Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon

Serment de vassalité

Le Moyen Âge est la période de l'Histoire située entre l'Antiquité et la Renaissance. Traditionnellement, on le fait commencer en 476 et le terminer en 1492.

Messagede Benoit de Porcairagues » 11 Fév 2006 08:47

Une question que je me suis toujours posée!

Dèjà première question y-a-til un serment de vassalité du chevalier au seigneur?

2ème question: une fois le seigneur mort, le chevalier doit-il refaire son serment d'allégence au seigneur remplaçant?

Je suis sûr que les esprits affûtés de ce forum me répondront
A plus
Benoit de Porcairagues
Petit contributeur
Petit contributeur
 
Messages: 15
Inscription: 24 Sep 2005 07:49

Messagede Barberousse » 11 Fév 2006 12:08

Alors le serment de vassalité est un devoir majeur du chevalier vis à vis de son seigneur (pas nécesairement son suzerain ) ceci afin de garantir sa fidèlité et les exemples fuse à ce sujet: doit t'on citer l'homage que devait donné Edouard III roi d'Angletrre à notre roi Phillipe VI ce qui est uen des raisons du conflit de la guerre de cent ans ....enfin l'histoire médiévale est pleine de ces exemples plus qu'uns erment de vassalité c'est ausi une marque de supériorité...
Au niveau de votre deuxième question dans une simple logique je dirais oui mais faute de prueve je ne prèfère pas m'avancer...mais cela semble une évidence d'ailleurs je pense à une citation "Me servira tu comme tu as servit mon père?".
Voilà ce que je puit dire...au plaisir
Il faut féconder le passé pour enfanter l'avenir.
Avatar de l’utilisateur
Barberousse
Contributeur actif
Contributeur actif
 
Messages: 691
Inscription: 22 Juin 2005 18:04
Localisation: BRETAGNE (Morbihan)

Messagede armoisine » 11 Fév 2006 12:57

Pour commencer sur la relation de vassalité:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Vassal

Et pour la cérémonie de l'hommage:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Hommage

En cas de décés du seigneur, je pense que le serment est renouvellé au descendant, ou à celui qui récupère la seignerie; mais il faut se méfier des imbrications des fiefs et des multiples serments parfois accordés à des maisons rivales....
L'homme n'est pas entièrement coupable: il n'a pas commencé l'histoire; ni tout à fait innocent, puisqu'il la continue. Camus
Avatar de l’utilisateur
armoisine
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1325
Inscription: 02 Juin 2005 20:21
Localisation: Dans mes rêves

Messagede Jehan » 13 Fév 2006 12:59

A propos du dernier message d'Armoisine, "des multiples serments parfois accordés à des maisons rivales", c'est pour cela que fut créé l'hommage lige.

J'ai peur qu'il y ait une certaine confusion entre le problème de la chevalerie et celui de la vassalité.

Le vassal n'est pas forcément chevalier. La plupart du temps les vassaux sont des écuyers. Le nombre de chevaliers est relativement modeste, du moins à la fin du MA.

Après la cérémonie de l'hommage (qui suit un rituel, mais n'est pas toujours conforme à celui qui est relaté par les "vieux livres d'histoire", le suzerain n'étant pas toujours présent en personne, le vassal doit donner son "aveu et dénombrement" qui décrit plus ou moins sommairement son fief.

A défaut d'aveu dans le délai requi par la coutume, le suzerain peut exercer son droit de retrait féodal.
Jehan
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 359
Inscription: 15 Déc 2005 14:00

Messagede Rekk » 18 Fév 2006 19:14

En effet, il ne faut pas confondre vassalité, qui désigne un individu dans la dépendance honorable d'un autre, et féodalité, qui est l'ensemble des relations féodo-vassaliques impliquant des obligations réciproques entre deux hommes.

L'hommage est le serment par lequel un homme se recommande à un autre dans un lien de vassalité, c'est l'aveu. Il peut recevoir en échange un fief, caractère féodal qui n'a rien de systématique. Le serment est personnel, c'est-à-dire qu'il y a rupture dès le décès d'une de deux parties, c'est le désaveu.
A peste, fame et bello, libera nos domine ! - « De la maladie, de la famine et de la guerre, délivre-nous, Seigneur ! » (litanie médiévale bien connue)
Image
Avatar de l’utilisateur
Rekk
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 195
Inscription: 17 Oct 2004 14:44
Localisation: Courcouronnes, Essonnes (91), France

Re: Serment de vassalité

Messagede armoisine » 18 Fév 2006 19:20

Benoit de Porcairagues a écrit:y-a-til un serment de vassalité du chevalier au seigneur?


Je pense que la question concerne la vassalité. J'entends ici "chevalier" comme "vassal". La question portant sur la forme du serment.

Et concernant la deuxième question de Porcairagues? Je veux dire, il se peut qu'il y ait continuité du suzerain ou du vassal en cas de décés si les nouvelles parties s'entendent? Mais alors renouvellement de serment?
L'homme n'est pas entièrement coupable: il n'a pas commencé l'histoire; ni tout à fait innocent, puisqu'il la continue. Camus
Avatar de l’utilisateur
armoisine
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1325
Inscription: 02 Juin 2005 20:21
Localisation: Dans mes rêves

Messagede Benoit de Porcairagues » 20 Fév 2006 08:47

Oui mais un chevalier peut être vassal de son seigneur?
Un vassal est une personne qui a fait hommage à un seigneur, qui reçoit de lui un fief ou un bout de fief et qui doit en échange un service militaire et financier.
Vous m'arrêtez si je me trompe.
Benoit de Porcairagues
Petit contributeur
Petit contributeur
 
Messages: 15
Inscription: 24 Sep 2005 07:49

Messagede Jehan » 09 Mar 2006 13:26

Un chevalier peut bien évidemment être vassal d'un personnage plus riche et plus titré. Mais le fief n'est pas forcément une terre (+ou - grande), mais également, du moins aux XI° et XII° siècles, ce qu'on noimme un "fief de bourse", c'est à dire une pension. Système répandu en France et en Allemagne.

En outre, on trouve dans des aveux de seigneurs relativement aisés, vassaux de comtes ou de ducs, le signalement d'arrières-fiefs, c'est à dire des vassaux direct du seigneur rendant l'aveu.
Jehan
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 359
Inscription: 15 Déc 2005 14:00

Le Moyen Age... Info complémentaires

Services et Infos

cron