Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon

Quand finit donc le moyen age?? AU XVIéme ou plus tard...???

Le Moyen Âge est la période de l'Histoire située entre l'Antiquité et la Renaissance. Traditionnellement, on le fait commencer en 476 et le terminer en 1492.

Messagede armoisine » 03 Juil 2005 10:45

Ah bon, je pensais que tu me dirais quelles sont selon toi les valeurs et structures qui perdurent au delà du XVIè. Sur l'autre topic tu parlais de l'honneur. J'aurais aimé comprendre. C'est vrai qu'il existe de nombreux édits au long de l'époque moderne cherchant à interdire les duels entre nobles, défis d'honneur.
Bon, tant pis!
L'homme n'est pas entièrement coupable: il n'a pas commencé l'histoire; ni tout à fait innocent, puisqu'il la continue. Camus
Avatar de l’utilisateur
armoisine
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1325
Inscription: 02 Juin 2005 20:21
Localisation: Dans mes rêves

Messagede Barberousse » 03 Juil 2005 11:21

Excuse moi de ne t'avoir pas demandé ton avis ,désolé et tu peux le donner à propos de ce qui perdure de médiéval après le XVIè j'aimerais savoir se que tu en pense....Autrement à propos de l'honneur qui je pense est une caractéristique majeure de cette société médiévale du moins pour une certe caste sociale:je te donne un exemple l'honneur est pour moi lorsque un roi de france nommé Jean Le Bon est fait prisonié par les anglais lors de la célébre bataille de poitiers (1356) ,et qui après huit année de prison,retourne à celle ci car des otages qui devaient garantir sa libération se sont échapés...L'honneur est aussi dans les champs de bataille (il vaut mieux mourrir avec honneur que fuir)même si cela n'est pas toujours vrai ..
.L'honneur est hommiprésent dans cette sociète...mais je crois que j'ai déja fait un sujet sur l'honneur .
Cordialement
Il faut féconder le passé pour enfanter l'avenir.
Avatar de l’utilisateur
Barberousse
Contributeur actif
Contributeur actif
 
Messages: 691
Inscription: 22 Juin 2005 18:04
Localisation: BRETAGNE (Morbihan)

Messagede armoisine » 03 Juil 2005 13:06

Pour savoir si l'honneur est une caractéristique du MA je pense qu'il faut chercher à savoir si cela se retrouve dans toutes les couches de la société, et surtout si cet aspect n'était pas présent avant le MA lui même.
Il me semble que dans l'organisition celtique, puis gauloise, cet aspect était fort. Le MA l'aurait entretenu, renouvellé par les apprts germaniques et nordiques après la présence romaine.
L'homme n'est pas entièrement coupable: il n'a pas commencé l'histoire; ni tout à fait innocent, puisqu'il la continue. Camus
Avatar de l’utilisateur
armoisine
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1325
Inscription: 02 Juin 2005 20:21
Localisation: Dans mes rêves

Messagede Barberousse » 03 Juil 2005 13:48

Après la présence romaine ,je crois que c'est vrai les romains et grecs n'avait pas cette culture de l'honneur mais en ce qui concerne le MA l'honneur est tout de même beaucoup plus présent même si il est réservé à une certaine caste sociale ,il ne faut pas oublier que l'humble peuple à toujours tenter de l'imiter à défaut de l'etre...
Il faut féconder le passé pour enfanter l'avenir.
Avatar de l’utilisateur
Barberousse
Contributeur actif
Contributeur actif
 
Messages: 691
Inscription: 22 Juin 2005 18:04
Localisation: BRETAGNE (Morbihan)

Messagede armoisine » 03 Juil 2005 18:44

La notion d'honneur est humaine, donc propre à toutes les civilisations. Par contre elle prend des formes différentes. Pour les grecs puis par imitation les romains, le prestige c'est étaler son pouvoir. Son honneur c'est l'érudition, le fait d'être généreux envers la cité, l'action politique. Il y avait aussi une culture de l'honneur.
Par contre, l'honneur tel qu'on le concevait au MA me semble hérité des valeurs celtes puis gauloises et germanique.
Par exemple, dans le réglement de ses affaires d'honneur, le thalion succède au procés. On préfère le duel au parlementation et au paiement d'une somme. Non?
L'homme n'est pas entièrement coupable: il n'a pas commencé l'histoire; ni tout à fait innocent, puisqu'il la continue. Camus
Avatar de l’utilisateur
armoisine
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1325
Inscription: 02 Juin 2005 20:21
Localisation: Dans mes rêves

Messagede Barberousse » 03 Juil 2005 18:55

Tout à fait ce n'est pas le même honneur et même je n'emplorais pas ce terme en ce qui concerne l'antiquité...Mais je te rejoins dans ta facon d'analyser les héritages de l'honneur médiéval.
Cordialement
Il faut féconder le passé pour enfanter l'avenir.
Avatar de l’utilisateur
Barberousse
Contributeur actif
Contributeur actif
 
Messages: 691
Inscription: 22 Juin 2005 18:04
Localisation: BRETAGNE (Morbihan)

Messagede Galeswinthe » 28 Mar 2006 13:56

Thibaut de Braine a écrit:Entre parenthèse, je me demande même s'il n'y avait pas un troisieme pape dans l'histoire, a vérifier quand j ai le temps.


OUI! ils ont été jusqu'à elire un 2e pape à Rome ce qui en faisait 3 en tout avec celui d'Avignon! !

"L’événement fondateur de la crise papale fut l’accession au titre de pape d’Urbain VI (1378–1389), successeur à Rome de Grégoire XI (qui avait résidé un temps à Avignon). Urbain VI a été un pape très autoritaire. Le collège des cardinaux, dominé par une majorité française, lui reprocha d'avoir ramené la papauté d'Avignon à Rome. Soutenus par le royaume de Naples ils provoquèrent l'élection de l'antipape Clément VII (1378–1394) qui s'installa à Avignon. Le concile de Pise, voulant régler cette crise, n'y parvint pas et ne fit que l'aggraver par l'irrégulière élection d'un antipape supplémentaire, Alexandre V (1409–1410)." source: wipikedia

quel beau bordel !

Pour en revenir au sujet principal, je pense que pour avoir etudié de fond en comble la periode qui couvre le Moyen Age (1000 ans c'est long!)
de la chute de rome à la crise protestante je peux dire que le Moyen Age est encore présent jusqu'en 1520 dans les esprits. Après il faut prendre en compte l'art, les chateaux du XVIe par exemple ressemblent ils à ceux du XIIIe?

Je pense qu'il n'y a pas eu de coupure, mais que le Moyen Age a evolué tout au long du XVI pour déboucher sur le Grand Siècle et le Beau Siècle, dont les Français sont si fiers.

Certains disent que le Moyen Age s'est terminé sous François I (devenu roi en 1515), c'est vrai que Chambord n'a rien à voir avec les chateaux médiévaux. Je suis assez d'accord avec ceux là, François I peut etre considéré comme le fondateur de la Renaissance, même si je n'aime pas ce terme de "renaissance".
Avatar de l’utilisateur
Galeswinthe
Contributeur
Contributeur
 
Messages: 53
Inscription: 18 Mar 2006 14:11
Localisation: 77

Messagede armoisine » 28 Mar 2006 15:52

Personne ne l'aime ce terme :lol: !

Je pense toutefois que la coupure au début du XVIè a effectivement sa raison d'être. Pour les raisons que j'ai donné en début de topic.

Je suis d'accord avec toi, François Ier est vraiment un roi "différent". Même s'il évoque à merveille la transition d'avec le MA. C'est tout de même le dernier roi à avoir été fait chevalier il me semble. Je crois que c'était par Bayard...
Mais c'est aussi un prince humaniste, réceptif aux pensées de son temps, ouvert au sujet de la religion, notamment au mouvement des bibliens. Il ne persécuteras les protestants que lorsqu'un placard sera affiché sur la porte de la chambre du roi, menace un peu trop directe, en 1534 je crois.
Il inaugure aussi la politique moderne. Centralisation, uniformisation (ordonnance de Villers Cotteret), et des alliances où l'intégrité de la France est primordiale. Il n'hésite pas à s'allier à Soliman contre Charles Quint pour maintenir les frontières de la France.

Pour ces raisons, je pense qu'on inaugure une nouvelle ère.
L'homme n'est pas entièrement coupable: il n'a pas commencé l'histoire; ni tout à fait innocent, puisqu'il la continue. Camus
Avatar de l’utilisateur
armoisine
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1325
Inscription: 02 Juin 2005 20:21
Localisation: Dans mes rêves

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Le Moyen Age... Info complémentaires

Services et Infos