Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon

Roman

Vous avez particulièrement apprécié un livre, vous recherchez un ouvrage bien précis...
La section littérature vous est ouverte.

Messagede vercoquin » 06 Fév 2007 17:16

Eh bien , personnellement, je préfère des termes biens colorés et facilement lisibles. Je dirai donc : n'en fais pas trop sur l'orthographe, tant que tu peux sur le vocabulaire !
Avatar de l’utilisateur
vercoquin
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 234
Inscription: 08 Déc 2006 11:23

Messagede lestatvampir666 » 07 Fév 2007 22:56

Pour y mettre mon grain de sel, je pense qu'avant tout, il faut savoir bien doser, comme il avait été dis plus haut, il est tres agréable de lire un livre bien ecrit et possedant une bonne intrigue, le mélange du réél et de la fiction et une tres bonne idée qui à beaucoup de charme.

Pour l'utilisation de l'orthographe et du vocabulaire ancien, j'ai récemment lu "Tristan et Iseult", l'éditeur avait repris plusieurs manuscrits (car il existe énormement de version de cette histoire) et avait "Traduit" les phrases qui ne pouvaient plus être comprehensible pour notre époque, mais il a sut établir un tres bon équilibre et permettre une lecture fluide tout en gardant la magie de cette histoire et de l'ancien français.
Avatar de l’utilisateur
lestatvampir666
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 148
Inscription: 25 Sep 2006 21:25
Localisation: Paris,banlieue

Messagede Aaarrrgggh » 23 Fév 2007 08:36

J'éviterais volontiers alors les termes superflus et les grossissements d'orthographe, mais j'avoue que ça me démange et plus le temps passe, plus j'apprécie la langue de l'époque, certes la langue des savants, celle qui est extraite des récits de l'époque et des rapports de discussion des gens de qualité, car je ne connais guère celles usées des peuples.:D
Aaarrrgggh
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 241
Inscription: 10 Nov 2006 06:34
Localisation: Tours

Messagede Aaarrrgggh » 02 Avr 2007 18:12

Bon ben le problème c'est que je suis en train d'écrire tout en moyen-français.

C'est grave, docteur ?
Aaarrrgggh
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 241
Inscription: 10 Nov 2006 06:34
Localisation: Tours

Messagede Thom.S » 04 Avr 2007 00:15

Et... qu'appelles-tu "moyen-français" ?
Avatar de l’utilisateur
Thom.S
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 242
Inscription: 17 Sep 2005 10:41
Localisation: Anjou et Normandie

Messagede Aaarrrgggh » 04 Avr 2007 16:07

En fait, le narrateur serait un individu de la fin du XVeme siècle, donc je le fais parler comme on parlait à l'époque, du moins comme parlaient les personnes dites de qualité, même si j'essaie de retrouver bien sûr des paroles de gentilshommes ou de gens de basse condition. Je ne trouve pas, après avoir lu Froissart, Commynes, des textes de justice, témoignages, etc, que la langue soit vraiment complexe à comprendre. Bien sûr, il y a les termes de vocabulaire, mais bon, bon nombre se laissent lire et comprendre sans quasi réfléchir.
Aaarrrgggh
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 241
Inscription: 10 Nov 2006 06:34
Localisation: Tours

Messagede Qirubia » 22 Aoû 2009 13:41

Ton récit est donc à la première personne du singulier ? C'est donc le héros qui parle directement, ce qui veut dire que tout le récit sera raconté comme une personne de bonne qualité, comme tu dis :P, parlait à cette époque ?

Personnellement, ça me plairait, ça ajoute un charme certain, et ça fait "authentique". Mais peut-être que si tout le livre est écrit ainsi, ça risque d'être hermétique à certaines personnes récalcitrantes, qui veulent lire de l'aventure, plutôt que de l'historique. Je sais pas, c'est juste un avis, en fait il faut voir à qui s'adresse ton roman...

Hmmm... disons, que si le récit avait été à la troisième personne du singulier, on pourrait penser que le narrateur est un homme moderne, qui raconte l'histoire avec notre parler. Dans ce cas, seuls les dialogues auraient été riches d'expressions médiévales, ce qui n'auraient pas été plus mal...

Sincèrement, je ne sais pas. Est-ce que ça ne risque pas d'être trop lourd ? Mais j'imagine que tu ne vas pas écrire en vieux français comme un Chrétien de Troyes par exemple x)

Ça me fait penser à
Labyrinthe, de Kate Moss : l'auteur faisait parler ses personnages avec des tournures bien médiévales telles que des "moult" et des "bon aloi". J'avais trouvé ça très séduisant x)

En fait, j'ai l'air fine à relancer ce débat 2 ans plus tard... Où en est ton roman ?
Avatar de l’utilisateur
Qirubia
Petit contributeur
Petit contributeur
 
Messages: 11
Inscription: 19 Aoû 2009 15:33
Localisation: Nancy (Meurthe-et-Moselle, Lorraine, France, Europe, Monde)

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Le Moyen Age... Info complémentaires

Services et Infos