Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon

un roturier achète une terre noble...

Les sources médiévales, difficilement lisibles, sont une aubaine pour les historiens. Elles permettent de donner des indications précises sur la société de l'époque.

Messagede Jehan » 06 Avr 2006 18:32

Quand on est roturier et qu'on achète une terre noble, on doit payer !

AN – P 13572, cote 367 17 avril 1481 n. st.

Les gens des comptes de monseigneur le duc de Bourbonnois et d’Auvergne, à tous ceulx qui ces présentes lettres verront, salut.

Receue avons la requeste de Colas Depéret, bourgoiz de Montluçon, contenant que dez le IX° jour de ce présent moys d’avril il a acquis à tiltre d’achapt de messire Guillaume de La Roche, chevalier, seigneur de Saint Messant pour le pris et somme de six cens quarente livres tournois / certain boys, garenne, estang, prez et terres labourables et non labourables que ledit chevalier avoit et qu’il luy compectoitent et appartenoient au terroux de Bosloubier et de Rosles en la chastellenie de Montluçon contenant par commmune extimacion de quatre cens à quatre cens cinquante septerrées de terre mesure Montluçon, tenans le chemin par lequel l’en va dudit Montluçon au boys d’Anguistre appartenant à mondit seigneur le duc d’une part, ledit boys d’Anguistre ung ry entre deux d’autre, le boys de la prieuse d’Yssat d’autre, les terres de mondit seigneur le duc d’autre et les terres que ledit Depéret a naguères prises à cens de mondit seigneur le duc d’autre part / Et ledit estang tenant aux terres de mondit seigneur le duc d’une part, la terre de la bourgeoisie d’Osches d’autre et le chemin par lequel l’en va d’Osches au Tel d’autre, sans rien retenir par ledit chevalier dedans lesdites fins et condinacions, et en faisat à mondit seigneur le duc les foy et hommaige desdites choses ainsi par luy acquises.

Et pour ce que lesdits boys, garenne, estang, prez et terres dessus confinez ont esté acquis par ledit Depéret dudit chevalier qui est noble et qu’ilz viennent de noble à non noble / en sont deuz les rachaps et finances à mondit seigneur le duc / C’est assavoir la levée de quatre années.

Icelluy Depéret nous a requis que le voulsissions recevoir à composicion pour mondit seigneur le duc à cause desdits rachaps et finances / Offrant pour ce paier la somme de cinquante livres tournois.

Savoir faisons que nous, considéré et veu ce que dit est, eu sur ce advis et délibéracion / ledit Depéret avons receu et recevons par ces présentes pour et au nom de mondit seigneur le duc pour cause desdits rachaps et finances à ladite composicion de cinquante livres tournois qu’il a promis et sera tenu paier pour une fois franchement à mondit seigneur le duc es mains de Nicolas Laubigoys son conseillier et trésorier général de toutes ses finances.

Si donnons en mandement par cesdites présentes au chastellain de Montluçon ou à son lieutenant, substitut du procureur et receveur de mondit seigneur en ladite chastellenie et à tous autres qu’il appartie,dra que ledit Colas Depéret et les siens laissent, facent et seuffrent joir et user plainement, paisiblement et perpétuellement desdits boys, garenne, estang, prez et terres dessus confinez et déclarez, sans leur donner ne souffrir estre donné pour cause desdits rachaps et finances et choses dessusdites orez ne pour la temps avenir aucun destourbier ou empeschement au contraire. Parmy paiant ladite somme de L livrespour une loiz à mondit seigneur le duc es mains de sondit trésorier général comme dit est, pourveu qu’il n’y ait fraulde ou décepcion pour mondit seigneur le duc ores ne pour le temps avenir, et sauf en autres choses le droit de mondit seigneur le duc et l’autruy en toutes.

Donné à Molins soubz noz signetz le XVII° jour d’avril avant Pasques l’an mil CCCC et quatre vings.


Cornillier trace de quatre sceaux


Ce texte figure également sous la cote 392


Au dos de la cote 367, figure la quittance du trésorier général :


Je Nicolas Laubigoys, conseillier et trésorier général de monseigneur le duc de Bourbonnois et d’Auvergne nommé au blanc confesse avoir eu et receu de Colas Depéret aussi nommé au blant la somme de cinquante livres tournois qu’il devoit à mondit seigneur le duc et à laquelle il avoit composé envers luy pour les causes contenues et déclairées audit blant, de laquelle somme de L livres tournois je suis content et bien paié et en quicte ledit Dupéret et tous autres, tesmoing mon seing manuel cy mis le XVIIème jour d’avril l’an mil CCCC quatre vings avant Pasques.

Laubigoys
Jehan
Bon contributeur
Bon contributeur
 
Messages: 359
Inscription: 15 Déc 2005 14:00

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Le Moyen Age... Info complémentaires

Services et Infos

cron