Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon

monastère du mont saint-rigaud (du côté de Macon)

Le Moyen Âge est la période de l'Histoire située entre l'Antiquité et la Renaissance. Traditionnellement, on le fait commencer en 476 et le terminer en 1492.

Messagede al1 » 20 Nov 2005 23:18

Vers 1080, deux moines de Saint Rigaud (fondé récemment vers 1050) et non des moindres puisqu'il s'agit de l'abbé et de son prieur (les deux principaux personnages d'une abbaye) quittent leur monastère pour traverser la france et aller fonder une celle dans un minuscule ilot au large de l'estuaire de la gironde. Un moine spécialiste de la pêche est envoyé tout exprès de Cluny pour les aider. Quelqu'un peut-il me dire ce qui peut avoir incité ces deux saint-hommes à un tel exil ? :roll:
LES MEMES CAUSES PRODUISENT LES MEMES EFFETS (enfin, souvent) ...
Avatar de l’utilisateur
al1
Petit contributeur
Petit contributeur
 
Messages: 20
Inscription: 20 Nov 2005 22:56
Localisation: GIRONDE

Messagede snorri » 21 Nov 2005 08:13

Les voies du Seigneur sont impénétrables :twisted:

La bien venue ...
Eitt sinn skal hverr deyja
Chacun doit mourir un jour
Image
Avatar de l’utilisateur
snorri
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 801
Inscription: 25 Nov 2004 15:35

Messagede armoisine » 21 Nov 2005 12:06

"De but en blanc" (est-ce là la bonne orthographe?), je donnerais comme explication qu'une des modes du siècle est à l'ermite, sur le modèle des apôtres dans la prière et le dénuement.
D'autre part, il est important pour l'église d'encadrer tout le teritoire pour que partout prime la prière pour Dieu en quelque sorte.
Alors pourquoi pas l'estuaire de la Gironde, surtout si celui ci devient un enjeu territorial et commercial (à vrai dire je n'en ai aucune idée mais c'est peut être une possibilité)....
Dernière édition par armoisine le 21 Nov 2005 13:07, édité 1 fois.
L'homme n'est pas entièrement coupable: il n'a pas commencé l'histoire; ni tout à fait innocent, puisqu'il la continue. Camus
Avatar de l’utilisateur
armoisine
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1325
Inscription: 02 Juin 2005 20:21
Localisation: Dans mes rêves

Messagede Rekk » 21 Nov 2005 13:03

Tout simplement, je crois que conformément à l'idéal de tout ermite, ils cherchaient à se retirer du monde dans un "désert" difficile d'accès, qui peut prendre la forme soit d'un ermitage au milieu d'une forêt - qui recouvrait alors la majorité du territoire français et constituait une sorte de désert humain - ou d'un ermitage sur une île "déserte" au milieu des flots.
A peste, fame et bello, libera nos domine ! - « De la maladie, de la famine et de la guerre, délivre-nous, Seigneur ! » (litanie médiévale bien connue)
Image
Avatar de l’utilisateur
Rekk
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 195
Inscription: 17 Oct 2004 14:44
Localisation: Courcouronnes, Essonnes (91), France

Moines de Cordouan

Messagede al1 » 21 Nov 2005 23:29

Alors pourquoi pas l'estuaire de la Gironde, surtout si celui ci devient un enjeu territorial et commercial (à vrai dire je n'en ai aucune idée mais c'est peut être une possibilité)....


Ca c'est probable, l'angleterre essayait à cette époque de convaincre l'abbaye de Cluny de fonder des monastère sur son sol. L'abbé et le prieur étaient Clunisiens puisqu'un moine de Cluny même les accompagnait. Et à ce moment l'aquitaine commerçait déjà avec l'angleterre... Mais tout de même, ces deux moines ont quitté leur monastere, certe situé sur le rude mont Saint Rigaud, mais ou ils étaient les boss ! L'abbé est le "patron" du monastère et le prieur son second qui le remplace en son absence... Or ils partent tout deux, ensemble, et définitivement. Je crois qu'ils se sont fait "jeter" parce que leur monastère s'est affranchi de la tutelle de Cluny... Mais comment en être sûr ? Ils ont ensuite dû retourner à Cluny avant de recevoir la mission qui les conduisit à 600 kms de là sur l'îlot...
LES MEMES CAUSES PRODUISENT LES MEMES EFFETS (enfin, souvent) ...
Avatar de l’utilisateur
al1
Petit contributeur
Petit contributeur
 
Messages: 20
Inscription: 20 Nov 2005 22:56
Localisation: GIRONDE

Moines de Cordouan

Messagede al1 » 21 Nov 2005 23:34

Rekk a écrit:Tout simplement, je crois que conformément à l'idéal de tout ermite, ils cherchaient à se retirer du monde dans un "désert" difficile d'accès, qui peut prendre la forme soit d'un ermitage au milieu d'une forêt - qui recouvrait alors la majorité du territoire français et constituait une sorte de désert humain - ou d'un ermitage sur une île "déserte" au milieu des flots.


Ce n'étaient pas des ermites c'étaient des dignitaires... d'une petite abbaye certe, mais tout de même l'abbé et son prieur ! A mon avis Cluny "quadrillait" le territoire, un peu à la façon dont les templiers l'ont fait. Mais ce qui m'interesse c'est leur histoire personnelle, leur départ de Saint-Rigaud, leur traversée de la france... En tous cas merci à tous trois de m'avoir répondu !
LES MEMES CAUSES PRODUISENT LES MEMES EFFETS (enfin, souvent) ...
Avatar de l’utilisateur
al1
Petit contributeur
Petit contributeur
 
Messages: 20
Inscription: 20 Nov 2005 22:56
Localisation: GIRONDE

Messagede Rekk » 22 Nov 2005 19:54

Où as-tu le nom de ces deux moines ?
A peste, fame et bello, libera nos domine ! - « De la maladie, de la famine et de la guerre, délivre-nous, Seigneur ! » (litanie médiévale bien connue)
Image
Avatar de l’utilisateur
Rekk
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 195
Inscription: 17 Oct 2004 14:44
Localisation: Courcouronnes, Essonnes (91), France

moiones de saint-rigaud

Messagede al1 » 23 Nov 2005 09:49

Rekk a écrit:Où as-tu le nom de ces deux moines ?


D'un receuil de chartes de l'abbaye de Cluny.

"Notum sit omnibus presentibus atque futuris fidei cultoribus,quod ego Stephanus, abbas Sancti Rigaldi, et frater Ermenaldus, prior ejusdem loci, votiva concordia declinare volentes tumultuosas procellas secularium actionum, Christo presule, devenimus in Corda insulam, a parte occidentali in Oceano sitam. Cumque gratia solitudinis ibi manere vellemus, ipsam insulam juris ecdesie Cluniacensis esse audivimus. Factis itaque litteris, assensum domni Hugonis, abbatis, super hoc quesivimus, et paulo post ipsius litteras melliflua consolatione conditas, cum auctoramento habitandi et edificandi in- fidelitate apostolorum Petri et Pauli et sua suscepimus. Venerat autem ad nos cohabitandi gratia quidam Cluniacensis monachus, nomine Willelmus, vir ingeniosus, laboriosus piscandi, acquirendi sollertissimus, in cunctis actionibus accommodatissimus."

Si tu ne pratique pas le latin médiéval (moi non plus d'ailleurs), ça parle de Stephanus, abbé de Saint rigaud (santi rigaldi), de frère Ermenaldus le prieur, envoyés sur l'ilôt de Cordouan par Hugo le très célèbre abbé de Cluny et de Willelmus le moine qui leur fut adjoint pour sa science de la pèche...

J'ai trouvé ça sur Gallica, la bibliothèque numérique en ligne de la Bnf, une mine de renseignements !

:med18:
LES MEMES CAUSES PRODUISENT LES MEMES EFFETS (enfin, souvent) ...
Avatar de l’utilisateur
al1
Petit contributeur
Petit contributeur
 
Messages: 20
Inscription: 20 Nov 2005 22:56
Localisation: GIRONDE

Messagede Foulques » 24 Nov 2005 23:46

On aura une meilleure idée de ta recherche en lisant ça :
http://forum.lokanova.net/viewtopic.php?t=11602&start=0


Pour ma part, j'ai trouvé ça, ici, à prendre avec des pincettes :
http://www.pointe-medoc.com/patrimoine.html

"A cette époque, l'île de Cordouan, qui était d'une superficie plus étendue que l'îlot actuel, offrait quelques ressources. Trois moines cisterciens s'y étaient établis en 1088 pour y vivre en ermites et desservir une chapelle très fréquentée, dédiée à la Sainte Vierge.

Pendant la nuit, ils entretenaient également un feu qui guidaient les navires.
Cependant, les moines, ne pouvant se maintenir longtemps dans l'île (sur laquelle une tour semble avoir été élevée), se réfugièrent sur la terre ferme où ils fondèrent, en 1092, une chapelle dédiée à Saint Nicolas.
C'est au début du XIVe siècle que les bâtiments du monastère de Saint-Nicolas-de-Grave furent recouverts par les sables et que le chenal des Huttes qui séparait l'île d‘ ANTROS de la terre ferme fut comblé
."

En fait, je ne comprends pas très bien ta question, Al1. Il me paraît dans l'esprit du temps d'aller évangéliser et quadriller religieusement le territoire. Les moines s'isolaient, certes, mais pas au fin fond des montagnes. Le lien avec le peuple chrétien restait important pour toutes sortes de raisons et par exemple l'utilité d'un service, d'un échange.

On sait par exemple que des communautés monastiques se sont occupés d'entretien des ponts et chaussées, de construction de ponts même, et j'avais aussi entendu parler de l'une d'elles qui entretenait un phare en Bretagne à peu près à la même époque.
Le fait que ce soient les deux plus importants personnages de la communauté revèle bien que leur mission était prise avec le plus grand sérieux et aussi... qu'ils étaient sûrs de la bonne tenue de la communauté qu'ils laissaient en partant. Important, mine de rien !

Alors je ne sais pas par quel don cet îlot s'est retrouvé en leur possession, mais on peut imaginer qu'ils ont envoyé d'abord un frère en éclaireur pour sonder les conditions, ressources, besoins matériels et surtout spirituels de la région. Ensuite ils ont décidé d'y envoyer des fondateurs d'une nouvelle communauté.
Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal. [R. Sheckley]
Avatar de l’utilisateur
Foulques
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 942
Inscription: 01 Avr 2005 19:39

Saint-Rigaud en rebellion ?

Messagede al1 » 26 Nov 2005 22:34

En fait, en cherchant Saint-Rigaud dans Google j'ai cru comprendre que le monastère avait été, à l'instigation du seigneur du coin, un foyer de résistance à Cluny plus ou moins à cette époque. Mon esprit pervers et suspicieux avait envie d'en savoir plus, de savoir par exemple si ces deux religieux, chefs du monastère donc Clunisiens fidèles, n'auraient pas en quelque sorte dû fuir face à un putch... Je ne sais pourquoi, je présent un truc du genre...
LES MEMES CAUSES PRODUISENT LES MEMES EFFETS (enfin, souvent) ...
Avatar de l’utilisateur
al1
Petit contributeur
Petit contributeur
 
Messages: 20
Inscription: 20 Nov 2005 22:56
Localisation: GIRONDE

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Le Moyen Age... Info complémentaires

Services et Infos

cron