Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon

Quand finit donc le moyen age?? AU XVIéme ou plus tard...???

Le Moyen Âge est la période de l'Histoire située entre l'Antiquité et la Renaissance. Traditionnellement, on le fait commencer en 476 et le terminer en 1492.

Messagede Thibaut de Braine » 26 Juin 2005 19:58

je ne crois pas que cela concerne l'occident ET l'orient. (je sais, je suis casse-pied mais n'hésite pas si je fais erreur)

Comme le nom l'indique, le grand schisme d'occident divise seulement l'occident entre les partisans du pape d'Avignon et les partisans du pape de Rome.
Entre parenthèse, je me demande même s'il n'y avait pas un troisieme pape dans l'histoire, a vérifier quand j ai le temps.
Thibaut de Braine / Les Compagnons du Chat Noir / http://www.chatnoir1430.net
Avatar de l’utilisateur
Thibaut de Braine
Contributeur
Contributeur
 
Messages: 95
Inscription: 29 Déc 2004 16:36
Localisation: Bruxelles

Messagede An1000.org » 26 Juin 2005 22:04

La seule chose qui concerne l'occident et l'orient lors du Schisme, est la relation entre les deux église.
Au moment où l'église d'occident s'est divisée, les relations se sont retrouvées bien plus difficile avec les orthodoxes.
Pas facile pour eux de reconnaitre l'officielle de l'usurpatrice... Surtout avec les dissentions qui existait déjà avec Rome, elle préférait surement Avignon... Mauvais choix qui s'en est ressentit par la suite.

Mais comme le dit Thibaut, le Schisme ne concerne au départ que l'occident.
Rod
Les petits ruisseaux font les grandes rivières...
Avatar de l’utilisateur
An1000.org
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 808
Inscription: 18 Sep 2004 09:30

Messagede armoisine » 01 Juil 2005 08:31

Je suis également d'accord avec Thibaut de Braine.
Bon d'accord, la transition Moyen Age-Renaissance est mon p'tit chouchou, mais s'il faut considérer cette période comme une rupture, alors on constate un élargissement de la possibilité spirituelle, interpréter sa religion. Et un élargissement géographique avec la course aux Indes (faut-il rappeller que les Portugais étaient déjà bien partis fin XIVè).
C'est une nouvelle dimension de l'existence où la réflexion et l'extension du terrain des possibles s'épanouissent.
On place l'homme au centre de l'activité, l'humanisme, et tout ça préparé par des précurseurs des siècles d'avant. Oui, parce qu'en Italie ils sont déjà bien aiguisés.
Cette réflexion sur les transitions, le cloisonnement des périodes est très en vogue et nécessaire. Mais bien sûr il n'est constructif que dans le débat et non dans la recherche de solution, je pense.
Pour preuve de cet interêt, le concours du Capes (calvaire sans fin) a opté pour la question de Moderne pour un découpage inédit: Révoltes et Révolutions en Europe (Russie comprise) et aux Amériques, 1773-1802.
Avatar de l’utilisateur
armoisine
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1325
Inscription: 02 Juin 2005 20:21
Localisation: Dans mes rêves

Messagede armoisine » 01 Juil 2005 08:33

Oups, Portugais, partis fin XVè!...
Avatar de l’utilisateur
armoisine
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1325
Inscription: 02 Juin 2005 20:21
Localisation: Dans mes rêves

Messagede Barberousse » 01 Juil 2005 13:03

JE ne suis pas d'accord au niveau de l'élargissement de la capacité religieuse ,faut il oublier les guerres de religions qui firent plus de morts que la guerres de cent ans et ounlié la persécusions qui se fit à cette époque entre catholiques et protestants et pour moi la réforme religieuse même si elle a fait penser autrement n'a fait que diviser les chrétiens entre eux...
Il faut féconder le passé pour enfanter l'avenir.
Avatar de l’utilisateur
Barberousse
Contributeur actif
Contributeur actif
 
Messages: 691
Inscription: 22 Juin 2005 18:04
Localisation: BRETAGNE (Morbihan)

Messagede armoisine » 01 Juil 2005 14:50

D'où la rupture. Après je suis contre le recensement des morts et le degré d'atrocité pour juger telle ou telle époque mieux qu'une autre. La civilisation et le développement sont des notions bien vaines en période de crise et on sait bien, aujourd'hui encore, que le niveau de culture n'empêche pas le massacre et la violence. Il faut observer les différents degrés de la société pour pouvoir comparer mais sans avoir pour but de démontrer que l'une d'elle est mieux qu'une autre.
On a un référent pour apprécier une époque. Qui n'a pas entendu une certaine génération dire que les années 60 c'était le bon temps, l'insouciance? En oubliant la guerre froide, l'Algérie et la femme au foyer. Il faut tenter d'être objectif. D'où te vient cet engouement particulier pour ce Moyen Age?
Avatar de l’utilisateur
armoisine
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1325
Inscription: 02 Juin 2005 20:21
Localisation: Dans mes rêves

Messagede Barberousse » 01 Juil 2005 17:16

Je crois que tu ne m'a pas bien comprist si je défend le moyen age ses contre les idées noires qu'on pu mettre les humanistes notament mais je ne prétend pas que le moyen age est l'époque la plus fabuleuse je dis que le moyen age est une époque fabuleuse mais il en existe d'autres et toute époque à ces part d'ombres et de claireté ...Autrement tu me demande d'où viens mon attrait pour le moyen age ,et bien c'est à cette question à laquelle j'ai le plus de mal à répondre:peut etre grace a un prof qui je trouvé remarquable où alors aux besions d'un adoslent qui cherche une identité dans son monde d'aujourd'hui et qui ne trouve pas, en tout cas se qui est sur c'est que le moyen age à su satisfaire mes éxigences ...
Il faut féconder le passé pour enfanter l'avenir.
Avatar de l’utilisateur
Barberousse
Contributeur actif
Contributeur actif
 
Messages: 691
Inscription: 22 Juin 2005 18:04
Localisation: BRETAGNE (Morbihan)

Messagede Barberousse » 01 Juil 2005 17:17

Je crois que tu ne m'a pas bien comprist si je défend le moyen age ses contre les idées noires qu'on pu mettre les humanistes notament mais je ne prétend pas que le moyen age est l'époque la plus fabuleuse je dis que le moyen age est une époque fabuleuse mais il en existe d'autres et toute époque à ces part d'ombres et de claireté ...Autrement tu me demande d'où viens mon attrait pour le moyen age ,et bien c'est à cette question à laquelle j'ai le plus de mal à répondre:peut etre grace a un prof qui je trouvé remarquable où alors aux besions d'un adoslent qui cherche une identité dans son monde d'aujourd'hui et qui ne trouve pas, en tout cas se qui est sur c'est que le moyen age à su satisfaire mes éxigences ...
Il faut féconder le passé pour enfanter l'avenir.
Avatar de l’utilisateur
Barberousse
Contributeur actif
Contributeur actif
 
Messages: 691
Inscription: 22 Juin 2005 18:04
Localisation: BRETAGNE (Morbihan)

Messagede armoisine » 02 Juil 2005 13:33

Très bien alors revenons-en au sujet.
Perso je ne pense rien de plus que ce que j'ai déjà dit. Si tu as d'autres idées à débattre et arguments, je suis partante.
PS: un petit effort sur l'orthographe serait le bienvenu...... :wink:
Avatar de l’utilisateur
armoisine
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1325
Inscription: 02 Juin 2005 20:21
Localisation: Dans mes rêves

Messagede Barberousse » 03 Juil 2005 09:34

Je crois que le sujet est clos alors désolé pour l'orthographe mais je ne fait pas attention...
Cordialement
Il faut féconder le passé pour enfanter l'avenir.
Avatar de l’utilisateur
Barberousse
Contributeur actif
Contributeur actif
 
Messages: 691
Inscription: 22 Juin 2005 18:04
Localisation: BRETAGNE (Morbihan)

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Le Moyen Age... Info complémentaires

Services et Infos

cron