Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon

Otages

Le Moyen Âge est la période de l'Histoire située entre l'Antiquité et la Renaissance. Traditionnellement, on le fait commencer en 476 et le terminer en 1492.

Messagede Aaarrrgggh » 14 Juin 2007 05:56

Bonjour !

J'ai oy que les prises d'otages au moyen-age se faisaient surtout pour garantir le déroulement d'un traité, d'un acte, etc, et qu'en général les otages étaient de jeunes princes bien traités dans leur lieu de captivité (pour les otages dits royaux). car je suppose que ça ne se passait pas toujours comme ça, et qu'il pouvait y avoir des prises d'otages de moindre intérêt.

J'aurais aimé savoir si vous aviez des contre-exemples de cette voie là, ou sinon des sources (essais, textes d'époque) qui raconteraient le déroulement d'une prise d'otages, la manière dont ils étaient traités, et comment se déroulait l'échange avec la rançon ?

j'ai notamment entr'aperçu un bouquin : LE TEMPS DES OTAGES, de GRUHIER FABIEN, quelqu'un l'aurait-il lu ?

Merci!
Aaarrrgggh
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 241
Inscription: 10 Nov 2006 06:34
Localisation: Tours

Messagede Thom.S » 07 Juil 2007 08:40

Salut,


Apparemment la prise d'otage était pratiquée par beaucoup, puisque pour la première croisade les turcs on l'utilisé assez fréquemment.

J'ai une anecdote assez "pittoresque" : l'un des chefs normands de la première croisade s'était fait prendre par un chef turc. Il est resté 3 ans dans sa prison (visiblement bien traité) et là, il a fait parler ses gardes pour apprendre qu'une rançon pourrait être payée par les grecs. Or les grecs étaient en fin de compte les pires ennemis du normand. Du coup - de sa cage - il a essayé de faire capoter la transaction. Ca a marché, il a même réussi à se faire libérer par son tôlier en lui promettant de payer lui-même la rançon!

Ce qu'il a fait un peu plus tard (on peut remarquer qu'il a quand même tenu parole :wink: )

Peu de temps après il combattait les grecs au côté de son ancien geolier... tandis que les grecs eux s'étaient associé avec un autre chef turc !




Sinon plus généralement durant cette première croisade, la prise d'otage semblait assez fréquent comme procédé. D'ailleurs on a parfois l'impression que le but d'une bataille était plus que d'écraser l'adversaire, d'en tirer une bonne rançon pour se payer des armes, des chevaux, etc...

Mais je suis en train de me dire que j'ai pas lu grand chose concernant des prises d'otages faites par les francs. Comme si c'était plutôt une pratique orientale. Mais peut-être qq'un pourra me contredire ?
Avatar de l’utilisateur
Thom.S
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 242
Inscription: 17 Sep 2005 10:41
Localisation: Anjou et Normandie

Messagede Aaarrrgggh » 26 Aoû 2007 08:25

en fait a priori, peut-être que je me trompe, mais la notion d'otage semble différente d'aujourd'hui. Il semblerait que l'otage, à ces époques, soit donné "volontairement", de son propre gré, en sa propre personne, ou bien par son supérieur, pour montrer sa loyauté, etc. lors d'un conflit, d'une affaire, etc. Et si l'on prend en otage, l'on fait prisonnier la personne, mais à aucun moment, j'ai l'impression, quand une personne est prise de force, que l'on parle d'elle en tant qu'otage. Il semble aussi que payer une rançon est un grand déshonneur et quand on connait ce qu'était l'importance de la notion d'honneur à cette époque (on le voit bien avec ton exemple!), je ne serais pas surpris de connaitre pourquoi le rançonnage était si pratiqué.
Aaarrrgggh
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 241
Inscription: 10 Nov 2006 06:34
Localisation: Tours

Messagede An1000.org » 26 Aoû 2007 18:08

Il ne faut pas confondre otage et prisonnier.
Une bataille, une défaite, hop, quelques prisonniers à échanger contre monnaies sonnantes et trébuchantes, ou autre...
Les otages, au contraire d'aujourd'hui, n'étaient pas enlevé par la force pour soumettre un tiers à une décision, mais l'inverse.
Deux clans se réunissaient, convenaient d'un traité et celui qui avait "l'avantage" demandait un otage afin que l'autre ne défaille pas à sa parole.
Rod
Les petits ruisseaux font les grandes rivières...
Avatar de l’utilisateur
An1000.org
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 808
Inscription: 18 Sep 2004 09:30

Messagede Aaarrrgggh » 27 Aoû 2007 05:33

Tout à fait, je signalais juste la différence notable entre nos deux époques !
Aaarrrgggh
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 241
Inscription: 10 Nov 2006 06:34
Localisation: Tours

Messagede Thom.S » 01 Sep 2007 08:35

An1000.org a écrit:Il ne faut pas confondre otage et prisonnier.
Une bataille, une défaite, hop, quelques prisonniers à échanger contre monnaies sonnantes et trébuchantes, ou autre...
Les otages, au contraire d'aujourd'hui, n'étaient pas enlevé par la force pour soumettre un tiers à une décision, mais l'inverse.
Deux clans se réunissaient, convenaient d'un traité et celui qui avait "l'avantage" demandait un otage afin que l'autre ne défaille pas à sa parole.


Oui mea culpa, en effet c'est moi qui suis hors-sujet!

J'ai quand même un autre exemple d'otage lié à la première croisade : lors du périple de l'armée de Godefroi de Bouillon vers Constantinople, il a été amené à laisser son frère + 2 ou 3 autres personnes "de rang" en otage, pour montrer sa bonne foi (mais je ne sais plus pour quelle raison précisément, si ca me revient...)
Avatar de l’utilisateur
Thom.S
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 242
Inscription: 17 Sep 2005 10:41
Localisation: Anjou et Normandie

Le Moyen Age... Info complémentaires

Services et Infos

cron