Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon

Margot de Hainaut, championne de jeu de paume

Le Moyen Âge est la période de l'Histoire située entre l'Antiquité et la Renaissance. Traditionnellement, on le fait commencer en 476 et le terminer en 1492.

Messagede Foulques » 14 Déc 2005 20:21

En parallèle de ces femmes professeurs d'universités dans l'Italie médiévale, je trouve amusant de citer cette Margot, championne de jeu de paume au XVe siècle !


On parlait de l'ancêtre d'Armoisine dans l'autre topic, voici l'ancêtre de Suzanne Lenglen, première légende du tennis de notre époque moderne !

"Celle qu’on appelait Margot de Hainaut, née à Mons en 1402, est aujourd’hui considérée comme la toute première tenniswoman professionnelle de l’histoire. Championne de jeu de paume dès l’âge de 20 ans, elle fut appelée à Paris vers 1424 pour y jouer devant le Duc de Bourgogne Philippe le Bon et y fit salle comble deux ans durant, en battant régulièrement les hommes qui lui étaient opposés. Margot reviendra au pays financièrement bien nantie et poursuivra sa carrière en Flandre et en Brabant. Devenue religieuse, elle vivra ses dernières années à l’abbaye de Soleilmont."

Alors je n'affirme pas que cette femme n'était pas une exception, je crois qu'au contraire elle était bien une attraction unique et ludique pour ses contemporains (et sûrement émoustillante ! Tout comme Suzanne avec ses jupes raccourcies, à l'époque).
Mais le fait que l'on ne trouve pas d'exemples similaires dans les siècles séparant les XVe et XXe siècles est très révélateur des possibilités de promotions offertes à une femme seule et non noble… Et le XVe siècle moyenâgeux s'en sort haut la main.


Le jeu de paume, ancêtre du tennis, était donc l'un des divertissements des jeunes hommes bien nés de cette époque. Le tennis ne détrônera cette discipline en France que récemment, à l'orée du XXe siècle.

On dit que ce serait Charles d'Orléans qui aurait fait découvrir le jeu de paume à ses geôliers anglais lors de sa longue captivité.
Charles d'Orléans, malheureux fils de ce fameux Louis, assassiné par le parti Bourguignon naissant, et futur père de Louis XII, est fait prisonnier à Azincourt (1415). Dans les 25 années de détention (liberté surveillée en attendant rançon) qui s'ensuivront, il s'adonnera à la poésie et au jeu de paume. De cet exil forcé naîtra l'inspiration de l'un de nos grands poètes dont voici quelques vers :

Le temps a laissié son manteau
De vent, de froidure et de pluye,
Et s'est vestu de brouderie,
De soleil luyant, cler et beau.

Il n'y a beste, ne oyseau,
Qu'en son jargon ne chante ou crie
Le temps a laissié son manteau
De vent, de froidure et de pluye.

Riviere, fontaine et ruisseau
Portent, en livree jolie,
Gouttes d'argent, d'orfaverie ;
Chascun s'abille de nouveau
Le temps a laissié son manteau.


Et regardez, six siècles après on peut se passer d'une traduction...

Les joueurs médiévaux aimaient agrémenter le principe du jeu de règles d'occasion, par exemple une -très difficile- qui était de ne pas jurer sous peine d'amende… Amusant lorsqu'on pense au "serment du jeu de paume" le 20 juin 1789 par les députés bourgeois du Tiers-Etat !
(oui, oui, ma blague est vaseuse mais j'ai pas pu m'empêcher !)

Le tennis tire son nom du cri : "tenez !",parfaitement français, des joueurs de jeu de paume lors du service . Et ce n'est certes pas le seul emprunt au jeu d'origine.

Sur l'histoire du jeu de paume :
http://www.encyclopedie.info/index.php? ... le_id=1098

Sur Margot de Hainaut, enfin le peu qu'on en sait :
http://hainaut.wallonie.be/spip/article ... article=37

Sur la divine Suzanne Lenglen, reine de Wimbledon et de Saint-Cloud de 1914 à 1925, la championne sportive qui tenta d'élever le sport au rang de la danse classique, alliant performance et féminité… mais hélas sans postérité artistique ni intellectuelle.
Notre époque est un temps de bourrins et de bourrines, aux muscles épais alors qu'ils les faudraient beaux et fuselés, et me causez pas des championnes françaises actuelles : j'aime pas les camionneurs (mille baisers sur votre mémoire, Madame Lenglen) :
http://bmarcore.club.fr/tennis/champion ... nglen.html

Où nous nous apercevrons que certains font de la résistance :
http://www.club.fft.fr/courte-paume/histregles.htm
(environ 5.000 pratiquants dans le monde dont 250 en France)

Quelques repères sur la vie de Charles d'Orléans :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_d' ... (1394-1465)

Quelques-uns de ses poèmes :
http://poesie.webnet.fr/auteurs/orleans.html

Mais tout ce qui précède n'était à prendre que pour commentaires chuchotés depuis le banc de spectateurs lors d'une partie de tennis de jolies joueuses (donc Russes, forcément). Il y a l'anecdote mais l'important est le regard, que dis-je, la vision !
Ah ! Spectacle émouvant de ces jupettes blanches virevoltant autour de ces cuisses fuselées et adorables…De quoi revigorer pour longtemps l'intérêt de… euh… l'histoire ! :D
Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal. [R. Sheckley]
Avatar de l’utilisateur
Foulques
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 942
Inscription: 01 Avr 2005 19:39

Messagede armoisine » 15 Déc 2005 16:17

Ouha :lol: !
Ou comment la passion pour les exercices féminins une raquette à la main, mène à l'exploration historique de la discipline.........

Bel exposé, même si je ne suis pas sur le banc (le tennis, très peu pour moi)!
L'homme n'est pas entièrement coupable: il n'a pas commencé l'histoire; ni tout à fait innocent, puisqu'il la continue. Camus
Avatar de l’utilisateur
armoisine
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1325
Inscription: 02 Juin 2005 20:21
Localisation: Dans mes rêves

Messagede Foulques » 15 Déc 2005 23:02

Comment ce n'était pas toi sur le banc à qui je chuchotais ça ? Mais c'était qui alors ? :wink:

Bon, bon, qui sait si mon goût désintéressé pour les austères recherches historiques médiévales, l'exactitude scientifique et les ardues investigations documentaires (qui se doivent d'être traitées sans passion ni concessions) me mèneront un jour à l'étude de sujets analogues :

-le patin artistique au moyen âge
-la gymnastique au sol au moyen âge
-la natation synchronisée au moyen âge
-la lutte dans la boue au moyen âge (en string)

Si vous êtes sages... 8) :D
Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal. [R. Sheckley]
Avatar de l’utilisateur
Foulques
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 942
Inscription: 01 Avr 2005 19:39

Messagede Barberousse » 17 Déc 2005 11:43

C'est en effet un joli post dans tout les sens du terme, et il est vrai que lorsqu'on cherche l'origine de nos sports et jeux comptemporains on tombe bien souvent dans le MA pour y trouver leurs origines...
Il faut féconder le passé pour enfanter l'avenir.
Avatar de l’utilisateur
Barberousse
Contributeur actif
Contributeur actif
 
Messages: 691
Inscription: 22 Juin 2005 18:04
Localisation: BRETAGNE (Morbihan)

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Le Moyen Age... Info complémentaires

Services et Infos

cron