Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon

roman policier ayant pour cadre le moyen age élèves de 5ème

Vous avez particulièrement apprécié un livre, vous recherchez un ouvrage bien précis...
La section littérature vous est ouverte.

Messagede An1000.org » 19 Déc 2007 21:10

isa45 a écrit:D'où vous vient cette passion pour le monde médiéval ? Jeux de rôles ?


Visite à Bayeux et à Jumiège à l'âge de ... 11 ans je crois.
Rod
Les petits ruisseaux font les grandes rivières...
Avatar de l’utilisateur
An1000.org
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 808
Inscription: 18 Sep 2004 09:30

Messagede Foulques » 19 Déc 2007 23:37

isa45 a écrit:D'où vous vient cette passion pour le monde médiéval ? Jeux de rôles ?

Presque, ça me vient d'une communauté web "privée" où on avait créé une section médiévale. Je me suis toujours intéressé à l'histoire en général mais je lisais des trucs épars. Là, le fait de se sentir immergé a radicalement changé ma vision des choses, une sorte de reconstitution virtuelle finalement. J'ai compris tout l'intérêt de croiser les lectures sur une période précise. En plus, j'ai un côté "défenseur de la veuve et de l'orphelin" qui sied bien à l'époque et d'autant plus que c'est la plus méconnue et décriée… En conséquence, j'aime bien la défendre.

J'avais bien compris que ce n'était pas Bartholomé le meurtrier, mais pour qu'il soit soupçonnable il faut qu'on lui prête la force physique nécessaire pour étrangler un adulte… Dans ce cas il faudrait que le marchand soit en situation de faiblesse, soûl ou autre.
L'idylle avec la fille du maître… Bon, c'est un roman, hein ? Après tout on peut bien se faire plaisir. Je n'ai jamais lu de fabliaux de cette époque qui mette en scène une telle liaison, mais je suis loin de tout connaître.
Pourquoi pas Buldot ? Ça me paraît par contre assez médiéval pour le coup. Les gens de l'époque avaient beaucoup d'imagination et on leur doit nos patronymes, très souvent moqueurs.

isa45 a écrit:Je vous retrouve toujours avec plaisir.

C'est réciproque :wink:
En espérant qu'un peu du souffle passera en toi et fera naître quelques vocations dans ta classe !

Armoisine, le coup du religieux qui vend ses indulgences à la foire, ça te paraît crédible ?
Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal. [R. Sheckley]
Avatar de l’utilisateur
Foulques
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 942
Inscription: 01 Avr 2005 19:39

Messagede dame Garsende » 25 Déc 2007 23:05

Je ne suis pas Armoisine, mais il me semble bien que l'on vendait des indulgences sur les foires. C'étaient des lieux où l'on pouvait toucher beaucoup de monde facilement.
ô rage, ô désespoir, ô vieillesse enemmie! (Don Diègue, Le Cid)
Avatar de l’utilisateur
dame Garsende
Contributeur
Contributeur
 
Messages: 98
Inscription: 14 Mar 2006 22:44
Localisation: au soleil

Messagede isa45 » 27 Déc 2007 11:27

Je profite d'un passage dans un cybercafé narbonnais, pour vous souhaiter à tous de merveilleuses fêtes de fin d'anée.
isa45
Petit contributeur
Petit contributeur
 
Messages: 14
Inscription: 09 Déc 2007 10:46

Messagede Foulques » 27 Déc 2007 20:27

Merci à l'une et à l'autre !

Heureux de te savoir toujours dans les parages, dame Garsende.
Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal. [R. Sheckley]
Avatar de l’utilisateur
Foulques
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 942
Inscription: 01 Avr 2005 19:39

Messagede armoisine » 07 Jan 2008 10:17

isa45 a écrit:D'où vous vient cette passion pour le monde médiéval ? Jeux de rôles ?


Pour ma part, j'ai l'impression de toujours avoir baigné dedans. Avec les nombreuses visites de châteaux, musées, expliquées par mes parents.
Et une grand mère qui malgré quelques accomodements avec la vérité historique, savait raconter mieux que personne. Et puis les bouquins, les profs, les films...

Le Moyen Age n'est pas ma période favorite, mais plutôt l'époque Moderne. Je me suis inscrite ici pour en apprendre plus et depuis le temps, on peut dire que ça a marché!

Pour les indulgences, je suis d'accord. Le marché est un lieu de sociabilité, les prêcheurs y montaient bien leurs tréteaux; et puis les indulgences, c'est quand même du commerce! :wink:
L'homme n'est pas entièrement coupable: il n'a pas commencé l'histoire; ni tout à fait innocent, puisqu'il la continue. Camus
Avatar de l’utilisateur
armoisine
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1325
Inscription: 02 Juin 2005 20:21
Localisation: Dans mes rêves

Messagede Foulques » 08 Jan 2008 20:49

Pour mes repères, l'époque Moderne débute en quelle année pour l'E.N. ? Et la Contemporaine ?
Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal. [R. Sheckley]
Avatar de l’utilisateur
Foulques
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 942
Inscription: 01 Avr 2005 19:39

Messagede dame Garsende » 08 Jan 2008 21:01

JE veux pas dire de bêtises mais il me semble que le début de l'époque Moderne c'est 1492 (découverte de l'Amérique et surtout chute de Grenade) et le début de l'époque contemporaine (ça j'en suis sûre) c'est 1914.
ô rage, ô désespoir, ô vieillesse enemmie! (Don Diègue, Le Cid)
Avatar de l’utilisateur
dame Garsende
Contributeur
Contributeur
 
Messages: 98
Inscription: 14 Mar 2006 22:44
Localisation: au soleil

Messagede armoisine » 10 Jan 2008 17:52

En gros l'époque moderne c'est trois dates:

1492, l'Amérique, et ce qu'on estime comme les débuts de la mondialisation
1453 la chute de Constantinople et la menace orientale
1450' et l'imprimerie; diffusion, vulgarisation des idées (et par là du protestantisme et des libre penseurs)

Ce que je crois par contre c'est que la fin de l'époque moderne, et le début de la contemp, est symbolisé par la chaîne des révolutions, au niveau international. La rupture est caractérisée par ces mouvements politiques, mais pas facile de dire si Napoléon appartient toujours aux acquis de la Révolution ou s'il inaugure quelque chose de nouveau. Au niveau de la société c'est le renforcement de la bourgeoisie, élite d'argent; pour l'économie, c'est le début de l'industrie (Angleterre et Allemagne en tête).

Pour ce qui est du XXès, on considère souvent 1945 comme une nouvelle ère, de l'histoire récente, immédiate... J'ai pas feuilletté les derniers manuels.
Il serait intéressant de savoir si ces césures pratiques autant qu'artificielles ont changé récemment.
L'homme n'est pas entièrement coupable: il n'a pas commencé l'histoire; ni tout à fait innocent, puisqu'il la continue. Camus
Avatar de l’utilisateur
armoisine
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1325
Inscription: 02 Juin 2005 20:21
Localisation: Dans mes rêves

Messagede dame Garsende » 10 Jan 2008 20:40

Effectivement, autant pour moi je me suis embrouillée:D
1914, c'est la date de début du XXéme siècle:) On considère la Belle Epoque comme appartenant encore au XIXème siècle.
ô rage, ô désespoir, ô vieillesse enemmie! (Don Diègue, Le Cid)
Avatar de l’utilisateur
dame Garsende
Contributeur
Contributeur
 
Messages: 98
Inscription: 14 Mar 2006 22:44
Localisation: au soleil

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Le Moyen Age... Info complémentaires

Services et Infos

cron