Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon

monastère du mont saint-rigaud (du côté de Macon)

Le Moyen Âge est la période de l'Histoire située entre l'Antiquité et la Renaissance. Traditionnellement, on le fait commencer en 476 et le terminer en 1492.

Messagede Foulques » 27 Nov 2005 19:56

Ah d'accord, je n'avais pas bien saisi.

Tu pourrais nous indiquer le lien sur St-Rigaud qui te fait penser que... ?

Moi ça me paraît très ambitieux de vouloir écrire un roman dans ce milieu très mal connu du grand public et dont les querelles théologiques nous passent à 10.000 pieds au-dessus de la tête... Pour rendre tout ça intéressant c'est pas évident et il serait historiquement dommage de s'en tirer par des raccourcis et simplifications. Soit dit en passant.

Ceci dit, des tensions ont effectivement existé à l'intérieur même des monastères. On a Abélard, par exemple, qui paraît-il a failli se faire écharpé par ses moines quand il était abbé d'une communauté ! Mais il avait un caractère de cochon et l'explication théologique n'est pas sûre... :)

Essaie de recenser tous les chroniqueurs du XIe, avec beaucoup de chance l'un d'entre eux y a fait allusion...
Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal. [R. Sheckley]
Avatar de l’utilisateur
Foulques
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 942
Inscription: 01 Avr 2005 19:39

Messagede Rekk » 27 Nov 2005 20:47

La question est hautement intéressante, mais se baser sur un texte unique pour polémiquer est un peu prématuré, non ? Néanmoins, je veillerai au hasard de mes recherches à éclaicir ce point...
A peste, fame et bello, libera nos domine ! - « De la maladie, de la famine et de la guerre, délivre-nous, Seigneur ! » (litanie médiévale bien connue)
Image
Avatar de l’utilisateur
Rekk
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 195
Inscription: 17 Oct 2004 14:44
Localisation: Courcouronnes, Essonnes (91), France

Saint-Rigaud

Messagede al1 » 27 Nov 2005 21:42

Tout à fait d'accord. Je ne me sens d'ailleurs pas de taille à apréhender le sujet. C'est assez anecdotique dans le roman mais je ne voudrais pas commettre de trop grosses erreurs.
Dernière édition par al1 le 27 Nov 2005 21:48, édité 1 fois.
LES MEMES CAUSES PRODUISENT LES MEMES EFFETS (enfin, souvent) ...
Avatar de l’utilisateur
al1
Petit contributeur
Petit contributeur
 
Messages: 20
Inscription: 20 Nov 2005 22:56
Localisation: GIRONDE

Saint-Rigaud

Messagede al1 » 27 Nov 2005 21:43

Foulques a écrit:Ah d'accord, je n'avais pas bien saisi.

Tu pourrais nous indiquer le lien sur St-Rigaud qui te fait penser que... ?

M


Désolé, je n'ai pas relevé l'adresse mais j'avais copié un extrait :

"Aux XIème et XIIème siècles, le pouvoir politique, dans ce territoire, est concentré dans les mains de deux familles nobles: Les Semur et les Le Blanc. Les sires de Semur contrôlent alors un territoire assez cohérent se trouvant dans la partie occidentale du Brionnais. Les Le Blanc qui sont, en même temps, vicomtes de Mâcon, sont possessionnés dans l'est et le sud-est du Brionnais, une zone au relief assez accentué, marquée par une succession de collines et de montagnes de moyenne altitude. Au nord de la rivière de l'Arconce qui sépare, grosso-modo, le Brionnais du Charolais, sont installés plusieurs des vassaux du comte de Chalon. Toutes ces familles nobles ont eu des relations, à un moment ou à un autre, avec les principaux monastères de la région. Les liens quasi familiaux entre la maison de Semur et l'abbaye de Cluny ont conduit à la fondation du prieuré des dames de Marcigny et à l'extension de la puissance clunisienne en pays brionnais. Tout se passe comme si les plus importants prieurés clunisiens, autour de Marcigny, Charlieu et Paray-le-Monial (une fondation des comtes de Chalon) s'étaient partagés entre eux la plupart des églises paroissiales. Mais il faut rappeler qu'une partie des structures paroissiales existait déjà au XIème siècle, peut-être même au Xème siècle.
Cependant, toutes les églises du Brionnais n'étaient pas sous le contrôle de Cluny. Par exemple, le prieuré d'Anzy-le-Duc, fondé au IXème siècle, appartenait à l'abbaye de Saint-Martin d'Autun ainsi que les possessions qui en dépendaient. On peut citer une autre abbaye importante, dans le sud du Brionnais, celle de Saint-Rigaud. Fondé à l'initiative de la famille des Le Blanc comme un centre monastique autonome, cet établissement semble avoir servi de foyer de résistance à l'expansion de la puissance clunisienne dans cette zone méridionale de la Bourgogne. "
LES MEMES CAUSES PRODUISENT LES MEMES EFFETS (enfin, souvent) ...
Avatar de l’utilisateur
al1
Petit contributeur
Petit contributeur
 
Messages: 20
Inscription: 20 Nov 2005 22:56
Localisation: GIRONDE

Messagede Foulques » 29 Nov 2005 19:40

Bizarre, la recherche sur le Net à partir de ton texte ne donne rien. Il est à craindre que la page ait disparue... Et un texte sans auteur ni indication des sources...

Ici, une liste d'ouvrages sur Cluny :
http://tinooeb.cluny.free.fr/ref/livres.php3

Et là, on évoque un conflit avec l'évêque de Mâcon, il y a peut-être un rapport avec ton histoire :
http://www.clerus.net/clerus/dati/2001- ... Cluny.html
(chapitre sur Hugues)
Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal. [R. Sheckley]
Avatar de l’utilisateur
Foulques
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 942
Inscription: 01 Avr 2005 19:39

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Le Moyen Age... Info complémentaires

Services et Infos

cron