Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon
  1. Les invasions barbares

Les invasions barbares

Illustration de l'article : Les invasions barbares
Migrations barbares © www.castlemaniac.com

Goths, Huns, Vikings et Mongols : ces tribus ont ravagé l'Europe du Moyen-Âge. Leur oeuvre ne se réduit pourtant pas à la terreur et à la destruction : leurs invasions ont aussi entraîné des échanges culturels et commerciaux qui ont modelé en profondeur la société européenne. Spécialistes et reconstitutions ambitieuses tracent l'histoire de quatre grandes tribus barbares qui ont façonné notre monde.

Les Goths

En l'an 410 après J.-C., une horde de barbares déchainés saccage la ville de Rome. La capitale romaine tombe aux mains d'une armée étrangère, pour la première fois en huit cents ans. Cette attaque, une des plus sanglantes de l'histoire de la ville, est menée par les Goths. Pourquoi ces anciens alliés de Rome, établis en Europe de l'est depuis quatre siècles, en sont-ils venus à renverser le puissant empire ? En 375, les Goths subissent de plein fouet l'invasion des Huns venus d'Asie et demandent l'asile à l'empire romain, disposés à servir dans son armée en échange de sa protection. Mais, maltraités et affamés par leurs "protecteurs", les réfugiés goths développent un profond ressentiment envers Rome et multiplient les actes de violence. La mutinerie se transforme en guerre : en 378, Romains et Goths s'affrontent à la bataille d'Andrinopole où près des deux tiers des soldats romains périssent, ainsi que leurs officiers et l'empereur lui-même.

Les Huns

Le nom de leur chef Attila est resté synonyme de cruauté : les Huns ont fortement marqué inconscient collectif en mettant en pièces l'Empire romain finissant. Cavaliers émérites et archers redoutables venus de l'est, ces nomades ont sans doute été chassés de Chine par la dynastie Han. Se déplaçant toujours plus à l'ouest jusqu'à la fin du IVe siècle, les Huns traversent le Danube et atteignent la civilisation occidentale. Sans encore inquiéter la puissance romaine, leur arrivée chasse les barbares vivant aux frontières de l'empire (Alains, Ostrogoths et Wisigoths) vers le sud et l'ouest, provoquant d'importants déplacements de population vers le centre de l'empire. Etablis un temps sur le territoire de Pannonie (Hongrie actuelle), les Huns multiplient les razzias dans l'empire romain d'orient, l'obligeant à payer un tribut annuel. Sous le commandement d'Attila, les Huns s'en prennent à l'empire romain d'occident et pénètrent jusqu'au cœur de la Gaule. A l'image d'Attila qui chercha à édifier un empire aussi puissant que celui de Rome, les Huns furent d'exceptionnels stratèges militaires et de brillants diplomates, instigateurs de changements radicaux.

Les Mongols

Pendant près de 300 ans, les Mongols ont régné sur le plus vaste empire territorial de l'histoire du monde, deux fois plus grand que l'empire romain de Jules César, d'une plus grande longévité que celui de Napoléon et aussi marquant que celui d'Alexandre le grand. A la fin du XIIe siècle, la brillante civilisation Jin, au nord de la Chine, résiste tant bien que mal aux assauts des tribus nomades septentrionales. C'est en leur sein qu'émerge Temudjin, orphelin au génie militaire précoce qui réussit à unifier les peuples mongols et à exterminer les autres tribus rivales. Devenu en 1206 Gengis Khan, c'est à dire "roi universel", il entreprend d'accroître son royaume et part à la conquête du monde, commençant par envahir la Chine des Jin en 1211. Il se tourne vers l'ouest et conquiert les différents empires d'Asie centrale et de Perse. Un territoire immense qui couvre la route de la soie et qui rend l'Orient accessible aux Occidentaux pour la première fois depuis plus de mille ans : on peut désormais voyager en paix de Rome à Pékin. A la mort du grand Khan, son empire décline, morcelé entre ses descendants. Mais un siècle après le sac de Samarkand par Gengis Khan, son héritier spirituel Tamerlan entreprend la restauration de l'empire mongol, avec une cruauté inimaginable.

Les Vikings

Surgissant des mers glaciales du nord, les Vikings prennent le monde d'assaut vers la fin du VIIIe siècle et ravagent les pays civilisés pendant les trois cents années suivantes. Ces barbares sont plus que d'habiles guerriers : militaires précis, explorateurs, colonisateurs et commerçants, ils repousseront les frontières du monde connu, des côtes nord-américaines au marché public de Bagdad. A la fin du VIIIe siècle, la Scandinavie est peuplée de groupes sédentaires et agricoles, fonctionnant en clan, que la surpopulation, la recherche de richesses et de terres poussent à explorer le sud de l'Europe. Navire d'une grande adaptabilité, le drakkar leur permet le voyage en eau peu profonde comme en haute mer. Les premiers raids vikings touchent les monastères anglais dès 793, avant de se généraliser le siècle suivant au reste de l'Europe. Mais les Vikings sont aussi des explorateurs : après avoir colonisé les terres peu hospitalières du Groenland, certains d'entre eux vont vraisemblablement jusqu'à Terre-Neuve. D‘autres clans, installés au cœur de l'Europe de l'est, développent le commerce entre les cultures orientales et occidentales.

""
24 septembre 2004 à 17:01
(Maj : 06/06/2012)
Par



Opinions sur "Les invasions barbares"

Protection Le poisson nage. (vrai/faux)

Informations
Validation Votre adresse IP : 54.227.171.163, sera conservée tant que votre commentaire sera publié.

23 juin 2009 à 21:12

l' empire des mongols étaient 2fois plus grand que celui des romains , mais les romains avaient une armée plus nombreuse , entrainée disciplinée et bien plus puissante.


25 juillet 2009 à 16:33

Les Mongols sont les meilleurs, ils avaient une bonne tactique


04 octobre 2012 à 20:06

je veut just dire se site est kool je vais revenir la prochain fois que jai un projet d histoire

On en discute sur le forum médiéval :
Liste des peuples barbares du IVe au VIIe

Critères de recherche :

Catégorie :
Civilisation



Les migrations barbares

Articles Connexes

Info complémentaires

Services et Infos