Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon
  1. Antiquité tardive ou trés Haut Moyen Age

Antiquité tardive ou trés Haut Moyen Age

Illustration de l'article : Antiquité tardive ou trés Haut Moyen Age
La chute de Romulus Augustule

Il est coutume de donner pour début du moyen age l'an 476. Néanmoins, aucune période de l'histoire ne peut prétendre débuter et finir à une date précise. Pourquoi donc avoir privilégié cette dates alors que bien d'autre auraient pu convenir ? Simplement parce que les historiens "moderne", ceux du XIXe siècle, se sont basés sur les recherches et les textes des érudits italiens du XVe siècle qui ont, eux, défini le passage entre la civilisation gréco-romaine et leur siècle comme un "age moyen", un période durant laquelle la civilisation européenne s'est lentement dégradée avant de resurgir avec la "Renaissance".

Mais, la vision qui était celle il y a un siècle ne l'est plus aujourd'hui. Nombre sont les scientifique, et Georges Duby en tête à admettre qu'un changement ne peut-être immédiat au point de basculer l'histoire d'une nation dans une autre époque. En premier lieu, il est primordial de définir ce qui a influencé une civilisation au point de lui faire franchir une étape importante dans son évolution. Des évènements comme l'apparition de l'agriculture, ou la naissance de l'écriture modifient irrémédiablement une société. Malgré tout, ces modifications peuvent s'étendre sur des années, des dizaines d'années, voir des siècles, simplement, parce qu'une découverte ou une modification sociale n'est pas diffusée immédiatement, rapidement et simultanément parmi les populations. Les peuples nomades, par exemples, ne se sont pas tous sédentarisés du jour au lendemain. Il est donc impossible, excepté dans de rares cas, de donner, à des périodes de l'histoire, des limites fixes et précises.

Pour définir le Moyen Âge occidental, il a, auparavant, fallu découvrir ce qui avait pu modifier en profondeur la société pour lui permettre de quitter la période antique. L'Antiquité européenne peut, en simplifiant, se définir en une lente évolution des civilisations méditerranéennes préhistoriques vers des sociétés sédentaires dont la politique et la ou les religions furent clairement établies et centralisées, accompagnée d'une nette progression tant scientifique que littéraire ou artistique. Ce fut le premier grand tournant de l'histoire européenne qui fut défini par l'apparition de l'écriture et de l'agriculture, bouleversant l'évolution des connaissances avec le passage de l'oral à l'écrit et de la vie nomade à la sédentarisation.

Qu'est-ce qui poussa les spécialistes à donner une fin à cette période et à en déclarer une nouvelle ?

On devine aisément que le Moyen Âge occidental va prendre ses racines dans la chute de l'Empire Romain et de toute la culture qu'il porte. Mais Rome n'a pas disparu en un jour, et la société n'a pas subit de modification importante en un instant. Pour preuve, l'idée reçue de penser que l'empire Romain parlait uniquement latin, langue inconnue des barbares, est fausse. Depuis bien des siècles, le latin, langue officielle romaine n'était pas plus parlée que le grec. Il n'existe pas un unique évènement majeur, mais plusieurs et ceux-ci se déroulent sur plus de 500 ans.

La tradition veut que le Moyen Âge débute en 476, signifiant par ce fait la fin d'une civilisation presque millénaire. Pourtant, celle-ci avait connu nombres de modifications importantes durant les deux siècles précédents. En 476, l'Empire n'était plus qu'un lointain souvenir, tout du moins en occident, démembré et ruiné, tant par les peuples envahisseurs que par lui même. Pourquoi ne pas alors chercher plus avant une autre source de changement. Et pourquoi, dans ce cas là, ne pas en chercher une plus tard et donner plus de temps à la fin de l'Antiquité ?

C'est ainsi qu'est apparu ce que l'on nomme Antiquité tardive, une période de transition entre une Antiquité axée sur la méditerranée et un monde Moderne basé sur l'Europe continentale. Georges Duby, pour le citer à nouveau, va même jusqu'à prétendre que le Moyen Age dura jusqu'à la révolution française...

""
29 septembre 2007 à 15:40
(Maj : 20/08/2012)
Par



Opinions sur "Antiquité tardive ou trés Haut Moyen Age"

Protection Le feu brule. (vrai/faux)

Informations
Validation Votre adresse IP : 54.158.183.188, sera conservée tant que votre commentaire sera publié.
Critères de recherche :

Catégorie :
Etudes & Analyses



Articles Connexes

Une cathédrale médiévale a 100 ans

Vous avez bien lu. Ca se passe au Etats Unis où la capitale, Washington, va fêter le centenaire de sa cathédrale gothique Saint Pierre & Saint Paul. Lorsqu'en 1791, le congrès choisis l'emplacement pour la construction du Capitole, Georges Washington, dans le même temps, missionna Pierre l'Enfant de réaliser un plan général du futur siège du gouvernement. Ce dernier y fit figurer une église "destinée aux...

Révolution à la Tour de Londres

C'est une petite révolution, mais tout de même... C'est en effet la première fois en 522 ans qu'une femme est nommée "Yeoman Warders", garde de la Tour de Londres. Erigée en 1078 sur ordre de Guillaume le Conquérant pour protéger les nobles normands, nouveaux maitres de la ville, la "Tour Blanche" est en fait un bâtiment fortifié de forme carré, flanqué d'une tour à chacun de ses angles....

Le pillage de Machu Picchu

Edifié, on suppose, à partir du milieu du XVe siècle, le site de Machu Picchu fut choisi par les dirigeants Inca pour son isolement et sa situation élevée. Consacré à la religion, il était le siège du pouvoir temporel de l'empire amérindien et nombre de cérémonies vouées aux différentes divinités Inca s'y déroulaient. Lors de l'arrivée des conquistadors...

Le Moyen Age coté cinéma

Les inspirations sont nombreuses, les volontés sont grandes, mais rare ont été les réussites. Le cinéma boude le Moyen Age, et lorsqu'il décide de s'y consacrer, c'est pour nous offrir des films de série Z, ou de grandes fresque bourrés d'anachronismes. Ils sont bien loin les "Nom de la rose" et autre "Excalibur". Voyons donc ce que nous allons découvrir dans les jours et les années qui viennent... Le 19...

L'autoroute à remonter le temps

"C'est en mai 2005 qu'émerge le projet de construction d'une nouvelle autoroute (l'A19) reliant Orléans à Montargis. Long de 101 km, ce gigantesque chantier (prévu jusqu'à octobre 2009) parcourt l'une des région - le Loiret - les plus riches de l'Histoire de France. Alléchés par les probables découvertes possibles, quelque 250 archéologues de l'Institut national de recherches...

Info complémentaires

Services et Infos