Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon

un prêtre joueur et buveur tue un compagnon qui l'a insulté

Les sources médiévales, difficilement lisibles, sont une aubaine pour les historiens. Elles permettent de donner des indications précises sur la société de l'époque.

Messagede Jehan » 08 Avr 2006 20:17

Une lettre de rémission : un prêtre joueur et buveur tue un compagnon qui l'a insulté suite à l'énervement du jeu et des libations qui ont suivies :


AN – JJ185, folio 44, n° 54

Charles, savoir Nous avons receue humble supplicacion de Guillaume Coquart, prebstre, aaigé de soixante ans ou environ, natif de la parroise de Trebent en la chastellenie de Vernueil ou pais de Bourbonnois, contenant que en avril dernièrement passé a eu, ou en avril prouchain aura, vingt cinq ans ou environ, ledit suppliant et feu Jehan Deboulet qui lors estoient amis et conversoient communément ensemble sans ce que jamais entre eulx eust aucun contempt ou débat s’en alèrent jouer aux champs au jeu de la boule ensemble par bonne compaignie près dudit Trebent dont ilz estoient tous deux natifz, et ainsi qu’ils jouoyent à icelle boule eurent entre eulx à l’occasion dudit jeu aucunes parolles hayneuses et néantmoins achevèrent leur jeu et au partir d’ilecques alèrent boire ensemble en l’ostel feu Guillaume Coquart (un blanc) dudit suppliant audit lieu de Trebent où lors on vandoit vin à détail, et eulx ilecques arrivez icellui Deboulet commença à continuer le langaige précédent et user de grosses parolles contre ledit suppliant sans ce que en rient lui meffeist, et entre autres choses l’apella larron et le frappa du poing deux ou trois cops, et peu après ledit Deboulet se party d’ilecques tousiours continuant son langaige. Ledit suppliant, très fort indigné, esmeu, eschauffé des parolles dessusdictes le suivy ainsi qu’il s’en alat au villaige de Forest où estoit la demourance du père d’icellui Deboulet environ de quatre à cinq traiz d’arc loing de l’ostel dudit feu Coquart tousiours persévérant ou langaige dessusdit et en alant print un pal a une haye ou cloison et tempté de l’Ennemy frappa ledit Deboulet et lui donna ung seul cop par la joue tellement qu’il en tumba à terre et d’ilec fut porté en ung hostel près dudit lieu. Ouquel lieu, par faulte d’estre bien pensé, par mauvais gouvernement ou autrement, dedans ung jour ala de vie à trespassement. A l’occasion duquel cas ledit suppliant se absenta et depuis a tousiours demouré hors de nostre royaume où il s’est bien et deuement honnestement gouverné, et auparavant dudit cas aucun n’avoit jamais eu charge d’aucun villain cas et jamais n’oseroit retourner en nostre dit royaume ne y seurement converser se noz grâce et miséricorde ne lui estoit sur ce imparties, humblement requérant icelles. Pourquoy nous, ce considéré, voulans miséricorde en ceste partie estre préférée à rigueur de justice, à icellui suppliant avons quicté, remis et pardonné, et par la teneur de ces présentes, de grâce espécial, plaine puissance et auctorité royal, quictons, remectons et pardonnons le fait et cas dessusdit, ensemble toute peine, amende et offense corporelle criminelle et civile en quoy ledit suppliant à l’occasion de ce pourroit estre encouru envers nous et justice, et l’avons restitué et restituons à sa bonne fame et renommée au pays et à ses biens non confisquez, satisfacion faicte à partie contraire tant seullement, se seullement se faicte n’est. Et quant à ce imposons sur ce silence perpétuel à nostre procureur et à tous autres. Si donnons en mandement par cesdites présentes au bailhiz de Monferrant et de Saint Pierre le Moustier et à touz noz autres justiciers ou à leurs lieutenants présent et à venir et à chascun d’eulz si comme à luy appartiendra que de noz présentes grâce, quictance, pardon et rémission, facent, souffrent et laissent joir et user ledit supliant pleinement et paisiblement, sans lui faire ≈ ains se fait ≈ et afin ≈ sauf ≈ Donné à Tours ou mois de mars l’an de grâce mil CCCC cinquante et de nostre règne de XXIXème. Ainsi signé, parle Roy, à la relacion du conseil, Mathet. Visa contentor, Baligent.
Jehan
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 359
Inscription: 15 Déc 2005 14:00

Le Moyen Age... Info complémentaires

Services et Infos