Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon

Saperlipopette ! Où sont mes lunettes ?

Le Moyen Âge est la période de l'Histoire située entre l'Antiquité et la Renaissance. Traditionnellement, on le fait commencer en 476 et le terminer en 1492.

Messagede Foulques » 09 Oct 2006 18:44

Certains attribuent la paternité des premières lunettes pour la vue à Salvatore Armati ou au savant anglais Roger Bacon. En vérité, on n'en sait rien, l'information s'est perdue.
Il est normal de prêter beaucoup à cet homme exceptionnel que fut Roger Bacon (1214-1294) mais il est peu probable que ce fut lui l'inventeur solitaire. Connu comme il l'était, une invention d'une telle envergure aurait été citée et tel n'a pas été le cas.
S'il est un nom à retenir, outre Bacon, c'est celui de son maître, Robert Grosseteste (Grossetête, 1175-1253), évêque de Lincoln et grand esprit de son temps. Il pensait que l'étude de l'optique donnait la clé du monde physique.

"Si nous comprenons bien cette partie de l'optique, nous pourrons faire apparaître comme toutes proches des choses qui sont en réalité très lointaines. Des objets gros et proches pourront paraître très petits et nous pourrons agrandir et diminuer la taille des petits objets placés à une certaine distance et, ainsi, lire incroyablement loin les lettres les plus petites, compter les graines et les grains de sable ou n'importe quel objet microscopique."

C'est dans cette lignée que Bacon va faire des recherches, avec aussi des travaux inédits sur la structure de l'oeil. Mais la finesse de son esprit s'appuie sur des travaux antérieurs, comme tous les scientifiques.

Pour les lunettes nous avons cette citation du frère dominicain Giordano de Pise en 1306, lors d'un prêche à Florence :
"Voici à peine vingt ans qu'on a découvert l'art de faire les lunettes qui permettent de bien voir, l'une des choses les plus utiles au monde. Cette découverte est très récente. Moi qui vous parle, j'ai connu l'inventeur, et tous les deux, nous avons causé."

Et.... Il ne donne pas le nom de l'inventeur ! Aargh !

Cet inventeur avait peut-être mis à profit cet extrait de l' Opus majus que Bacon avait envoyé au pape Clément IV en 1268 :
"Si l'on examine des lettres ou des petits objets au moyen d'une "lentille" de verre, de cristal ou de nimporte quelle autre matière transparente placée au-dessus des lettres, si cette lentille a une forme légèrement sphérique, si la face convexe est tournée du côté de l'oeil et que l'oeil soit devant le vide, on verra alors bien mieux les lettres qui apparaîtront plus grosses... Cet instrument sera extrêment utile aux vieillards et aux personnes qui ont la vue faible, car elles pourront voir la lettre la plus petite, si elle est suffisamment agrandie."

Donc Bacon, oui, mais dans le courant d'une recherche déjà existante et probablement pas premier fabriquant. Ce dernier, sûrement "italien", a hélas échappé à la mémoire de l'histoire.

Ce qui transparaît dans ce petit résumé c'est la formidable facilité d'itinérance des savoirs aux XIIe, XIIIe siècles. Idées et techniques voyageaient d'un bout à l'autre de la chrétienté avec pour support un langage commun aux clercs : le latin. L'Eglise était une autoroute de l'information où transitaient hommes, idées et techniques nouvelles et y compris étudiants pauvres car des bourses les aidaient alors.

      Image
Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal. [R. Sheckley]
Avatar de l’utilisateur
Foulques
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 942
Inscription: 01 Avr 2005 19:39

Messagede An1000.org » 10 Oct 2006 17:12

L'autre importance dans la création de la lunette est la capacité technique à fabriquer des lentilles.
En effet, on a de tout temps utilisé des cristaux convexes, les plus vieux remonte à 4000 avant JC, je crois et on s'en servait pour allumer des feux. Mais fabriquer une lentille en verre ou travailler un cristal de manière à le rendre quasi parfait, c'est autre chose.
C'est chez les vénitiens de la fin du XIIIe que la verrerie reprend un tel essors qu'il est probable que la technique ait pu être poussée au point de créer les premières lentilles de vue.

Le développement de l'industrie du verre par les vénitiens vient de leur rapport commerciaux plus intensif avec Byzance et l'orient. Mais il faut attendre le début du XVe pour trouver trace des premiers verre presque totalement clair, ce qui sans prouver quoique se soit tend à laisser penser que les premières lunettes, peu confortables au niveau visuel, ne soient pas plus vieille que la fin du XIIIe et ne peuvent donc être l'invention, pratique en tout cas, de Robert Grosseteste.

Moi, je suis pour Bacon... :-)
Rod
Les petits ruisseaux font les grandes rivières...
Avatar de l’utilisateur
An1000.org
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 808
Inscription: 18 Sep 2004 09:30

Messagede armoisine » 10 Oct 2006 22:04

A propos des lunettes:

Ici, on dit qu'Euclide a donné quelques notions d'optique
http://members.aol.com/WSRNet/D1/hist.htm
Et comment par la suite on a pu évaluer la distorsion des rayons de lumière par le biais d'une lentille.

Trajet habituel en somme, grec, musulman, occident.

Enfin, myope à me cogner dans les murs, je rends grâce à ces génies qui ont su construire ce savoir indispensable........ :med25:
L'homme n'est pas entièrement coupable: il n'a pas commencé l'histoire; ni tout à fait innocent, puisqu'il la continue. Camus
Avatar de l’utilisateur
armoisine
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1325
Inscription: 02 Juin 2005 20:21
Localisation: Dans mes rêves

Messagede armoisine » 10 Oct 2006 22:09

Ici, on parle d'Aristophane en référence d'origine

http://en.wikipedia.org/wiki/Lens_(optics)#History
The earliest written records of lenses date to Ancient Greece, with Aristophanes' play The Clouds (424 BC) mentioning a burning-glass (a convex lens used to focus the sun's rays to produce fire). The writings of Pliny the Elder (23–79) also show that burning-glasses were known to the Roman Empire[1], and mentions what is possibly the first use of a corrective lens: Nero was said to watch the gladiatorial games using an emerald[2] (presumably concave to correct for myopia, though the reference is vague). Both Pliny and Seneca the Younger (3 BC–65) described the magnifying effect of a glass globe filled with water. The Arabian mathematician Ibn Sahl (c.940–c.1000) used what is now known as Snell's law to calculate the shape of lenses[3], and Alhazen (Abu Ali al-Hasan Ibn Al-Haitham) (965–1038) wrote the first major optical treatise which described how the lens in the human eye formed an image on the retina. The oldest lens artifact is dated to 640s BC; a rock crystal lens found at excavations in Ninive.

Recent excavations at the Viking harbor town of Fröjel, Gotland in Sweden have revealed rock crystal lenses produced at Fröjel in the 11th to 12th century via turning on pole-lathes that have an imaging quality comparable to that of 1950s aspheric lenses. The Viking lenses concentrate sunlight enough to ignite fires. (les lentilles vikings concentrent suffisamment les rayons du soleil pour allumer des feux).

Widespread use of lenses did not occur until the invention of spectacles, probably in Italy in the 1280s. Nicholas of Cusa is believed to have been the first to discover the benefits of concave lenses for the treatment of myopia in 1451.

The Abbe sine condition, due to Ernst Abbe (1860s), is a condition that must be fulfilled by a lens or other optical system in order for it to produce sharp images of off-axis as well as on-axis objects. It revolutionized the design of optical instruments such as microscopes, and helped to establish the Carl Zeiss company as a leading supplier of optical instruments.


Comme quoi on en a aussi des traces dans le nord de l'europe. En fait, connaître les propriétés de la lentille sur la lumière et la relation à la vue est asez tardive.. Un peu comme la roue et l'automobile...
L'homme n'est pas entièrement coupable: il n'a pas commencé l'histoire; ni tout à fait innocent, puisqu'il la continue. Camus
Avatar de l’utilisateur
armoisine
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1325
Inscription: 02 Juin 2005 20:21
Localisation: Dans mes rêves

Messagede armoisine » 10 Oct 2006 22:23

armoisine a écrit:Trajet habituel en somme, grec, musulman, occident.


Document sur commande:
http://cat.inist.fr/?aModele=afficheN&cpsidt=2864129
Après avoir écrit son fameux De aspectus, al-Kindi a composé un substantiel commentaire critique de l'Optique d'Euclide: la Rectification de l'erreur et des difficultés dues à Euclide dans son livre appelé l'Optique. Jusqu'ici ignoré, ce nouveau venu n'enrichit pas seulement notre connaissance de l'optique des géomètres du milieu du IXe siècle, mais aussi celle de l'antiquité tardive. Ce premier commentaire connu de l'Optique d'Euclide soulève à nouveau la question des traditions textuelles de ce traité, de leur multiplicité, du rôle de Théon d'Alexandrie; il pose aussi le problème de la survie de la pensée d'al-Kindi à travers ses successeurs, comme Ahmad ibn 'Isa. Autant de questions que nous examinons dans cet article.

Al-Kindi
http://fr.wikipedia.org/wiki/Al-Kindi
L'homme n'est pas entièrement coupable: il n'a pas commencé l'histoire; ni tout à fait innocent, puisqu'il la continue. Camus
Avatar de l’utilisateur
armoisine
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1325
Inscription: 02 Juin 2005 20:21
Localisation: Dans mes rêves

Messagede Aaarrrgggh » 02 Déc 2006 13:06

Je me suis procuré un livre sur le moyen-age pour les juniors et ils mentionnent le florentin Amati comme précurseur de l'invention des lunettes dans les années 1280. Je cite : "il dispose deux verres à loupe dans deux cercles de bois attachés par un clou. Les premières lunettes sont nées !" Mais il est vrai que bon nombre de sources disposent d'une version différente sur l'invention des lunettes.
Aaarrrgggh
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 241
Inscription: 10 Nov 2006 06:34
Localisation: Tours

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Le Moyen Age... Info complémentaires

Services et Infos

cron