels envoyés par les brûlantes conjointes parurent de bien méchant augure. Tous se sentirent menacés. Le roi se prodigua, promit, donna, vainement. Orderic Vital s’émeut : « Que feraient ces honorables athlètes si leurs femmes, entraînées par le libertinage, allaient souiller par l’adultère le lit conjugual ? ». Et beaucoup des honorables athlètes, plus fidèles à leurs épouses qu’à leur Duc, demandèrent en effet leur congé. Ainsi fit Hugues de Grantmesnil, qui avait pour excuse de posséder une des plus belles femmes de l’europe, Adélize de Beaumont, pour laquelle il abandonna son comté de Winchester ; et il fut suivi, entre autres, par son beau-frère Onfroy du Teilleul, châtelain de Hastings. Les normandes ont toujours eu la réputation d’être décidées, de mener la maison, et de se montrer franches en affaires. Ne le prouvèrent-elles pas ?

Cependant cet incident érotique eut des conséquences graves. Le Roi renvoya Mahaut en Normandie, comme pour donner l’exemple et se mettre à la portion congrue. Avec elle, il autorisa beaucoup de ses fidèles à repasser la Manche. Il va rester seul et sans aide morale au milieu des troubles toujours plus menaçants, harassants. »

Jean de la Varende "Guillaume le bâtard conquérant".


Maintenant je voudrais laisser la parole à Rod, notre digne administrateur originaire de la région, pour nous apporter ses lumières sur la Normande et les "passions dévorantes" de certaines… Tous les hommes du forum t’écoutent, Rod, vas-y, dis nous tout… :D

PS : retrouver le mot de libertinage sous la plume d’un chroniqueur du XIe s. m’étonne franchement, mais c’est anecdotique à ce niveau…
Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal. [R. Sheckley]
Avatar de l’utilisateur
Foulques
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 942
Inscription: 01 Avr 2005 19:39

Messagede Hermione » 02 Avr 2006 21:58

topic typiquement masculin ou je m'immisce hum avec gourmandise :oops:
heu sérieusement... quoique... j'avancerais bien l'hypothèse d'une dame Rod retenant son mari dans "son joug" nous faisant languir en attendant la libération dudit administrateur et des ses mots salvateurs :wink:

je sors :roll: :oops:
Ecrire l'Histoire, c'est foutre la pagaille dans la Géographie. [Daniel Pennac]
Avatar de l’utilisateur
Hermione
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 264
Inscription: 08 Jan 2006 00:42

Messagede An1000.org » 03 Avr 2006 16:24

Héhé...
Oui, Dame Rod était présent en ce jour de dimanche, mais...Moi, j'ai passé moults heures au fond du lit après une nuit chevaleresque agrémenté à sa fin par une estocade Alonsonèsque.

La nuit fut donc rude et un repos salvateur m'a permis de travailler aujourd'hui :med04:


Je pensais justement me procurer ce livre de la Varende dernièrement, et ce passage me dit que c'est une excellente idée.

Bref, c'est un sujet que je n'ai jamais abordé, mais de premier abord, on peut allègrement remarquer le coté moderne du Normands, prêt à quitter richesse, terres, aventure pour rejoindre sa compagne. :wink:
Dernière édition par An1000.org le 03 Avr 2006 18:36, édité 1 fois.
Rod
Les petits ruisseaux font les grandes rivières...
Avatar de l’utilisateur
An1000.org
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 808
Inscription: 18 Sep 2004 09:30

Messagede armoisine » 03 Avr 2006 18:07

Ah, le pouvoir des femmes :lol: !

En gros c'est l'envers de Lysistrata, et l'enjeu de l'histoire se trouve bien dans le lit conjugal :D .
L'homme n'est pas entièrement coupable: il n'a pas commencé l'histoire; ni tout à fait innocent, puisqu'il la continue. Camus
Avatar de l’utilisateur
armoisine
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1325
Inscription: 02 Juin 2005 20:21
Localisation: Dans mes rêves

Messagede Foulques » 03 Avr 2006 18:48

An1000.org a écrit:Je pensais justement me procurer ce livre de la Varende dernièrement, et ce passage me dit que c'est une excellente idée.:

Oui, oui, c'est souvent trop littéraire (trop fleuri, tournures compliquées) mais l'histoire racontée par le passionné local a une toute autre saveur que celle du froid historien, enfin pour qui s'intéresse aux détails. J'aurai l'occasion d'en reparler.

An1000.org a écrit:Bref, c'est un sujet que je n'ai jamais abordé, mais de premier abord, on peut allègrement remarquer le coté moderne du Normands, prêt à quitter richesse, terres, aventure pour rejoindre sa compagne. :wink:

Oui c'est tout à leur honneur mais surtout ça nous donne un éclairage sur le type de rapports entre les sexes au XIe s., ça montre clairement la grande influence des femmes sur leurs maris, que leur rôle n'était pas totalement effacé.

Sérieusement, Rod, j'attends toujours en MP la liste des prénoms avec les n° de téléphones ! :D
Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal. [R. Sheckley]
Avatar de l’utilisateur
Foulques
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 942
Inscription: 01 Avr 2005 19:39

Le Moyen Age... Info complémentaires

Services et Infos

cron