Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon
  1. Les bouddhas millénaires de Silla

Les bouddhas millénaires de Silla

Illustration de l'article : Les bouddhas millénaires de Silla

Annoncé début septembre, des archéologues coréens ont mis à jour en mai 2007 une magnifique statue de Bouddha à Gyeongju, dans le sud-est de la péninsule coréenne. Haute de 5,60 m et pesant 70 tonnes, elle serait datée, selon les premières estimations, du VIIIe siècle. Le fait qu'elle ait basculé face contre terre et, au fil du temps, recouverte, l'aurait ainsi protégé de l'érosion.

Riche en art bouddhiste, la région de Gyeongju est entrée au patrimoine mondial de l'UNESCO en novembre 2000, permettant l'inventaire et la protection des sculptures, reliefs, pagodes et vestiges de temples et de palais bâtis sous l'ère Silla, un royaume coréen apparu juste avant notre ère.

C'est seulement vers la fin du VIIe siècle, après plus de 700 ans de conflits internes, que le royaume de Silla, parvint à unifier l'ensemble de la Corée et à bouter hors de la péninsule les troupes chinoises de l'empire Tang.

En paix avec ses voisins, le siècle qui suivit fut l'âge d'or du royaume Silla qui en profita pour généraliser la religion bouddhiste comme jamais auparavant. Ce fut le temps des grandes constructions, des centaines de temples virent le jours, des milliers de statue de Bouddah furent érigée. Gyeongju devint une capitale puissante et le centre d'un état monarchique extrêmement hiérarchisé, ce qui, au fil du temps, en devint son point faible. Les aristocrates, entré dans l'administration devinrent indirectement plus puissant que le roi lui même, dés lors, certains prirent à leur propre compte des responsabilités martiales et créèrent ainsi la division.

Rongé de l'intérieur, le royaume Silla s'effondre en 935, victime de sécessions et des assauts répétés du nouveau royaume de Koryo.

""
12 septembre 2007 à 23:01
Par



Opinions sur "Les bouddhas millénaires de Silla"

Protection Le feu brule. (vrai/faux)

Informations
Validation Votre adresse IP : 54.158.183.188, sera conservée tant que votre commentaire sera publié.
En savoir plus :
La montagne des dix mille Bouddhas

Critères de recherche :

Catégorie :
Civilisation



Articles Connexes

Le désert ensable les Mille Bouddhas

Selon la légende, courant 366 de notre ère, le moine bouddhiste Lo-Tzun, après avoir eu la vision de mille bouddhas, se serait mis en quête de trouver des partenaires spirituels afin d’édifier les premiers temples dans un réseau de grottes, atteignant le nombre impressionnant de plusieurs centaines en quelques années. A partir du IVe siècle, et durant mille ans, les moines et les pèlerins se succédèrent dans ces...

De rares textes islamiques numérisés

D'ici quatre ans, l'université américaine de Princeton va diffuser sur Internet de précieux textes islamiques anciens, les mettant ainsi à la disposition des théologiens musulmans et du grand public. Avec plus de 10 000 textes, dont les plus vieux remontent au VIIIe siècle, l'université compte la plus importante collection de manuscrits islamiques en Amérique du Nord. L'établissement a décidé de...

Un temple cambodgien découvert

Les équipes de l’autorité Apsara ont mis au jour les vestiges d’un temple post-angkorien à dix mètres à peine de la RN6, juste à côté du “village culturel” de Siem Reap, au cœur d’une zone de constructions hôtelières qui menaçaient directement le site. Les fouilles, entamées il y a 15 jours dans le village de Phum Patri, ont permis d’exhumer, outre les fondements du...

Les Grottes de Longmen

Les Grottes de Longmen se situent dans la banlieue sud de Luoyang, chef-lieu de la province du Henan en Chine. Elles se trouvent très précisément à 13 km du centre-ville. Là, deux montagnes se font face et elles sont séparées par la rivière Yihe. Environ deux mille cavernes contenant dix mille statues de bouddhas se répartissent sur les deux rives de l'Yihe. Après avoir creusé les Grottes de Dunhuang dans la...

Le Vatican restitue de saintes reliques

Le pape Jean Paul II, soucieux d'apaiser les tensions entre les catholiques et les autres chrétiens, orthodoxes notamment, a remis samedi à Bartholomée Ier, patriarche de Constantinople, des reliques des saints Jean Chrysostome et Grégoire de Nazianze. Selon les orthodoxes, ces reliques avaient été emportées par les Croisés lors de la prise de Constantinople par les Croisés en 1204. Le Vatican soutient de son...

Info complémentaires

Services et Infos