Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon

Population française au MA

Le Moyen Âge est la période de l'Histoire située entre l'Antiquité et la Renaissance. Traditionnellement, on le fait commencer en 476 et le terminer en 1492.

Messagede vinvac » 15 Nov 2006 10:06

Bonjour tout le monde,

Je cherche une estimation du nombre de Français au MA, ainsi que du nombre de seigneurs. Quelqu'un a-t-il cela ?

Merci d'avance
vinvac
 
Messages: 3
Inscription: 15 Nov 2006 09:56

Messagede An1000.org » 15 Nov 2006 17:30

Hummm difficile de répondre.

D'après mes souvenir d'école, je crois que c'était moins de 10 millions sous Charlemagne pour arriver à moins de 20 millions à la fin du Moyen Age.

Mais il faut savoir que l'augmentation n'a pas été constante. Sous l'empire romain, la population française était plus nombreuse et à chuté après l'épidémie de peste du VIIIe siècle.
Elle a également souffert au XIVe lors d'une seconde grande épidémie.
Sans parler de la Guerre de Cent ans.

Il me semble avoir lu quelque part que l'estimation la plus fidèle que l'on peut faire d'une époque lointaine et au prorata de ses soldats.
Maintenant, ça ne doit pas fonctionner à chaque fois.

Pour le nombre de seigneurs... il faudrait peut-être regarder le nombre de paroisse à différente époques. Chaque parroisse ou presque avait son seigneur, si petit soit-il.
Rod
Les petits ruisseaux font les grandes rivières...
Avatar de l’utilisateur
An1000.org
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 808
Inscription: 18 Sep 2004 09:30

Messagede vinvac » 16 Nov 2006 04:07

Très bonne idée, les paroisses. Je vais faire des recherches

Merci beaucoup
vinvac
 
Messages: 3
Inscription: 15 Nov 2006 09:56

Messagede BaudouinIV » 16 Nov 2006 09:12

Bonjour,

Un petit lien :

http://www.ggdc.net/Maddison/content.shtml

Télécharger le fichier "World Population, GDP and Per Capita GDP, 1-2003 AD ", en bas de page.

Les données ne sont pas très détaillées autour du MA(an 1, 1000 et 1500), mais par contre sont disponibles pour beaucoup de pays.
BaudouinIV
BaudouinIV
Petit contributeur
Petit contributeur
 
Messages: 10
Inscription: 27 Juin 2006 10:00

Messagede vinvac » 16 Nov 2006 10:21

Exactement ce qui me fallait, merci beaucoup
vinvac
 
Messages: 3
Inscription: 15 Nov 2006 09:56

Messagede Foulques » 16 Nov 2006 22:35

Particulièrement sur cette période les chiffres sont à prendre avec des pincettes en l'absence de stats fiables. Les quelques rares états fiscaux étaient par "feux" mais il me semble que la composition de ces feux est encore débattue entre historiens.
Et puis on parle de quoi en parlant de la France au moyen âge ? Nice et la Savoie ne seront rattachés qu'au XIXe siècle, par exemple.
De plus le MA va connaître une explosion démographique jamais revue depuis et subir des catastrophes d'une ampleur tout aussi importantes (grandes pestes).

Pour les seigneurs ça me paraît encore plus compliqué puisque qu'on a vu qu'il y avait des terres sans seigneurs et d'autres qui sont en co-seigneurie. Sans compter qu'il ne s'agit pas d'une caste étanche, que de nombreux bourgeois auront accès à des terres seigneuriales (je pense surtout au XVe siècle), bref, une question compliquée.

Néanmoins, pour la population française et sans plus préciser, le Quid annonce :
Sous Clovis : 12 200 000
Sous Charlemagne : 8 800 000
1226 : 16 000 000
1345 : 20 200 000
1357-1453 : 16 600 000
1457 : 19 700 000
1594 : 18 500 000

Pour Jean Gimpel, la population européenne passa, entre les années 700 et 1300 de 27 à 70 millions. L'explosion démographique des XIe, XIIe, XIIIe s. a surtout concerné les populations française et anglaise. C'est pour cette dernière qu'elle est la plus spectaculaire puiqu'elle a triplé entre 1086 et 1348 pour atteindre 5 ou 6 millions. En France à la même époque il l'estime à 20 millions, soit le tiers de la population européenne. Il fait remarquer que ce chiffre ne s'établira qu'à 40 millions en 1940, un simple doublement en 6 siècles. A l'aube du XIVe s. les campagnes françaises auraient été aussi peuplées que de nos jours.
L'accroissement le plus spectaculaire concerne la période 1150-1200 avec +22 %.

Malheureusement les grandes pestes et la guerre de cent ans vont faucher des centaines de milliers de vies.
Fernand Braudel dans "l'identité de la France" parle de processus diabolique pour la période 1350-1450 et que jamais la France n'a connu une telle régression catastrophique (pour la population).

Le fait frappant c'est que justement l'explosion démographique suit (ou précède on n'est pas complètement sûrs) une formidable vitalité artistique, intellectuelle, religieuse et militaire de l'occident. Mais n'est-ce pas logique ?
Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal. [R. Sheckley]
Avatar de l’utilisateur
Foulques
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 942
Inscription: 01 Avr 2005 19:39

Le Moyen Age... Info complémentaires

Services et Infos