Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon

Owain Lawgoch, héros Gallois

Le Moyen Âge est la période de l'Histoire située entre l'Antiquité et la Renaissance. Traditionnellement, on le fait commencer en 476 et le terminer en 1492.

Messagede Foulques » 04 Oct 2005 18:02

L'un des fameux capitaines du moyen âge est Owain Lawgoch, prince Gallois au service du roi de France Charles V le sage. Sa vie mérite d'être mieux connue de nos contemporains, tout au moins le peu qu'on en sait.

La conquête du pays de Galles est achevée en 1282, année de la mort du prince Llewelyn-ap-Gryffudd. La présence anglaise est cependant loin de faire l'unanimité et les rebelles paraissent nombreux.
Parmi eux, Owain Lawgoch ("la main rouge"), dernier prince héritier de la dynastie de Gwynedd. Si on ne sait pas quand il est né, il semble être parti jeune pour le continent. Le chroniqueur Froissart prétend qu'il se trouvait déjà à la bataille de Poitiers en 1358, côté français.

Vers 1369, il prête allégeance au roi de France Charles V et lui restera fidèle jusqu'à sa mort. Ses terres du pays de Galles seront confisquées en conséquence.

Capitaine de guerre, il constitue une compagnie (on disait aussi une "route" d'où "routiers") avec d'autres Gallois dont Ieuan Win ("Jean le Blanc" ou "le poursuivant d'amour"), qui restera son fidèle second.
Sous les ordres du duc d’Anjou ou Du Guesclin, on lui confiera toutes sortes de missions comme la garde de places fortes et autres missions de confiance.

Pendant les pauses de la guerre de cent ans, Owain louera ses services au gré des guerres privées d'occident.
On le verra notamment en Italie et aussi en Suisse où il se bat pour le compte d'Enguerrand de Coucy qui veut récupérer un héritage territorial. Mais cette expédition tourne court : le climat est rude, pas de vivres et les populations villageoises se défendent farouchement. Dans la fuite, il oubliera le contrat le liant à Enguerrand et ce document est resté dans les archives suisses.
Mais dès que la guerre de cent ans reprend, qu'il est question de bataille avec les Anglais, il accourt avec ses Gallois pour être les premiers à en occire…

Son rang de noblesse lui a ouvert les portes de la cour de France et il trouvera en Charles V une oreille attentive pour tout ce qui peut abattre l'Angleterre, leur ennemi commun. En France, on le nommera "Yvain de Galles". Il informera Charles V de la situation des Anglais en Ecosse, où ils se sont aussi fait haïr de la population. Il le persuadera également de la valeur stratégique d'un débarquement au Pays de Galles où il se fait fort de soulever la population, créant ainsi un front supplémentaire contre Edouard III.

Charles financera trois de ces expéditions maritimes. Malheureusement le sort s'en mêle à chaque fois et aucune d'entre elles ne parviendra à bon port, pour deux fois du fait d'une mer démontée.

En 1374, chargé de la responsabilité de plusieurs embarcations, il opère un raid sur Guernesey semble t'il de sa seule initiative. Au retour, il fonce en Gascogne où la guerre fait rage.
Il vient dégager les assiégeants français de Soubise (sur la Gironde) qui se sont fait malmener par les troupes du sénéchal de Poitou, Sir Thomas Percy, et le capitaine gascon Jean de Grailly, le fameux Captal de Buch. Owain les surprend dans la nuit et fait prisonniers ces deux chefs importants.

C'en est trop pour les Anglais qui cherchent à s'en débarrasser à tous prix. Un certain John Lamb parvient à s'infiltrer dans l'entourage d'Owain… Au pays de Galles, la répression se fait plus rude et l'on cherche des complicités dans les familles des Gallois servant Owain en France.
Ce dernier continue son œuvre de soldat à la reconquête de la Guyenne. On lui ordonne de prendre Mortagne et il commence le long siège de cette place forte. C'est là qu'un petit matin de 1378, l'espion John Lamb parvient à assassiner Owain d'un coup de poignard…

On l'enterra dans l'église voisine de St-Léger. Un monument a été érigé en sa mémoire en août 2003, les instances représentatives Galloises ont participé à son financement et des Gallois avaient fait le déplacement.

La lutte de Owain Lawgoch, notre Yvain de Galles, sera reprise quelques années plus tard par un héros qui acquérra une grande gloire : Owain Glyndwr (même prénom mais pas de rapport de parenté apparemment).
Les noms de ces deux héros sont encore vivaces dans le folklore gallois et l'on dit que Owain dort, en attendant le réveil du Pays de Galles, au fond d'une caverne près du château de Carreg Cennen…


Inspiré de la conférence du Dr Antony D. Carr :
http://estuairegironde.free.fr/CEG-e.html

Et de "La guerre de cent ans" de Jean Favier.

Voir aussi les liens intéressants:

http://foster.20megsfree.com/363.htm

http://carmarthenmuseum.friends.users.b ... photos.htm
Avatar de l’utilisateur
Foulques
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 942
Inscription: 01 Avr 2005 19:39

Messagede Barberousse » 06 Oct 2005 18:41

Merci pour ce résumer de la vie de cet homme Owain Lawgoch !C'est vraiment très intéressant...tu dis qu'il a eu une relation avec Dugesclin cela m'intéresse d'autant plus j'ai également la guerre de cent ans de Jean Favier je vais essayer de trouvé le lien entre ces deux protagonistes...
Encore merci pour la petite évasion que tu m'a donné!
Salut
Il faut féconder le passé pour enfanter l'avenir.
Avatar de l’utilisateur
Barberousse
Contributeur actif
Contributeur actif
 
Messages: 691
Inscription: 22 Juin 2005 18:04
Localisation: BRETAGNE (Morbihan)

Messagede armoisine » 06 Oct 2005 21:36

Belle épopée!
On retrouve ici l'antagonisme france-angleterre :wink: !
Ce gallois se battait contre les anglais pour cause d'occupation je crois comprendre, mais ses batailles auprés du français avaient-elles une incidence sur cette emprise?
En tout cas bel exemple de fidélité.
Avatar de l’utilisateur
armoisine
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1325
Inscription: 02 Juin 2005 20:21
Localisation: Dans mes rêves

Messagede Foulques » 09 Oct 2005 19:58

Merci les copains ! :)
Vos répliques me prouvent que je ne me suis pas embêté pour rien...

armoisine a écrit:Ce gallois se battait contre les anglais pour cause d'occupation je crois comprendre, mais ses batailles auprés du français avaient-elles une incidence sur cette emprise?


Le Dr Carr le démontre je pense, puisqu'on cherche activement les complicités de Lawgoch au pays de Galles, que l'une des parties démembrées de Minsterworth est envoyée au pays de Galles comme une semonce et un avertissement et qu'enfin les Anglais ont eu recours à l'assassinat.
Ce dernier procédé est si contraire à l'esprit chevaleresque (d'ailleurs n'est-il pas significatif que l'étymologie de ce mot vienne des Hashichin et non pas du langage occidental ?) que le "syndic" de Soubise s'indigne de cette ignominie.
Donc prendre le risque d'être reconnu publiquement auteur d'un tel acte démontre bien l'urgence et l'importance d'éliminer Owain pour les Anglais.

On peut imaginer que les victoires de Lawgoch avaient bonne presse dans son pays et que cela entretenait et rafermissait l'opposition contre les Anglais. D'ailleurs, lorsque Owain prend la mer pour débarquer en Angleterre c'est avec très peu de troupes, la preuve qu'il était sûr de trouver sur place suffisamment d'hommes pour constituer une armée capable de l'emporter ou de tenir le terrain.
Avatar de l’utilisateur
Foulques
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 942
Inscription: 01 Avr 2005 19:39

Messagede armoisine » 12 Oct 2005 14:06

Merci pour la réponse.

Et j'ai attrappé au vol ta réflexion sur l'éthymologie du mot chevalier pour me rafraîchir la mémoire. Au début j'ai trouvé ça bizarre, plaçant la secte des hachichins vers le XIVè. Aprés verif c'est bien durant la deuxième moitié du XIè, jusqu'en 1258 (mongols).
Il y aurait bien concordance et posssibilité d'influence à l'issue des croisades. Mais alors comment s'appellaient les chevaliers avant de partir?

Et surtout pourquoi les hachichins, qui donnera "assassin", terme qui pointe surtout une catégorie de leur adeptes qui exécutaient leurs opposants suite à la prise de substances... on va dire euphorisantes, aurait donné "chevalier" en occident? Noms réels de la secte: Ismaëlites orientaux (par opposition au foyer d'origine égyptien), Bathénien, Molahed.
L'homme n'est pas entièrement coupable: il n'a pas commencé l'histoire; ni tout à fait innocent, puisqu'il la continue. Camus
Avatar de l’utilisateur
armoisine
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1325
Inscription: 02 Juin 2005 20:21
Localisation: Dans mes rêves

Messagede Barberousse » 12 Oct 2005 14:13

A propos de la secte des assasins d'alamut que tu as fait référence Armoisine il y a un article sympas dans les temps médiévaux numéro 13 si quelqun là!
Autrement je ne comprend pas bien le but de votre recherche pourrait tu me l'expliquer?
Merci.
Il faut féconder le passé pour enfanter l'avenir.
Avatar de l’utilisateur
Barberousse
Contributeur actif
Contributeur actif
 
Messages: 691
Inscription: 22 Juin 2005 18:04
Localisation: BRETAGNE (Morbihan)

Messagede armoisine » 12 Oct 2005 14:32

Le sujet?

Foulques a écrit:Ce dernier procédé est si contraire à l'esprit chevaleresque (d'ailleurs n'est-il pas significatif que l'étymologie de ce mot vienne des Hashichin et non pas du langage occidental ?) que le "syndic" de Soubise s'indigne de cette ignominie.


Alors comme marqué ci dessus dans mon message, je m'interroge sur l'étymologie de "chevalier" et sa relation au mot "hachichin"...

Voilà...
L'homme n'est pas entièrement coupable: il n'a pas commencé l'histoire; ni tout à fait innocent, puisqu'il la continue. Camus
Avatar de l’utilisateur
armoisine
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1325
Inscription: 02 Juin 2005 20:21
Localisation: Dans mes rêves

Messagede armoisine » 12 Oct 2005 14:37

Ah y est, j'ai compris!
J'avais mal lu.... :oops: C'est à assassin que l'étymologie se rapporte et non à chevaleresque... Mes plates excuses.
Mais bon, ça m'aura fait réviser un peu!
Je retourne à mes cours...
L'homme n'est pas entièrement coupable: il n'a pas commencé l'histoire; ni tout à fait innocent, puisqu'il la continue. Camus
Avatar de l’utilisateur
armoisine
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1325
Inscription: 02 Juin 2005 20:21
Localisation: Dans mes rêves

Messagede Barberousse » 12 Oct 2005 14:40

:roll: Ahh tout s'éclaire moi qui était entrain de chercher désespérement un lien entre ces deux mot j'étais pas près de trouvé et d'ailleurs quoi de comme entre un assasin "mangeur de haschich" et un chevalier que nous connaisont si bien!
Il faut féconder le passé pour enfanter l'avenir.
Avatar de l’utilisateur
Barberousse
Contributeur actif
Contributeur actif
 
Messages: 691
Inscription: 22 Juin 2005 18:04
Localisation: BRETAGNE (Morbihan)

Messagede Foulques » 12 Oct 2005 19:38

Oui, haschich --> haschichin --> assassins --> assassinat et non pas "chevalier".

C'est ce que je voulais dire. Nous dirons que je me suis mal exprimé plutôt qu'Armoisine prend aussi des substances "euphorisantes" ! :D

Je plaisante, Armoisine ! :oops:
Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal. [R. Sheckley]
Avatar de l’utilisateur
Foulques
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 942
Inscription: 01 Avr 2005 19:39

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Le Moyen Age... Info complémentaires

Services et Infos

cron