Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon

roman/gothique

L'architecture médiévale désigne l'étude et l'inventaire des constructions propre au Moyen Âge. Cette discipline ne se cantonne pas au château.

Messagede laurel » 26 Oct 2006 09:56

j'ai parfois du mal à distinguer le roman du gothique dans certaines églises, c'est quoi les grandes différences à par la hauteur et la lumière?
Le pire c'est distinguer les différents gothique :shock:
laurel
Petit contributeur
Petit contributeur
 
Messages: 29
Inscription: 26 Oct 2006 09:33
Localisation: Paris

Messagede An1000.org » 26 Oct 2006 10:09

Si on passe sur la hauteur et l'apparition des nombreuses grandes ouvertures, je dirais en premier lieu :
Structure en arc = roman
Structure en arc brisé = gothique
La cause est la résitance au poid des voutes, on retrouve donc de massif contreforts en roman, qui sont plus fins et plus elancés en gothique.

Bon, je résume, mais c'est la première évolution visuelle perceptible rapidement netre un roman et un gothique primitif...

Pour les différences entre les styles gothiques, je pencherais pour une complexité de plus en plus grande des structures.
L'exemple le plus flagrant se trouve sur les piliers. Moins le pilier ressemble à un simple cylindre, plus il est récent et donc plus il vire vers le gothique flamboyant.
Maintenant, je n'arrive à faire la différence qu'avec le style flamboyant qui ne change pas trop dans la structure, mais plus dans les décorations qui se multiplies. Les autres , le primitif, ou le classique, ... :roll:
Rod
Les petits ruisseaux font les grandes rivières...
Avatar de l’utilisateur
An1000.org
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 808
Inscription: 18 Sep 2004 09:30

Messagede laurel » 26 Oct 2006 10:46

le pilier gothique ressemble à une fleur à 4 pétales d'où partent les voutes d'ogive c'est ca? les chapelles dans l'église sont-elles caractéristiques du gothique?
laurel
Petit contributeur
Petit contributeur
 
Messages: 29
Inscription: 26 Oct 2006 09:33
Localisation: Paris

Messagede Aliénor » 26 Oct 2006 14:47

Il y avait des chapelles dans les églises romanes. Par exemple en prolongement des bas côtés, elles sont alors dit orientées. Il y en a aussi qui se dispose au tour du rond point (le choeur) le long du déambulatoire-là je parle pour les églises majeurs d'Auvergne-pour les autres, je vais me replonger dans mes bouquins et je te dis tout ça...

@+ :D
L'avenir est un long passé. (Manau)
Avatar de l’utilisateur
Aliénor
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 219
Inscription: 24 Mar 2006 17:46

Messagede An1000.org » 26 Oct 2006 16:16

J'ai trouvé ça pour illustrer mes dires sur la forme des piliers :
http://www.clioetcalliope.com/medieval/ ... thique.htm
cf voir en bas de pages les types de piliers en fonction des siècles

laurel a écrit:le pilier gothique ressemble à une fleur à 4 pétales d'où partent les voutes d'ogive c'est ca?

Pas nécessairement, il peut avoir bien plus de 4 départs, tout dépend du type de voute choisi par l'architecte.
Si on concidère une nef avec voute en simple croisement d'ogive, on trouve donc un départ à chaque coin de pilier, mais si on a une voute à multiple croisement d'ogive...
On a ça : http://www.naturepixel.com/cathedrale_s ... thique.htm
Rod
Les petits ruisseaux font les grandes rivières...
Avatar de l’utilisateur
An1000.org
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 808
Inscription: 18 Sep 2004 09:30

Messagede Janus » 26 Oct 2006 17:18

An1000.org a écrit:Pour les différences entre les styles gothiques, je pencherais pour une complexité de plus en plus grande des structures.
L'exemple le plus flagrant se trouve sur les piliers. Moins le pilier ressemble à un simple cylindre, plus il est récent et donc plus il vire vers le gothique flamboyant. Maintenant, je n'arrive à faire la différence qu'avec le style flamboyant qui ne change pas trop dans la structure, mais plus dans les décorations qui se multiplies. Les autres , le primitif, ou le classique, ... :roll:
Je suis absolument d'accord avec Rod et Aliénor, à propos du gothique flamboyant, je peux dire qu'il y a une differente conception de la lumiere et des vitraux ( il s'agit d'un proces qu'on pouvait observer deja les siecles precedentes mais qui est devenu evident dans le gothique flamboyant): le gothique plus ancien c'est tres obscur (et la lumiere qui entre par les vitraux le permet pas d'inluminer l'interieur) ... au contraire dans le gothique flamboyant (mais il faut dire qu'on trouve des anticipations par exemple à Beauvais ...) l'église est bien lumineuse et la lumiere est utilisée pour enrichir les volumes ... :wink:
_____Image____
_________________Forum sur le Moyen Age Italien
Avatar de l’utilisateur
Janus
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 448
Inscription: 02 Oct 2005 15:37
Localisation: Gênes (Italie)

Messagede dame Garsende » 26 Oct 2006 17:38

Je dirais aussi, et je ne crois pas me tromper, que dans de nombreuses églises gothiques le chapiteau a disparu du sommet du pilier qui se poursuit ainsi directement par la voûte. Ceci donne une impression de hauteur, d'élancement vers le ciel peu commun dans l'art roman. Après, et là c'est très personnel, je distingue souvent le roman du gothique par une impression subjective:oops: :oops: . Le gothique c'est majestueux, imposant; le roman est plus intimiste, j'ai presque l'impression de voir les gens "communs" du Moyen Age y démabuler, alors que dans une église gothique j'y verrais plutôt des rois en costume d'apparat. :P
ô rage, ô désespoir, ô vieillesse enemmie! (Don Diègue, Le Cid)
Avatar de l’utilisateur
dame Garsende
Contributeur
Contributeur
 
Messages: 98
Inscription: 14 Mar 2006 22:44
Localisation: au soleil

Messagede armoisine » 26 Oct 2006 19:02

Je dirais même plus, dans une église gothique "on y voit", dans une église romane "on y voit moins bien"... :lol:

Excusez le côté pragmatique, et terriblement navrant, de l'analyse, mais selon moi, l'élément principal reste la lumière.
Avec le gothique, jusqu'au style flamboyant, les ouvertures s'agrandissent, et la lumière s'habille de couleurs avec les vitraux, éclaire les multiples motifs, statues, dentelle de pierre etc.
Et comme on a cherché à construire une grande cage de lumière, arcs boutants, ogives et colonnes multiples en sont la conséquence.
L'homme n'est pas entièrement coupable: il n'a pas commencé l'histoire; ni tout à fait innocent, puisqu'il la continue. Camus
Avatar de l’utilisateur
armoisine
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1325
Inscription: 02 Juin 2005 20:21
Localisation: Dans mes rêves

Messagede armoisine » 26 Oct 2006 19:10

Concernat le roman, je mets un lien qui renvoie à une discussion (entre autres) sur le sujet.

http://www.an1000.org/forum/viewtopic.php?t=577&start=0

Où les décors de style roman s'ils paraissent plus "rustiques" n'en sont pas moins magnifiques.
L'homme n'est pas entièrement coupable: il n'a pas commencé l'histoire; ni tout à fait innocent, puisqu'il la continue. Camus
Avatar de l’utilisateur
armoisine
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1325
Inscription: 02 Juin 2005 20:21
Localisation: Dans mes rêves

Messagede Aliénor » 28 Oct 2006 09:57

J'ai verifié à propos des chapelles: elles existaient déjà dans l'architecture romane (elles étaient orientées ou rayonnantes).

Pour le reste, le problème de reconnaissance de l'un ou de l'autre (gothique ou roman) dépends largement de la région où l'on se trouve. Par exemple en Normandie ce style est très précosse et répandu alors que d'en d'autres région l'Auvergne par exemple il y aura un retard monstrueux (je crois que ça se compte en siècle).
D'autre part, il y a plus ou moins des phases de transition...où l'on mêle les plans des uns avec l'ébauche de l'architecture de l'autre, par exemple; quand ce n'est pas plus complexe encore...
C'est donc aussi une question de contexte.

En plus le "raffistolage" est fréquent. Ces bâtiments, puisque longtemps au centre de la vie, évoluent beaucoup: on rajoute, on enlève, on rénove, on remplace, on réutilise...

Enfin, il faut se dire que construire ce genre d'édifice peut être long, très long... du coup, on peut commencer selon un mode (courant) architectural et le temps passant devoir finir selon un autre. J'ai en tête l'exemple de la cathédrale de Regensburg [Ratisbonne]. Commencée au XIIIème, sa construction durera 300 ans (la ville ayant perdu tout son faste d'entant) la façade mis 150 ans a être achevée et du coup, la pierre utilisée a changé et le style est sur cette partie un mélange de gothique et de renaissance. Pour couronner le tout, il reste la "tour des ânes" ancien clocher de la cathédrale précedente laissé par manque de moyen...

C'est donc très complexe. :roll: Je ne pense pas vraiment avoir apporté de réponse au problèmde départ...mais en fait à moins de se pencher à fond sur un édifice savoir exactement est très difficile, aprés comme le disait Dame Garsende c'est aussi une question de feeling et d'entrainement.

Pour ce qui est de l'éclairage dans l'architecture romane c'est un casse-tête. Direct ou indirect, cela régit l'ensemble de la composition, entre autre.

dame Garsende a dit :
Je dirais aussi, et je ne crois pas me tromper, que dans de nombreuses églises gothiques le chapiteau a disparu du sommet du pilier qui se poursuit ainsi directement par la voûte


J'aurais dit aussi! ;)

Armoisine a dit :
Où les décors de style roman s'ils paraissent plus "rustiques" n'en sont pas moins magnifiques.

Je confirme! j'adhère j'adore! :D Rustique certe mais parfois d'une grande subtilité et d'une forte sympbolique souvent.
L'avenir est un long passé. (Manau)
Avatar de l’utilisateur
Aliénor
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 219
Inscription: 24 Mar 2006 17:46

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Le Moyen Age... Info complémentaires

Services et Infos

cron