Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon

Que devient le vitrail ?

Le Moyen Âge est la période de l'Histoire située entre l'Antiquité et la Renaissance. Traditionnellement, on le fait commencer en 476 et le terminer en 1492.

Messagede Mélisende De Hennezel » 17 Déc 2006 16:55

Coucou à tous et à toutes !

Alors voilà, c'est vrai, il fut un temps où la Bible a bénéficié de ce support iconographique aussi fragile que lumineux. Les rouges y entraient en vibration avec les bleus et leurs symboliques respectives se réconsiliaient par la rencontre avec la lumière...

Mais aujourd'hui ? que devient l'art du vitrail ? On sait qu'il a connu une inspiration non négligeable chez les enfants de l'art nouveau et dans les couleurs inimitables de Chagall par exemple. Il n'a jamais été abandonné et, du coup, a su suivre les courants, les modernismes et déclinaisons.

Aujourd'hui, faire un bow window en vitrail c'est plutôt rare (et pas donné !) mais on constate que les sources de lumières artificielles et portatives ont permi une miniaturisation du vitrail qui, d'art immeuble, devient meuble. Ainsi existe aujourd'hui l'objet-vitrail qu'on peut emporter partout et admirer à la simple condition d'une ampoule de 40W branchée sur le secteur.

J'aimerais ici passer un petit coup de coeur : hier, dans mon quartier de vieilles pierres à Lyon, des artistes sont venus exposer leurs créations qui me semblent remarquables en tous points. Ils débutent alors soyez indulgent avec ma démarche un tout petit peu publicitaire, je ne fais que faire connaître un patrimoine ! :P

Pour fabriquer ces lampes (dont les prix sont assez abordables quand même : 150 euros en moyenne), ils utilisent du verre coloré dans la masse auquel ils mêlent ou juxtaposent de nouvelles matières. Par exemple, entre deux plaques de verre incolore ils glissent un bout de dentelle, une feuille de genévrier, du papier en feuille de mûrier...

Voyez plutôt :

Image

Image

Image

Si vous avez envie d'en savoir plus, on peut les contacter :

cariane.fayard@laposte.net
Ar Resplan la Flors Enversa
Avatar de l’utilisateur
Mélisende De Hennezel
Contributeur
Contributeur
 
Messages: 60
Inscription: 11 Oct 2006 19:07

Messagede armoisine » 18 Déc 2006 09:38

Ce sont de très belles pièces!

L'avantage des marchés de Noël, devenus aujourd'hui plus une sorte de foire à l'artisanat, c'est de pouvoir admirer tout leur travail.

Je suis d'une région où ces marchés pululent et c'est toujours agréable, après le troisième vendeur d'encens, de tomber sur l'échoppe d'un maître d'art.

Et concernant les vitraux de Chagall, je ne vais pas me priver de parler de la dame cathédrale que je croise tous les jours:
http://europa.perso.cegetel.net/metz/
Image

http://www.mairie-metz.fr/metz2/municipalite/vam/pdf/0505_vitraux.pdf
Ouvrages d’Art surgis de l’anonymat ou de l’alliance de maîtres-verriers et de
peintres célèbres, les vitraux des églises messines sont autant de livres ouverts sur
l’Histoire de l’Art Sacré où s’illustrent des gens de Metz du XIIe au XXe siècle. Un
patrimoine inestimable à portée de vue. Mise en lumière.


Image
L'homme n'est pas entièrement coupable: il n'a pas commencé l'histoire; ni tout à fait innocent, puisqu'il la continue. Camus
Avatar de l’utilisateur
armoisine
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1325
Inscription: 02 Juin 2005 20:21
Localisation: Dans mes rêves

Messagede Foulques » 18 Déc 2006 22:19

Si les cathédrales sont des pièges à lumière, les vitraux y sont pour beaucoup. Je ne suis sûrement pas le seul à avoir été désappointé par la clarté fade et triste de certaines fenêtres d'églises, où le verre blanc a remplacé les vitraux d'origine... Comme si la lumière avait perdue son caractère en même temps que sa couleur.

Depuis quand connaît-on le travail du vitrail en occident ? Où la technique a-t-elle vue le jour ?
Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal. [R. Sheckley]
Avatar de l’utilisateur
Foulques
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 942
Inscription: 01 Avr 2005 19:39

Messagede Mélisende De Hennezel » 19 Déc 2006 20:36

Il semblerait que l'un des plus anciens vitraux conservés à ce jour ait été trouvé à Lorsch
Image

Il serait daté du IXè siècle mais étant donné la qualité d'exécution de cette tête (de Christ semble-t-il) les artistes de Lorsch (en Allemagne) n'en étaient probablement pas à leur premier coup d'essai. En Allemagne on a les plus anciens vitraux d'Occident. Et il faut savoir que la France compte le plus grand nombre de vitraux dans le monde.

Par contre, on sait que les églises byzantines telles que Sainte Sophie (Constantinople) et Saint Vital (Ravenne près de Rome) présentaient dès le VIè siècle des vitraux (hélas perdus à ce jour).

Je crois qu'on connaissait déjà la cuisson du verre coloré dans la masse durant l'Antiquité..Mais par quelle transmission cela a-t-il pu se faire ? Le vitrail serait-t-il un art totalement chrétien éclot spontanément ?
Ar Resplan la Flors Enversa
Avatar de l’utilisateur
Mélisende De Hennezel
Contributeur
Contributeur
 
Messages: 60
Inscription: 11 Oct 2006 19:07

Messagede Foulques » 20 Déc 2006 23:05

Et est-ce que tu sais si les églises romanes étaient équipées dès l'origine de vitraux ou est-ce un élément rajouté ensuite ?
Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal. [R. Sheckley]
Avatar de l’utilisateur
Foulques
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 942
Inscription: 01 Avr 2005 19:39

Le Moyen Age... Info complémentaires

Services et Infos

cron