Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon

Les sources de l'histoire médiévale

Vous avez particulièrement apprécié un livre, vous recherchez un ouvrage bien précis...
La section littérature vous est ouverte.

Messagede Rekk » 20 Oct 2004 19:31

Voilà, j'ouvre un espace destiné à lister les sources sur le Moyen Age. Je commence par un ouvrage général :

GUYOTJEANNIN Olivier (1), Les sources de l'histoire médiévale, Le Livre de Poche, Paris, 1998, 383 p.

Appuyé sur des exemples concrets et introduisant à la bibliographie spécialisée, le présent ouvrage se propose de faire présentir la variété des sources pratiquées par l'historien de l'Occident médiéval, la diversité de leur questionnement, les difficultés de base de leur intervention et de leur élaboration, et un peu de leur potentiel documentaire. En bref, une bonne introduction aux sources de l'histoire médiévale.
_________________
(1) GUYOTJEANNIN Olivier enseigne la diplomatique et l'archivistique médiévale à l'Ecole des chartes.
Avatar de l’utilisateur
Rekk
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 195
Inscription: 17 Oct 2004 14:44
Localisation: Courcouronnes, Essonnes (91), France

Re: Les sources de l'histoire médiévale

Messagede Hilderik » 29 Nov 2004 18:29

Rekk a écrit:Voilà, j'ouvre un espace destiné à lister les sources sur le Moyen Age. Je commence par un ouvrage général :

GUYOTJEANNIN Olivier (1), Les sources de l'histoire médiévale, Le Livre de Poche, Paris, 1998, 383 p.
_________________
(1) GUYOTJEANNIN Olivier enseigne la diplomatique et l'archivistique médiévale à l'Ecole des chartes.


:lol: :lol: , c'est l'ouvrage que tous les profs de fac conseillent aux étudiants pour une première approche des sources au Moyen Age. J'ai eu l'occasion de le parcourir : il est très complet et compréhensible.
Hilderik
Petit contributeur
Petit contributeur
 
Messages: 11
Inscription: 29 Nov 2004 18:02

Messagede Rekk » 01 Déc 2004 19:51

Je trouve aussi qu'il est commode. En fait, c'est l'abrégé actualisé d'un ouvrage plus conséquent :

VAN CAENEGEM Raoul C. (1), Introduction aux sources de l'histoire médiévale. Typologie. histoire de l'érudition médiévale. Grandes collections. Sciences auxiliaires. Bibliographie, "Continuatio mediaeualis", Corpvs Christianorvm, Turnhout, 1997, 650 p.

L'introduction et les parties I à III (p. 5-367) de cet ouvrage paraissent en même temps sous le titre :

VAN CAENEGEM Raoul C., Manuel des études médiévales. Typologie des sources. Historique. Grandes collections, Brepols, Turnhout, 1997, 433 p.

Après l'édition néerlandaise (1962), allemande (1964) et anglaise (1978), paraît à présent la première édition française, complètement remise à jour.
On dispose ainsi d'une introduction claire et complète aux sources originales de l'histoire du Moyen Age occidental ainsi que de l'information nécessaire à leur utilisation et leur interprétation correctes. Couvrant toute l'Europe occidentale du Ve au XVe siècle, ce livre est une aide précieuse pour le chercheur désirant avoir accès à ces sources d'information et offre un instrument de premier ordre en ecdotique de l'histoire médiévale. Les différents types de textes narratifs et non narratifs y sont exposés, et l'histoire de la naissance et de l'essor des études médiévales du XVIe siècle à nos jours est décrite dans un aperçu original.

_________________
(1) VAN CAENEGEM Raoul C. est professeur émérite de l'Université de Gand, docteur honoris causa des Universités de Tübingen, de Louvain et de Paris, ses publications sur l'histoire du droit et des institutions des anciens Pays-Bas et de l'Angleterre lui ont valu une reconnaissance internationale.
Avatar de l’utilisateur
Rekk
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 195
Inscription: 17 Oct 2004 14:44
Localisation: Courcouronnes, Essonnes (91), France

Messagede Rekk » 10 Jan 2005 18:45

Une source figurée : les armoiries.

Toute recherche doit maintenant partir de ce traité :

PASTOUREAU Michel (1), Traité d'héraldique, "Bibliothèque de la Sauvegarde de l'art français", Picard, Paris, 4e éd. 2004 (1re éd. 1979), 366 p.

A la fois marques de possession et ornements décoratifs, les armoiries ont, à partir du XIIe siècle, pris place sur d'innombrables objets, documents et monuments à qui elles ont, par là même, apporté une sorte d'état civil. Leur examen est en effet bien souvent le seul moyen dont nous disposions pour situer ceux-ci dans l'espace et dans le temps, pour en retrouver les commanditaires ou les possesseurs, pour en retracer l'histoire. Sans négliger cet aspect traditionnel de l'étude des armoiries, l'auteur s'est surtout efforcé de mettre en valeur les aspects nouveaux d'une discipline qui, profitant de l'éclatement des barrières au sein des sciences humaines, ainsi que du développement de la sémiologie et de l'ethno-histoire, a depuis une dizaine d'années largement étendu le champ de ses investigations et en grande partie renouvelé ses méthodes. L'héraldique apparaît ainsi comme une science en pleine renaissance, capable non seulement à l'historien et à l'archéologue mais aussi au linguiste, au sociologue, voire à l'ethnologue, des informations nombreuses, riches et nuancées.
_________________
(1) PASTOUREAU Michel, archiviste paléographe, directeur d'études en anthropologie historique à l'EHESS, est spécialiste des armoiries, des sceaux et des médailles.
Avatar de l’utilisateur
Rekk
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 195
Inscription: 17 Oct 2004 14:44
Localisation: Courcouronnes, Essonnes (91), France

Messagede bélibaste » 25 Avr 2005 08:51

:D
En ce qui concerne les sources écrites et traduites sur les tribunaux d'inquisition dans le Languedoc au XIIIe siècle:
Le centre d'études cathare de carcassonne:
http://catharisme@wanadoo.fr
http://www.cathares.org/cec/
Si le latin ou l'Occitan vous est familier:
http://jean.duvernoy.free.fr ( c'est LA référence...)
cordialement
bélibaste
 

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Le Moyen Age... Info complémentaires

Services et Infos

cron